AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De vieilles légendes circulent à présent dans les plus sombres ruelles de certaines villes. A Tortuga, les vieux ivrognes témoignent de leur engouement à en savoir bien plus que les autres ; certains parlent, bien trop. Quelque part en mer, se trouve une île, habitée ou non, nul ne le sait. Une seule chose reste certaine, c'est qu'elle reste protégée par un grand navire avec des voiles noires; s'étant comme figé dans le temps. Un équipage maudit et obligé de rester aux bords de cette île, à faire ce devoir, celui de la défendre d'opportuns visiteurs et autres petits curieux.

On raconte qu'ils seraient possédés, maudits ; que la déesse des mers elle-même les auraient condamnés à cette éternelle vie, uniquement consacrée à ce même et lancinant devoir. Les rares personnes s'étant approchés de cet endroit, n'en sont jamais revenus pour le prouver. La Fontaine de Jouvence existe-t-elle réellement?


Une carte mènerait à ce fameux secret, une carte que possèderait le capitaine Jack Sparrow. (more?)

FORUM'S THEME

Thanks to Steyda (Gabriel).
THE STAFF


DÉBUT FÉVRIER 2010 - ouverture du forum, AGAINST THE WORLD.

NEWS DU CINQ MARS 2010 - le forum change de design pour adopter le numéro deux, what we fighting for.
 
NEWS DU VINGT-HUIT MARS 2010 - en cette fin de mois et pour fêter la venue du mois d'avril, la troisième version all we need est mise en place ; n'hésitez pas à donner votre avis sur la troisième version ici même, (:

NEWS DU NEUF AVRIL 2010 - un recensement à été mis en place, et tous les membres sont conviés à signaler leur présence à cet endroit. Pour continuer sur une note plus joyeuse, un concours prévoyant l'emblème de la chronique mensuelle d'ATW est officiellement lancé dans la galerie artistique du forum ; que vous pourrez retrouver en lien direct ici-même; =D Bon courage à tous!

NEWS DU PREMIER MAI 2010 - le forum change de nouveau de design pour adopter sa quatrième version, be prepared ; (:

NEWS DU DEUX MAI 2010 - le recensement du forum étant terminé, les membres ne s'étant pas manifestés ont été supprimé.

NEWS DU VINGT-DEUX JUIN 2010 - nouveau design mit en place, ce dernier en est à sa cinquième version, all i ever wanted is war.

NEWS DU PREMIER OCTOBRE 2010 - après un hiatus, le forum reviens parmi nous, avec une nouvelle version du design (world domination, one step at a time), ainsi qu'une intrigue (inscriptions à cet endroit) ! bon jeu à tous ! /o


/ INSCRIPTIONS A L'INTRIGUE :
« Caribbean Thunder! »

BE FRIEND MORE ?


     

Partagez | 
 

 Ghost Of The Past [Pv Sydney]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Cpt. Gabriel L. EideardCaptain ° seek the truth in blood

« Inscrit(e) le » : 18/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 286
« Where are you ? » : Là où les vents et les courants l'emporte
« RP Age » : 38 ans
« What do you want ? » : Il y a des personnes sur ses Mers qui doivent périr ...
« Quote » :

    " Un homme a toujours le droit de se venger, si peu que ce soit ; la vengeance est bonne pour le caractère ; d'elle naît le pardon. "



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Pirate
« Profession Exercée »
: For me ... and the piracy
« Relationnel »
:
MessageSujet: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Jeu 18 Mar - 21:52


    Les jours passaient et Gabriel progressait, lentement, surement, il s'approchait de son but. Le nom tant recherché avait enfin été repéré, il n'y avait plus grand chose qui retenait l'âme damné de cet homme à son corps. Bientôt il ne serait plus de ce monde ce n'était qu'une question de temps. Mais pour l'instant il pouvait profiter de sa journée car son obscur ennemi attendait autre chose que son heure. Gabriel venait en fait de s'installer dans un coin d'une des quelques tavernes de Port Royal. L'établissement n'avait pas été choisi au hasard sa situation dans la ville était on ne peu mieux désigné pour un pirate cherchant à se ménager une porte de sortie. D'ailleurs la table à laquelle il s'était assit n'avait pas été choisi au hasard non plus. Dans un coin de la pièce le long du mur dans lequel était percé la porte d'entrée, proche d'une fenêtre donnant sur la rue, il pouvait voir tout ce qui ce passait à l'intérieur comme à l'extérieur. Bref Gabriel prenait d'infinie précaution surtout lorsqu'il se déplaçait dans la ville en plein jour. Le soleil commençait doucement à s'incliner et les ombres s'allongeaient progressivement dans quelques heures la nuit tomberait mais le port commençait déjà à se vider et les marins commençaient leur tour quotidien des tavernes. Le regard glaciale de Gabriel se portait principalement vers l'extérieur, il observait la rue et ses passants, attendant le moment où la silhouette familière se dessinerait. Mais il était en avance et l'ami qu'il attendait ne serait probablement pas à l'heure, cette pensée fit tressauter ses doigts à moitié couvert de cuivre par des "mitaines" de cuir noir, sur la table. Ses gants n'étaient pas là au hasard, en plus d'assurer la prise sur des armes telles que sa dague caché dans son fourreau dissimulé dans la manche gauche de sa chemise, ils dissimulaient aussi sa bague. Car s'il était difficile de faire un avis de recherche avec un dessin du visage de l'individu, il était très fréquent d'y trouver les marques distinctives qui permettaient de reconnaître le hors la loi. Même s'il n'était pas rare de voir un homme avec une bague tel que celle-ci, le fait qu'il soit une tête inconnu était déjà bien assez risqué. Pas la peine d'y ajouter la présence des quelques détails de son anatomie qui avaient été signalé depuis qu'il était recherché pour piraterie, mutinerie et autre joyeuseté du genre. Les pensées de Gabriel furent brouillé par l'arrivée inopportune d'une serveuse qui demanda tout naturellement ce qu'il désirait. Sans doute accompagna t-elle sa question avec un sourire charmant mais le pirate ne daigna pas lui accorder un regard et se contenta de lui dire qu'elle pouvait lui servir se qu'elle souhaitait. Réponse bien étrange qui sembla la plonger quelques instants dans l'incertitude avant de renoncer face à la froideur de son client. Elle disparut comme elle était arrivée et Gabriel continuait pensivement d'observer l'extérieur. Il remonta d'un mouvement d'épaule aidé par sa main, sa veste, fermant un peu plus le pan qui s'était entrouvert puis il détacha son regard acier de la vitre pour observer la taverne. Il en fit un tour rapide avant de s'intéresser machinalement aux mouvements compulsif de ses doigts sur le bois de la table. Gabriel n'aimait pas attendre surtout lorsque un ami risquait de se faire avoir au moindre faux pas. Mais il avait accepté sa requête et rien ne l'avait forcé à arriver si tôt, il allait donc devoir prendre son mal en patience.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sydney S. HopksDécédée : elle est là, elle nous hante...

« Inscrit(e) le » : 07/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 395
« Where are you ? » : Port Royal
« RP Age » : 28
« What do you want ? » : Vivre sanss survivre dans cette ville maudite
« Quote » :
WALK ALL OVER ME


ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Bien trop génante pour vous! Je suis marchande de plaisir!
« Profession Exercée »
: Tous!
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Ven 19 Mar - 12:18


    Sydney s’étira avec douceur. Elle avait repris le travail il y a quelques jours âpres s’être accordé une petite semaine de congé pendant laquelle elle n’avait rien fait a part ce qu’elle désirait faire ; et cela lui avait fait un bien fou. Elle pouvait recommencer ces activités, aussi bien d’espionnage que de… harponnage d’une humeur merveilleusement joyeuse. Le sourire, qui s’étalait sur ses lèvres depuis le matin, en était une des meilleures preuves qu’ils puissent exister. Elle attendait, assise, au comptoir de sa taverne préférée. Ce qu’elle attendait, elle n’en savait trop rien. Son heure de spectacle n’était pas arrivée, et généralement, elle ne trouvait aucun client avant le soir. Enfaite, elle n’en trouvait pas avant qu’elle ait dansé.
    Toujours est-il qu’elle était au comptoir, un verre de rhum à la main qu’elle faisait légèrement tourner, et qu’elle regardait l’animation qui pouvait régner à l’intérieur comme à l’extérieur. Elle ne connaissait aucun des clients. Ils étaient pour la plupart des pêcheurs, des commerçants, et peut être même plusieurs pirates, s’étant arrêté pour la journée, ou plus, à Port-Royal. Elle soupira, pas une seule personne a qui aller faire la conversation. Tant pis, elle se contenterait, pour l’instant tout du moins, de son verre.
    Sydney leva doucement son regard et observa un instant l’agitation qu’il pouvait y avoir derrière le comptoir. La jeune Egyptienne adressa un léger signe de la main et un sourire a une des serveuses qu’elle connaissait bien. Si elle poussait même un peu, elle aurait pu dire qu’elles étaient amies.

      Sidee ! Je ne t’avais pas vu ici ! Qu’est-ce que tu fais la aussi tôt ? D’habitude t’arrive pas avant au moins encore quatre heures ! L’égyptienne rigola un bon coup et allait répondre à la jeune femme lorsque celle-ci s’éclipsa. Je reviens, un client !


    La demoiselle suivit son amie du regard. Elle se dirigeait vers un a homme, assis prêt de la sortie. Il s’était assis dans un des coins de la salle. De cette façon, il pouvait observer, sans qu’on le remarque, tout se qu’il se déroulait dans la pièce. Il était de plus assis près de la porte et d’une fenêtre donnant sur la rue ; un point stratégique d’observation, et idéale en cas de fuite rapide. Sydney sourit et finit son verre d’une longue gorgée. Le liquide ambrée glissa le long de sa gorge, la lui brulant légèrement au passage. De la ou elle était, la jeune demoiselle ne pouvait voir a quoi ressemblait le mystérieux client, elle détourna donc bien vite son regard de lui.
    Quelques instants plus tard, la serveuse revint aux cotés de son amie Elle avait l’air perturbée. Quelque chose n’était pas normale avec cet homme.

      Et bien? Que t'arrive-t-il?
      As-tu déjà été dans une taverne et demander a la serveuse de te donner ce qu’elle voulait ? C’est ce qu’il vient de me demander.
      Sydney sourit doucement et posa sa main sur le bras de son amie. Passe moi deux verres de rhum !


    Après deux minutes, la demoiselle posait, avec une certaine brutalité les deux verres sur la table qu’occupait le jeune homme. Avant de s’asseoir sur le banc en face de lui.

      J’espère que vous n’avez rien contre le rhum.


    Doucement elle approcha le verre vers l’inconnue avant de commencer à l’observer en détails. Il semblait plutôt grand vu ce qu’il dépassait de lui par dessus la table. Ces cheveux étaient d’un châtain assez clair, parsemé à certains endroits de mèches brunes. Lorsqu’il leva doucement le regard vers elle, Sydney put remarquer ces yeux. Ils étaient d’un bleu envoutant. La jeune femme baissa son regard et tomba sur ses mains. Il portait des sortes de gants en cuir, dissimulant très probablement une bague.
    Sydney leva a nouveau le regard afin de se reconcentrer sur son visage. Il lui disait quelque chose. Elle l’avait déjà vu ; elle en était persuadée.

      Excusez-moi….. J’ai l’impression de vous avoir déjà vu….




Frak me, but respect me. I'm not that girl....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cpt. Gabriel L. EideardCaptain ° seek the truth in blood

« Inscrit(e) le » : 18/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 286
« Where are you ? » : Là où les vents et les courants l'emporte
« RP Age » : 38 ans
« What do you want ? » : Il y a des personnes sur ses Mers qui doivent périr ...
« Quote » :

    " Un homme a toujours le droit de se venger, si peu que ce soit ; la vengeance est bonne pour le caractère ; d'elle naît le pardon. "



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Pirate
« Profession Exercée »
: For me ... and the piracy
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Ven 19 Mar - 18:54

    En plein flottement Gabriel observait ses doigts en ne pensant tout bonnement à rien. Son esprit était vide, aucunes informations provenant de l'extérieur n'arrivaient à atteindre sa conscience. Il lui arrivait régulièrement de tomber dans ce genre d'état depuis quelques années, cela n'était pas véritablement gênant, sauf peut être pour son entourage. Mais il est vrai qu'il y avait tout de même meilleure lieu pour se plonger ainsi dans le néant et c'est d'ailleurs cette pensée qui tomba devant ses yeux qui le ramena à la réalité. A peine reprenait-il conscience de ce qu'il entourait que sa table vibra légèrement lorsque deux verres y prirent place un peu brutalement.

      " J’espère que vous n’avez rien contre le rhum. "

    Les yeux froid de Gabriel s'attardèrent sur les mains qui faisait glisser un verre vers lui. Une femme de toute évidence, un homme ne pouvait guère avoir des doigts aussi graciles et d'ailleurs la voix légère qui venait de s'élever était bel et bien féminine. Les traits du pirate se durcir légèrement, il n'était pas venue ici pour trouver de la compagnie encore moins celle d'une femme. Son regard remonta lentement le long du bras de la demoiselle pour finir sur son visage tandis qu'elle s'installait face à lui. Dès que ses yeux se posèrent sur les traits de son interlocutrice, ses sourcils se froncèrent imperceptiblement. Gabriel n'oubliait jamais un visage, il suffisait qu'il parle une fois à une personne pour avoir en mémoire le physique de la personne. Et contre toute attente ce visage lui disait quelques choses, la méfiance l'emporta aussitôt et le pirate dévia son regard vers l'extérieur.

      " Cela fera l'affaire. "

    Il tira le verre à lui tandis que son esprit parcourait à toute vitesse sa mémoire. Il était vitale de savoir qui elle était, sa liberté et ses projets étaient en jeu. Gabriel sentait l'observation accrue dont il faisait l'objet et sa recherche mentale s'en trouva perturbé. S'il y avait bien une partie du monde que notre pirate évitait c'était bien les femmes. Non pas qu'il est véritablement quelques chose à leur reprocher mais depuis 4 ans la compagnie de la gente féminine le repoussait. Il n'était pas difficile de faire le lien avec Diane, cette répulsion était apparue avec la nouvelle de sa mort. Mais Gabriel ne s'était jamais lancé dans une enquête psychologique pour connaître les fondements de cette étrange névrose.

      " Excusez-moi….. J’ai l’impression de vous avoir déjà vu…. "


    Ses doigts se crispèrent sensiblement sur son verre tandis qu'il continuait d'ignorer la jeune femme. Ainsi l'impression était partagé, restait à savoir si pour son interlocutrice ce n'était réellement qu'une impression ou un piège. Il devait retrouver où il avait bien pu croiser ce visage et bizarrement c'est en entendant sa voix qu'il eu l'impression de toucher du doigt son souvenir. Avec cela il sentit aussi un très léger malaise pointer dans son esprit, comme s'il essayait inconsciemment de se prémunir de quelques choses. Quoiqu'il en soit, son salut viendrait de la voix de son interlocutrice, il fallait donc la faire parler. Son regard daigna se poser quelques secondes dans celui de la demoiselle avant de s'intéresser aux alentours de la pièce.

      " Je ne pense pas que cela soit possible. "


    Certes ce n'était pas une très bonne accroche à une conversation. Mais si cette femme avait osé abordé un inconnu solitaire de cette façon, nul doute qu'elle était de celle qui s'accrochait lorsqu'un mystère planait devant leur yeux. Ses doigts s'étant décrispé Gabriel fit machinalement tourné son verre dans sa main, il avait perdu le goût de beaucoup de chose depuis son entrée dans l'obscurité de la vengeance. Il n'y avait pas que la compagnie des femmes qu'il évitait, l'alcool avait aussi perdu sa saveur, il ne voyait plus que les inconvénients de ces liquides aux couleurs diverses et varié. Mais il lui arrivait tout de même d'y tremper ses lèvres de temps à autre, peu être que ce début de soirée ferait partie de ces exceptions. Mais avant il devait savoir à qui il faisait face.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sydney S. HopksDécédée : elle est là, elle nous hante...

« Inscrit(e) le » : 07/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 395
« Where are you ? » : Port Royal
« RP Age » : 28
« What do you want ? » : Vivre sanss survivre dans cette ville maudite
« Quote » :
WALK ALL OVER ME


ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Bien trop génante pour vous! Je suis marchande de plaisir!
« Profession Exercée »
: Tous!
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Sam 20 Mar - 4:15


    Oh… Vu la réaction qu’avait le jeune homme depuis qu’elle était arrivée, Sydney comprit bien vite qu’elle n’était pas la bienvenue. Constatation qui ne fit que l’amuser un peu plus. Il y avait des moments comme ca, ou elle avait envie de jouer les troubles fêtes. Il y avait des jours, rares mais bien présent, ou une telle réaction lui donnait encore plus d’énergie à continuer sa torture. Elle avait remarqué que sans même la voir, rien qu’en entendant le son de sa voix, ses traits s’étaient crispés. C’était la raison principale pour laquelle Sydney s’était assise face au mystérieux client. Il avait lentement remonté le regard, et en tombant sur le visage de la jeune Égyptienne, ses sourcils s’étaient froncés. Que pouvait-elle bien avoir sur la figure pour qu’il réagisse ainsi ?
    Le rhum lui convenait. Malgré tout ce ne semblait pas être le meilleur des choix. Tant pis pour lui, la prochaine fois il commandera un verre de lait sans en laisser le choix a la serveuse. Doucement, il tira le verre a lui la fixant doucement. Elle en était sur, elle le connaissait, son visage, ses yeux. Ou tout du moins ; elle pensait le connaître. Le jeune homme la fixait.

      Je ne pense pas que cela soit possible.


    Vraiment….. Elle avait donc du se tromper de personne…. Le ton qu’avait de plus employé l’homme lui fit rapidement comprendre qu’elle n’était absolument pas la bienvenue. Elle soupira doucement avant de boire une longue gorgée de rhum. Avec lenteur elle repassa une jambe par dessus le banc et se leva.

      J’ai du me tromper de personne… Excusez moi.


    Elle lui tourna le dos et s’éloigna de quelques pas. La mémoire… Ce n’était vraiment pas la meilleure des capacités de la jeune femme ; bien au contraire même. Son cerveau se souvenait de ce qu’il désirait, oubliant ce qui l’ennuyait a mourir. A ce moment très précis, ce trait de personnalité l’énervait plus qu’autre chose. Elle voulait savoir qui il était. Elle savait très pertinemment que ce mystère allait l’empêcher de se concentrer sur d’autres choses plus importantes. Il lui disait quelque chose, il n’y avait aucun doute la dessus. Et une sorte de petite clochette d’alarme résonnait en permanence dans sa tête depuis qu’elle avait plongé son regard dans les yeux plus froid qu’une rivière glacée.

    {5 ans plus tôt}
    La jeune blondinette se promenait dans les rues de Londres. Elle aimait tout particulièrement cette ville même si la mort, le danger et le froid y régnait en maitre. Rien de tout cela n’apparaissait aux yeux de l’Egyptienne ; elle rêvait depuis tellement longtemps de se promener, dans une belle robe, dans les rues et parcs de la ville.
    Elle était arrivée depuis de longs mois déjà, et elle s’était fait une amie, très précieuse à son cœur. Sydney était d’ailleurs en route pour passer l’après-midi avec elle. Diane devait lui présenter son époux, enfin rentrer sur la capitale anglaise.
    A quelques pas de chez son amie, elle le vit. Il était la, entrain de marcher en face d’elle, regardant dans le vide. Au bout de quelques secondes, il plongea son regard dans celui de la jeune Égyptienne. Un tel regard, jamais elle ne l’oublierait ; non, jamais.

    {Dans la taverne}
    Elle y réfléchissait très intensément. Elle le connaissait, elle l’avait croisé par le passé. Ce n’était pas à Port-Royal, elle s’en serait souvenue. Ce n’avait donc pas été un client. Si elle l’avait rencontré en Égypte, elle s’en serait souvenue de la même façon ; ces souvenirs de ce pays étaient on ne peut plus clair, et jamais cet homme y était apparu. Peut être avait-il été un des pirates qui l’avaient tenue captive si longtemps… Sydney en doutait, chacune de leur figure était on ne peut plus graver quelque part dans son cerveau. Il ne restait donc plus que la France et l’Angleterre.
    La jeune femme s’arrêta, restant immobile un instant. Elle ne pouvait le confondre avec quelqu’un d’autre. Il avait des yeux bien trop uniques pour qu’elle ait pu les rencontrer sur le visage d’un autre. Elle finit par faire demi tour. Avec la même délicatesse qu’au départ, elle posa son verre de rhum sur la table et s’assit.

      Vous pourrez dire tout ce que vous voulez… Je suis sure et certaine que nous nous sommes déjà rencontrés. En France… ou a Londres peut-être…. Il y a longtemps.





Frak me, but respect me. I'm not that girl....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cpt. Gabriel L. EideardCaptain ° seek the truth in blood

« Inscrit(e) le » : 18/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 286
« Where are you ? » : Là où les vents et les courants l'emporte
« RP Age » : 38 ans
« What do you want ? » : Il y a des personnes sur ses Mers qui doivent périr ...
« Quote » :

    " Un homme a toujours le droit de se venger, si peu que ce soit ; la vengeance est bonne pour le caractère ; d'elle naît le pardon. "



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Pirate
« Profession Exercée »
: For me ... and the piracy
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Sam 20 Mar - 20:10


      " J’ai du me tromper de personne… Excusez moi. "


    Il connaissait résolument cette voix et ce visage mais à chaque qu'il sentait la vérité percer son esprit érigeait un mur pour le repousser. Gabriel ne comprenait pas pourquoi il avait ainsi un mécanisme de défense qu'il l'empêchait d'atteindre ses souvenirs mais il ne tarda pas à comprendre. La jeune femme sembla renoncer, elle se remit debout et commença à repartir d'où elle était venue. Le pirate en profita pour poser ses yeux sur la silhouette de la demoiselle et le mur qui l'empêchait de se souvenir céda. Tout son corps se crispa et il pâlit sensiblement tandis qu'il rabaissait vivement son regard vers la table comme si la simple observation de la jeune femme lui avait brulé les rétines. Gabriel se rappelait à présent, cet après-midi où il avait fait connaissance avec la fameuse Sydney qui apparaissait régulièrement depuis quelques mois dans sa correspondance. Diane ne voulant jamais évoquer les ennuis que lui entrainait la conduite de son mari s'était toujours obstiné à lui parler des joies de ses journée et une jeune femme fit parti de ses lettres durant quelques temps. Gabriel s'accouda à la table et se plaqua un poing à demi fermé sur le front. Il comprenait à présent pourquoi son esprit avait essayer de l'empêcher de se souvenir et à présent il voulait oublier. Fermant les yeux sa main glissa sur sa tempe avant de finir dans le creux de sa nuque. C'était toujours pareil lorsque Diane se rappelait à lui la simple évocation du prénom pouvait le mettre dans un état lamentable. La tête penché, main sur la nuque il rouvrit brutalement ses yeux lorsque à nouveau un verre rencontra sa table. La demoiselle était revenu et il n'en était guère ravi.

      " Vous pourrez dire tout ce que vous voulez… Je suis sure et certaine que nous nous sommes déjà rencontrés. En France… ou a Londres peut-être…. Il y a longtemps. "


    Gabriel leva son regard vers la fenêtre en espérant que la silhouette tant attendu y apparaisse. Mais ses espoirs étaient vain, il fallait alors décider de la marche à suivre avec cette jeune femme qui devait bel et bien être l'ancien amie de sa femme. Vraiment quel chance de tomber ainsi sur elle à l'autre bout de la Terre et dans un moment pareil. Non pas qu'il est une mauvaise estime de la demoiselle, bien au contraire. Mais discuter avec une personne dont le seul lien qui les unissait été Diane n'était pas une perspective qui l'enchantait.

      " Je ne suis jamais allé en France. "


    Partir de la taverne était le choix le plus simple mais il était coincé ici jusqu'à l'arrivée de son ami. S'ils ne se retrouvaient pas ici, l'un et l'autre s'inquiéteraient et des erreurs seraient alors facilement commise. Il devait donc essayer de convaincre la jeune femme de lâcher l'affaire ce qui n'était pas évident au vue du caractère de cette dernière. Gabriel posa à regret son regard sur Sydney et tenta donc de l'éloigner du sujet et par la même occasion, de lui.

      " N'insistez pas, je pense que je m'en souviendrais si nos chemins s'étaient croisé un jour. "


    Le ton qu'employa le pirate fut un peu plus froid que prévu, elle avait accompagné Diane dans un des moments les plus difficiles. Le simple fait qu'elle fut une amie sincère de sa femme à un moment donné lui donnait automatiquement l'amitié de Gabriel mais il ne voulait pas se retrouver confronté aux fantômes du passé. Elle devait donc partir et quoi de mieux pour cela que cette froideur qui était devenu naturelle depuis qu'il avait perdu sa moitié.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sydney S. HopksDécédée : elle est là, elle nous hante...

« Inscrit(e) le » : 07/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 395
« Where are you ? » : Port Royal
« RP Age » : 28
« What do you want ? » : Vivre sanss survivre dans cette ville maudite
« Quote » :
WALK ALL OVER ME


ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Bien trop génante pour vous! Je suis marchande de plaisir!
« Profession Exercée »
: Tous!
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Dim 21 Mar - 7:48


    Pour qu’elle puisse se rappeler de lui, c’est qu’elle l’avait vu plusieurs fois, et qu’il avait eut un rôle important dans sa vie. Elle faisait confiance à sa mémoire la dessus, elle ne se souvenait pas de n’importe qui ou de n’importe quoi. Il n’y avait que deux endroits sur Terre ou elle aurait pu le rencontrer, elle en était absolument persuadé. Sydney l’avait peut être déjà vu lorsqu’elle était en France.. A la cour de Versailles ; cela semblait être un choix judicieux. Elle y était restée plusieurs mois d’affiler. C’était donc le seul endroit sur le territoire français ou elle aurait pu apprendre à le connaître. Il ne semblait pas se souvenir d’elle. Un léger sourire naquit sur les lèvres douces et sensuelles de la jeune femme. Elle se souvenait tout particulièrement des bals masqués de Versailles. Tous nobles étaient cachés par un masque qui ne laissait entrevoir que le regard de son cavalier. Cela semblait être une occasion de rencontre parfaite. Bien des soirs la jeune Egyptienne avait tourbillonné sur le plancher de bois, aux bras d’hommes dont elle ignorait tout, jusqu’au visage, mais un seul lui avait tenu compagnie plus d’un soir. Il avait le yeux d’un bleu envoutant. C’était peut être lui qui se dressait face a elle, et c’est ce qui expliquerait pourquoi il ne la reconnaissait pas.
    Sydney était retournée en face du très mystérieux inconnu. Il ne semblait pas du tout à l’aise, comme si la présence de la jeune femme le troublait et le dérangeait intensément. Mais, encore une fois, l’égyptienne fit comme si de rien était ; a vrai dire, elle n’en avait que faire ; elle n’avait rien fait pour le mettre mal a l’aise, et elle , se sentait dans un état parfait. Le rhum qu’elle avait ingurgité jusque la ne devait d’ailleurs pas être innocent sur se ressenti.
    Le jeune homme leva le nez vers la fenêtre et l’observa comme s’il attendait une intervention divine. Malheureusement pour lui, elle n’arrivait pas, ce qui fit légèrement sourire Sydney qui se dépêcha bien vite de cacher ce rictus derrière son verre. Bien évidemment qu’il ne pouvait être venu seul dans cette taverne. Personne ne le faisait plus ; ou ceux qui le faisaient venaient pour charger de la compagnie, masculine ou féminine, ce qui ne semblait absolument pas être le cas de son interlocuteur. Bien tristement pour lui, Sydney lui avait mis le grappin dessus avant qu’il n’ait pu se réfugier dans une conversation passionnante avec celui, ou celle qu’il attendait. Cela expliquait aussi son attitude alerte. Enfin, il se décida a ouvrir la bouche.

      Je ne suis jamais allé en France.
      C’est donc a Londres que je vous ai vu!


    L’esprit de la jolie demoiselle se mit a réagir au quart de tour en repassant chaque seconde, chaque minute de chaque journée dont elle se souvenait de sa vie Londonienne, et D.ieu qu’il y en avait de ces souvenirs la ; étrangement d’ailleurs. Son regard s’était plongé dans le vide et c’était entièrement déconcentré de l’homme. Elle ne vit donc pas son visage se durcir tout doucement avant qu’il ne la fixe dans les yeux.

      N'insistez pas, je pense que je m'en souviendrais si nos chemins s'étaient croisés un jour.


    Le ton glacial qu’il avait employé la fit sursauter. Jamais on ne lui avait parlé de la sorte. Un de ses fins sourcils se leva doucement pendant qu’elle l’observait. Elle n’était vraiment pas la bienvenue. Un léger soupire s’échappa de ses lèvres avant qu’elle ne porte a sa bouche son verre qu’elle vida d’une traitre. Avec une lenteur exaspèrent, elle se leva quand la vérité lui sauta a la gorge. Cette voix, elle connaissait parfaitement cette voix, et ces yeux.. Elle ne s’était décidément pas trompée, elle l’avait vu ; et elle savait a présent a qui elle avait affaire.

    {5 ans plus tôt}
    A quelques pas de chez son amie, elle le vit. Il était la, entrain de marcher en face d’elle, regardant dans le vide. Au bout de quelques secondes, il plongea son regard dans celui de la jeune Égyptienne. Un tel regard, jamais elle ne l’oublierait; non, jamais. Ils venaient de direction opposées, mais tout deux semblaient prendre une même direction. Elle avait tourné avant lui dans la petite rue la menant chez cette femme, Diane, qu’elle considérait comme étant sa meilleure amie. Elle était entrée dans la demeure, un immense sourire aux lèvres. Quelques instant plus tard, la porte s’ouvrit de nouveau.

      Vous attendiez quelqu’un ?
      Un sourire mystérieux paru sur son visage pendant que Diane se levait. A ce moment la, l’homme qu’elle avait aperçut dans la rue apparue dans le cadre de la porte du salon. Sydney, laissez moi vous présenter mon époux Gabriel.


    {Dans la Taverne}
    C’était donc lui…

      Au revoir Gabriel. Vous passerez mes amitiés à Diane… J’espère qu’elle et votre fille se portent bien…..




Frak me, but respect me. I'm not that girl....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cpt. Gabriel L. EideardCaptain ° seek the truth in blood

« Inscrit(e) le » : 18/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 286
« Where are you ? » : Là où les vents et les courants l'emporte
« RP Age » : 38 ans
« What do you want ? » : Il y a des personnes sur ses Mers qui doivent périr ...
« Quote » :

    " Un homme a toujours le droit de se venger, si peu que ce soit ; la vengeance est bonne pour le caractère ; d'elle naît le pardon. "



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Pirate
« Profession Exercée »
: For me ... and the piracy
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Dim 21 Mar - 10:42


      " C’est donc a Londres que je vous ai vu ! "


    Oui, c'était à Londres, le pirate regretta bien vite de ne pas avoir eu le cœur de mentir en affirmant par la même occasion qu'il n'était jamais allé dans cette ville. Il venait de lui tendre une perche à laquelle elle semblait s'être solidement accroché. Il devait la repousser avant que son imprudence ne lui fasse comprendre.
    Gabriel prit conscience de la froideur et de l'impolitesse dont il faisait preuve, habituellement cela ne l'aurait guère gêné mais maintenant qu'il connaissait l'identité de son interlocutrice. Il se serait sans doute excusé si cela n'aurait pas rendu la chose louche quoiqu'il en soit ses paroles eurent l'effet escompté plus que Sydney pliait à nouveau bagage. Il ne restait plus que à espérer qu'elle ne reviendrait plus à la charge.

      " Au revoir Gabriel. Vous passerez mes amitiés à Diane… J’espère qu’elle et votre fille se portent bien… "

    Lui qui venait tout juste de s'accorder un léger moment de détente après un tel face à face se retrouva en proie à en affluant de tension. Ses mains se figèrent l'une sur l'autre autour de son verre, elles se crispèrent sur leur proie se qui atténua le tremblement qui s'était emparé d'elles. Pour le coup il blanchit visiblement et baissa les yeux vers son verre. Il finit d'ailleurs par fermer ses paupières pour essayer de reprendre rapidement le contrôle de ses pensées et mouvements. Cela ne pouvait plus durer, il ne pouvait plus se mettre dans des états pareil à leurs simple évocation. Mais il est vrai que le fait que Sydney ignore tout de l'histoire et qu'elle vivait avec l'assurance qu'elles étaient encore en vie l'avait encore plus atteint.

      " Je ne pourrais faire cela. "

    Gabriel avait laissé échappé ses quelques mots entre ses mâchoires crispé et aussitôt les regretta. Il était évident que si elles parvenaient jusqu'aux oreilles de la jeune femme, celle-ci reviendrait vers lui et cela il ne le désirait pas. Toujours les yeux clos, il s'employait à retrouver un semblant de calme tandis que des souvenirs de Diane et Maria venaient violemment se heurter à sa conscience. Ces souvenirs n'avaient rien de douloureux bien au contraire, il n'en avait aucun qu'il regrettait mais le simple fait que plus jamais il ne pourrait vivre de tel moment suffisait à le faire souffrir. Gabriel tenta une autre approche, il rouvrit ses yeux pâles emprunt d'une profonde tristesse et fuit la taverne du regard. Son attention se focalisa sur l'extérieur et il si perdit pour mieux se retrouver. Quoi de mieux que l'image de la vie qui continuait pour repousser le passé qui tentait obstinément de s'imposer. Toujours dans l'optique de retrouver le contrôle de soi il s'obligea à penser à Tim qui devait être quelques part dans la ville tout à la joie de retrouver son frère. C'est idiot mais la pensée que quelqu'un puisse encore être heureux en famille le rassurait, lui assurait que les souvenirs qu'il avait n'étaient pas embaumés mais avaient véritablement existé. Gabriel réussit à détacher son main droite de son verre et passa ses doigts sur son visage. Il détendit ses traits crispé et retrouva progressivement le fil de ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sydney S. HopksDécédée : elle est là, elle nous hante...

« Inscrit(e) le » : 07/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 395
« Where are you ? » : Port Royal
« RP Age » : 28
« What do you want ? » : Vivre sanss survivre dans cette ville maudite
« Quote » :
WALK ALL OVER ME


ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Bien trop génante pour vous! Je suis marchande de plaisir!
« Profession Exercée »
: Tous!
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Lun 22 Mar - 6:54


Elle ne l’avait pas vu souvent, cinq petites fois au plus, mais a chaque fois il lui avait paru charmant. L’amour pour sa femme et sa fille qui dégoulinait de ses yeux était émouvant et rappelait bien trop fortement à Sydney les gens qu’elle avait abandonné derrière elle ; mais ca avait été son choix, et elle l’assumait. Diane et Gabriel formaient un couple adorable, et la jeune Égyptienne avait toujours pris un grand plaisir à les voir ensemble. Mais il avait changé…. Plus de quatre ans s’étaient écoulés depuis qu’elle avait quitté l’Angleterre, et un bon nombre de choses semblaient s’être déroulé. Depuis trois ans déjà, Sydney envoyait une lettre par mois a sa tendre amie, mais jamais elle n’avait eut de réponse ; elle ne savait pourquoi… Peut-être avaient-ils déménagés. Elle se souvenait d’un jeune homme enjoué, les yeux pétillants de malice et de bonheur ; qui affichait assez régulièrement un sourire sur son visage. Il s’était toujours montré très courtois avec elle ; comme un ami pouvait l’être. Mais le Gabriel qui se trouvait face a elle n’était pas le même ; son visage était fermé ; ses yeux étaient remplis de glace et son attitude était…. Était parfaitement odieuse.
Elle avait été peinée lorsqu’elle l’avait reconnu. Sydney ne s’attendait vraiment pas à le retrouver dans un état pareil, pas après ce qu’elle avait partagé avec Diane et Maria. Toujours est-il qu’elle n’était pas la bienvenue à sa table même s’il l’avait reconnue maintenant, elle en était persuadée. La jeune femme du désert venait elle aussi de perdre son sourire et commençait à doucement afficher un regard dénué de toutes expressions juste avant qu’elle ne se lève, faisant ses adieux au jeune homme. La réaction qui le prit fut plus étonnante encore que la conversation qu’ils venaient d’avoir. Ses mains se crispèrent à une allure impressionnante autour de son verre. S’il n’avait pas été épais, celui-ci aurait volé en mille éclats de verres. Son visage, naturellement halé par le soleil et les vents venait de passer à une couleur blanche. Il avait fermé les yeux.
La jeune femme allait s’apprêter à partir, le laissant seul, lorsqu’il prononça quelques mots. Ce n’avait pas été plus qu’un murmure, mais malheureusement pour lui, elle les avait entendu.

    Je ne pourrais faire cela.


Un de ses fins sourcils se leva. Comment ca il ne pourrait plus faire cela. Que s’était-il donc bien passé pour qu’il lui sorte une phrase aussi défaitiste ? Doucement, très doucement, la jeune femme se rassit sur le banc sans en bruit. Comme son interlocuteur avait toujours les yeux fermés, elle se doutait qu’il ne savait pas qu’elle était encore la.
Sydney allait attendre. Attendre qu’il revienne entièrement a lui ; que ses mains se détendent et que sa peau reprenne une couleur vivante. Elle n’était pas pressée ; elle avait toute la journée ; et il pouvait être sure qu’elle ne le lâcherait pas jusqu'à ce qu’il lui ait confié ce qu’il avait sur le cœur. Il l’avait déjà vu a l’action une fois a Londres ; et elle se promettait qu’elle serait pire encore.
Il rouvrit les yeux mais ne regarda pas dans sa direction. Il semblait avoir un voile dans le regard ; un voile douloureux qui saisi la jeune femme au ventre. Il concentra toute son attention sur l’activité qui passait par la fenêtre ; il avait fermé son esprit à la vie de la taverne. Sydney repoussa doucement son verre vide jusqu’en bout de table et posa ses bras et ses mains sur la table. Enfin Gabriel lâcha sa boisson pour se passer la main sur le visage.
Un léger soupire s’échappa des lèvres de la blondinette qui attendit encore une longue minute qu’il reprenne complètement ses esprits. Elle dégagea d’un geste précis une de ses boucles qui lui était tombé sur l’épaule avant d’ouvrir la bouche.

    Gabriel…. Elle parlait doucement, le ton emplit de tendresse et d’inquiétude. Que c’est-il passé après mon départ ?




Frak me, but respect me. I'm not that girl....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cpt. Gabriel L. EideardCaptain ° seek the truth in blood

« Inscrit(e) le » : 18/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 286
« Where are you ? » : Là où les vents et les courants l'emporte
« RP Age » : 38 ans
« What do you want ? » : Il y a des personnes sur ses Mers qui doivent périr ...
« Quote » :

    " Un homme a toujours le droit de se venger, si peu que ce soit ; la vengeance est bonne pour le caractère ; d'elle naît le pardon. "



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Pirate
« Profession Exercée »
: For me ... and the piracy
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Lun 22 Mar - 19:37

    Cela ne pouvait plus continuer ainsi, quatre ans que le plus simple des souvenirs le plongeait dans un état de douleur extrême. Il n'avait jamais véritablement fait face au sujet avec un interlocuteur mais cela ne l'empêchait guère de se plonger dans les affres de ses blessures tout seul. Gabriel soupira, brusquement fatigué par ce mauvais moment quand il se figea en entendant le jumeaux féminin du soupire qu'il venait de lâcher. Il tourna brusquement un visage inquiet vers Sydney qui était toujours là, elle était resté et avait assisté à sa bataille contre ses démons intérieurs. Ses traits ne manifestèrent son inquiétudes qu'un quart de seconde avant de retrouver leur masque de froideur. Mais notre pirate était véritablement inquiet de la présence de la demoiselle, si elle était là, elle avait dû entendre ce qu'il n'avait su retenir et avec le spectacle qu'il venait de lui donner elle allait probablement s'accrocher.

      " Gabriel… Que c’est-il passé après mon départ ? "


    Gabriel l'observa, perdu il ne savait que dire ni faire. Enfin plutôt si, il voulait partir mais ne le pouvait pas, il estimait juste qu'elle sache mais ne pouvait le lui dire. En proie à une immense contradiction qui se mêlait adroitement à la douleur qui était revenu au galop réclamait son dû de maux. Gabriel baissa son regard perdu vers son verre et se mura dans le silence. Il ne voulait pas sortir Sydney de son ignorance, elle ne pourrait jamais souffrir autant que lui de la perte de ces deux êtres mais si elle avait véritablement était une amie chère, elle aurait mal. Il ne voulait pas être la cause de cette réalité, machinalement il accompagna ses pensées d'un hochement négatif de la tête.

      " Vous ne voulez pas savoir. "

    Ses paroles étaient l'expression de son désir. Il aimerait temps qu'elle s'en retourne et qu'elle reste avec le souvenir vivant de Diane. De plus il était dans la totale incapacité de dire les quelques mots qui la séparaient de la vérité. Dire cela serait le mettre à nouveau face à ses erreurs. Il avait lui même entrainé la mort de sa femme et de sa fille, son inconscience et sa naïveté les avaient perdu. Le joyeux et impétueux Gabriel que seul une femme avait put tempérer n'était plus. Sydney ne devait plus pouvoir le reconnaître, seul son physique avait perduré et survécu aux déchirements. Le pirate s'en retourna à l'observation de son verre toujours plein, l'odeur du rhum montait doucereusement jusqu'à lui et son regard se perdit dans les quelques reflets qui animaient la surface du liquide. Peu être que de céder à l'appel de l'alcool lui donnerait assez de courage ou de vénalité pour dire à Sydney la vérité. Mais désirait-il vraiment se forcer ainsi, il n'aimait pas qu'on lui force la main alors il ne manquerait plus qu'il vienne lui même contraindre son esprit à quelques chose qu'il repoussait ardemment. Gabriel agita légèrement son verre pour voir les reflets s'agiter, ne sachant que faire, plongé ainsi dans une crise ou sentiment et raison se mêlaient férocement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sydney S. HopksDécédée : elle est là, elle nous hante...

« Inscrit(e) le » : 07/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 395
« Where are you ? » : Port Royal
« RP Age » : 28
« What do you want ? » : Vivre sanss survivre dans cette ville maudite
« Quote » :
WALK ALL OVER ME


ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Bien trop génante pour vous! Je suis marchande de plaisir!
« Profession Exercée »
: Tous!
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Mar 23 Mar - 9:08


Il était la, en face d’elle sans être dans cette pièce, comme si son esprit c’était envolé a des kilomètres de Port-Royal et ne voulait en revenir. Son être tout entier semblait être le témoin d’un combat que seul lui pouvait voir, et qui semblait le déchirer bien plus que n’importe quoi d’autre. Sydney voyait doucement son visage s’enfoncer dans une douleur et une torpeur qui faisait mal à voir chez ce jeune homme. Seul son corps semblait avoir survécût à une métamorphose choquante. Pour quelqu’un qui l’avait connu il y a déjà plusieurs années, la personne qui emplissait ce corps n’était pas Gabriel Eideard ; ou tout du moins ne l’était plus.
Elle avait soupiré. Ce n’avait pas été un soupire de désespoir, ni un d’énervement ; cela avait juste été une expiration d’incompréhension. Toujours est-il qu’en l’entendant, le jeune homme tourna son visage, comme inquiet, vers la jeune Égyptienne. Cela faisait plusieurs longues secondes qu’elle l’observait sans mot dire, et il semblait ne s’apercevoir de sa présence qu’a l’instant présent. Sydney lui sourit faiblement. Sourire qui disparut assez rapidement lorsqu’elle pu observer la transformation de l’inquiétude en une froideur piquante et désagréable. La jeune femme espérait très sincèrement que l’époux de sa meilleure amie ne pensait pas se débarrasser d’elle en jouant les gros durs glacials avec elle. Il n’était pas le premier et ne serait surement pas le dernier a essayer ; cela n’avait marché et n’avait réussi qu’a attiser un peu plus la curiosité de la demoiselle.
Elle lui avait posé la question qui lui brulait les lèvres depuis qu’elle l’avait reconnu. Le jeune homme ne répondait pas, et elle attendait. Elle attendait, forcée d’observée son regard perdu ailleurs, elle ne savait trop ou. Enfin il détourna le regard et fixa, une fois de plus son attention entière sur son verre ; à croire qu’il y voyait la réincarnation du Christ. Gabriel commença a alors machinalement secouer la tête en signe de refus.

    Vous ne voulez pas savoir.
    La jeune femme lâcha un pouffement nerveux. Où vous ne voulez pas que je sache ! Si je vous l’ai demandé Gabriel ce n’est pas par politesse.


Une froideur et une douce rancœur commençait a transparaitre dans l’attitude. L’homme qui lui faisait face n’était plus celui qu’elle avait longtemps considéré comme son ami. Oh non, ce n’était qu’une personne devenue aigri et insupportable avec le temps. Sydney n’avait jamais toléré qu’on lui manque de respect, d’autant plus lorsque c’était quelqu’un de cher à son cœur qui le faisait.
Encore une fois elle vit le regard de Gabriel faire un plongeon salvateur dans le rhum qui emplissait le verre qu’il tenait a nouveau entre ses doigts crispés. La jeune Égyptienne pouvait toutefois remarquer qu’il n’osait pas porter sa boisson à ses lèvres, comme s’il en avait peur. Elle secoua vivement la tête faisant virevolter ses longues boucles blondes autours d’elle. Trois possibilités s’offraient a elle, et elle ne savait pas vraiment laquelle choisir.
La première signifiait abandonner et perdre. Il lui suffisait de se lever et de retourner au comptoir ou elle recommanderait un grand verre de rhum, peut être même la bouteille, qu’elle boirait lentement en attendant l’heur ou elle pourrait se dénuder pour danser.
La seconde solution consistait en une opération que l’on aurait pu renommer « fiente de pigeon sur le pont d’un navire ». La jeune femme resterait aux cotés de Gabriel, le suivant partout, plus fidèle encore que son ombre jusqu’au moment, qui arriverait très certainement, ou il craquerait et lui dirait tout dans un moment d’hystérie pour qu’elle le laisse enfin tranquille.
La dernière était surement la plus difficile. Il fallait le secouer, le faire réagir pour le faire sortir de son état second d’une mollesse exaspérante.
C’est un nouveau soupire qui vint conclure ses réflexions et son choix. D’un geste lent mais sec, Sydney posa une de ses mais sur le bras de Gabriel tandis que l’autre lui arrachait le verre pour le poser a l’autre bout de la table. Une fois cela fait, elle lui attrapa le menton et le força à lever la tête.

    Regardez moi Gabriel s’il-vous plait. Arrêtez un peu de fuir mon regard comme s’il vous brulait. Je ne vais pas vous mordre ni encore moins vous juger….Je voudrais juste savoir pourquoi cela fait plus de trois ans que j’écris tous les mois une lettre a Diane sans jamais avoir de réponse.




Frak me, but respect me. I'm not that girl....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cpt. Gabriel L. EideardCaptain ° seek the truth in blood

« Inscrit(e) le » : 18/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 286
« Where are you ? » : Là où les vents et les courants l'emporte
« RP Age » : 38 ans
« What do you want ? » : Il y a des personnes sur ses Mers qui doivent périr ...
« Quote » :

    " Un homme a toujours le droit de se venger, si peu que ce soit ; la vengeance est bonne pour le caractère ; d'elle naît le pardon. "



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Pirate
« Profession Exercée »
: For me ... and the piracy
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Mar 23 Mar - 15:13


      " Où vous ne voulez pas que je sache ! Si je vous l’ai demandé Gabriel ce n’est pas par politesse. "


    Et bien c'était bien dommage, la politesse se perdait même dans les moments les plus utiles. Gabriel soupira et ses épaules s'affaissèrent légèrement comme si elles venaient de céder sous un poids trop lourd pour elle. Lui qui se tenait toujours si droit se laissait aller à une position un peu plus avachi comme s'il pouvait ainsi mieux faire face à l'attention de son interlocutrice. Les mains toujours sur son verre le pirate hésitait toujours sur le chemin à prendre, il était devant l'incapacité de choisir, ses sentiments s'opposant les uns et les autres avec la même force dévastatrice. Ainsi Gabriel se retrouvait réduit à fixer son verre, s'y accrochant désespérément pour essayer de ne pas sombrer dans la bataille qui faisait rage en lui. Mais la seule amarre qui le retenait dans le contexte de la taverne s'extirpa de ses doigts. Et il se retrouva perdu et sans accroche l'espace de quelques secondes avant que la main gracile de Sydney ne le force à lever les yeux. Son visage manifesta son étonnement face à de telle manière mais ne trouva même pas d'intérêt à protester. Pourtant cette main qui soutenait son menton n'était guère difficile à retirer mais le peut d'attention qui lui restait se focalisa sur les paroles de la demoiselle.

      " Regardez moi Gabriel s’il-vous plait. Arrêtez un peu de fuir mon regard comme s’il vous brulait. Je ne vais pas vous mordre ni encore moins vous juger….Je voudrais juste pourquoi cela fait plus de trois ans que j’écris tous les mois une lettre a Diane sans jamais avoir de réponse. "

    Gabriel se crispa et eu la désagréable impression d'être acculé à un mur d'ailleurs il le fut réellement lorsqu'il recula. Il se défit de l'emprise de Sydney et vint se plaquer contre le mur. Il se sentait agressé et craignait cette agression et une bête traqué avait toujours des réactions imprévu. Pour Gabriel il fallut de longue seconde avant que sa défense se manifeste. Bien avant son visage se lança dans un enchainement bien étrange, redoutant ce que Sydney voulait lui faire dire il dévia son regard à la recherche de quelques choses qui pourraient l'aider à voir plus clair. Il devait se débarrasser de tous ses sentiments contradictoires ne garder que sa réflexion et sa logique. C'était la seule porte sortie à cette crise mais il n'arrivait pas à l'atteindre.

      " Je ... "


    Faut départ qui l'agaça, progressivement l'énervement de se voir ainsi désarmé face à une telle chose grandit. Et son visage qui avait jusqu'alors manifesté la triste crainte qui l'empoignait, se crispa pour manifester son agacement sans pour autant se départager de la tristesse. Ses sourcils se froncèrent et il jeta un regard furibond à Sydney. Pourquoi s'obstinait-elle ? Elle voyait bien qu'il n'arrivait pas à répondre à ses questions. Que cherchait-elle ainsi ? Son obstination le blessait et il n'avait guère besoin de cette nouvelle souffrance. Comme d'habitude Gabriel s'énervait tout seul, dans de tel moment son impulsivité avait tendance à revenir au galop et ce n'est qu'une fois arriver au paroxysme de sa rage douloureusement froide qu'il s'exprima.

      " Mortes ! " Gabriel n'avait pas crié mais avait tout de même parlé un peu fort pour le lieu où il se trouvait. Et comme si cela ne suffisait pas il envoya voler son verre plein dans la pièce d'un balayage rageur du bras. " Toutes les deux !" Le pirate planta son regard colérique dans celui de Sydney à la recherche de la douleur qui était sienne depuis quatre ans. Elle l'avait cherché et bien à présent elle l'avait et qu'elle se débrouille. Gabriel ferma subitement les yeux lorsque son énervement succomba à la tristesse. Il se recula à nouveau en se repoussant de la table avec ses mains et abaissa le visage, les yeux toujours clos tandis qu'il refoulait les quelques larmes qui avaient réussi à trouver un chemin dans un ruisseau qui pourtant était à sec depuis bien longtemps. " Elles sont mortes. "


    Ses paroles n'étaient plus qu'un murmure et sa colère était déjà évanouis, laissant place au puits sans fond de sa peine. Cette fois il lui faudrait beaucoup plus de temps pour se remettre de cette vérité qu'il avait lui même prononcé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sydney S. HopksDécédée : elle est là, elle nous hante...

« Inscrit(e) le » : 07/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 395
« Where are you ? » : Port Royal
« RP Age » : 28
« What do you want ? » : Vivre sanss survivre dans cette ville maudite
« Quote » :
WALK ALL OVER ME


ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Bien trop génante pour vous! Je suis marchande de plaisir!
« Profession Exercée »
: Tous!
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Mer 24 Mar - 14:15


Elle n’aimait pas agir ainsi. Après tout, elle n’avait jamais été une fille particulièrement violente, et elle devait reconnaître que forcer ainsi Gabriel à lui dire ce qu’il avait sur le cœur ne lui plaisait pas beaucoup. Il était tourmenté, et cela se voyait. Mais il ne lui laissait pas forcément un choix énorme, et même si celui qu’elle avait choisi lui déplaisait, elle estimait que c’était surement le meilleur. Il fallait le réveiller, le sortir de sa torpeur qui semblait le détruire a petit feux, le faisant souffrir comme aucune autre souffrance encore. Gabriel Eideard n’était plus que le reflet de soi-même, et Sydney, qui l’avait connue tout autrement, et qui avait toujours pensé que jamais un homme comme lui ne pouvait sombrer, voulait savoir pourquoi.
Avec une fermeté toute relative, la jeune femme avait enlevé le verre des mains du jeune homme et l’avait forcé à relever la tête. S’il l’avait voulu, il aurait pu l’en empêcher, ou se défaire de son étreinte sans utiliser une once de force, mais il ne l’avait pas fait. A la place, il afficha une nouvelle fois de l’étonnement sur son visage avant de se crisper une fois que les paroles brulantes de l’égyptienne l’aient atteint. Après quelques secondes de stupéfaction, comme si Sydney lui avait envoyé, avec toutes ses forces, son poing dans la figure, il se recula jusqu'à ce que son dos touche le mur de la taverne. Son visage était devenu celui d’un animal qui se sentait et qui se savait pris au piège. Ce n’était plus un homme, ce n’était qu’un corps réagissant avec son instinct. Il lui fallut quelques longues secondes pour détourner le regard, Sydney le voyait désespérément chercher un objet qui aurait le pouvoir salvateur qu’avait le verre qu’elle lui avait retiré un peu avant.

    Je ...


C’est tout ce qu’il était capable de lui sortir? Tant de peine pour une courte syllabe qui n’exprimait rien. L’égyptienne haussa les yeux au ciel avec un mépris incroyable qui ne lui était vraiment pas familier. Celle-ci se leva avec lenteur et recula de la pointe de son pied le banc qui la soutenait. Elle allait faire doucement le tour de la table et allait faire claquer sa main contre la joue de Gabriel. Il fallait le sortir de cet état secondaire. Il fallait qu’il retombe les deux pieds sur Terre, que la chute soit douloureuse ou non.
Alors qu’elle allait commencer à mouvoir son corps, le jeune Gabriel releva les yeux ; ils lançaient cette fois-ci des éclairs, tous dirigés vers la jeune femme. Il avait froncé les sourcils, ce qui était mauvais signe. Il la détestait. Cet homme la détestait pour ce qu’elle était entrain de faire ; et le poids de ce regard atteint Sydney en plein estomac ; mais cette sensation n’était rien, oh non elle n’était rien par rapport a celle qui suivit la réponse qu’elle avait tant attendue.

    Mortes !


Ce mot s’était échappé de la bouche de Gabriel dans un semi hurlement. Toute la taverne se retourna sur lui. Le mystérieux client, si calme et si étrange se réveillait enfin, et quel spectacle il leur offrait ! Spectacle qui fut d’ailleurs renforcé lorsque le jeune homme envoya valser son verre sur le sol dans un mouvement de bras furieux. Un petit débris de verre vint se ficher dans la joue de Sydney qui laissa échapper un gémissement de douleur. Ce ne fut qu’a se moment la qu’elle réalisa l’impact des mots de son interlocuteur.

    Toutes les deux!


Ce n’était pas possible, Diane ne pouvait pas être décédée, pas elle; pas cette femme. Elle était bien trop gentille et dévouée pour être morte. S’il y avait un minimum de justice sur Terre, elle ne pouvait avoir quitté le monde des vivants. Il lui mentait, lui racontait une mauvaise blague. Mais le regard qu’il lui lança de pouvait pas mentir lui ; la colère qu’elle put y lire était bien présente. Sydney se laissa tomber sur le banc, ses jambes étaient devenues trop faibles pour la soutenir. Lorsqu’elle releva le regard, Gabriel avait rebaissé la tête et elle pouvait voir quelques larmes rouler le long de ses joues.

    Elles sont mortes.
    Oh mon D.ieu….


Les pleurs n’avaient pas encore atteint ses yeux, mais le corps et l’esprit tout entier de la jeune femme criaient la perte de ces être chers. Si elles étaient mortes, alors l’humanité entière méritait de mourir.
La jeune femme fixait le vide qui se trouvait en face pendant qu’une larme s’échappa, doucement mais sans autre échappatoire, de son œil. Elle ne savait comment réagir ; un millier de questions frôlaient ses lèvres, mais elle voyait que Gabriel n’était vraiment pas bien, et elle ne voulait ajouter à son chagrin plus de peine qu’elle ne l’avait déjà fait.
Doucement elle s’enleva le bout de verre qui s’était planté dans sa joue mais qu’elle n’avait toujours pas touché avant de venir écraser la larme sur son menton ; geste inutile puisque d’autres prenaient déjà sa place.
Avec lenteur elle se leva du banc et se dirigea vers l’homme aux milles tourments. En voyant son amie serveuse arrivée, elle lui fit un signe de la tête signifiant qu’elle avait plutôt intérêt à les laisser tranquille. Enfin, elle vint s’asseoir aux cotés de Gabriel et hésita un instant avant de passer son bras par dessus ses épaules. Elle avait tout de même fait en sorte que son geste soit léger, lui faisant comprendre qu’il était parfaitement libre de s’en dégager.

    Je suis désolée Gabriel… Je l’ignorais…. Je ne voulais pas vous causer encore plus de peine .


Elle avait essayé de garder un ton sur d’elle, mais de légers sanglots venaient briser toute sa crédibilité

    Vous n’avez qu’un mot a dire…. Et je m’en irai….




Frak me, but respect me. I'm not that girl....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cpt. Gabriel L. EideardCaptain ° seek the truth in blood

« Inscrit(e) le » : 18/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 286
« Where are you ? » : Là où les vents et les courants l'emporte
« RP Age » : 38 ans
« What do you want ? » : Il y a des personnes sur ses Mers qui doivent périr ...
« Quote » :

    " Un homme a toujours le droit de se venger, si peu que ce soit ; la vengeance est bonne pour le caractère ; d'elle naît le pardon. "



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Pirate
« Profession Exercée »
: For me ... and the piracy
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Mer 24 Mar - 20:23

    Rétracté sur lui même Gabriel tentait d'entériner à nouveau sa douleur. Mais c'était ses propres mots qui l'avaient blessé et il avait bien du mal à combattre cela. Il n'y eu qu'une maigre larme qui s'échappa de ses yeux clos pour rouler sur sa joue. Cela faisait bien longtemps qu'il avait cessé de pleurer et cette goutte d'eau salée était déjà un évènement à elle seule. Dans sa bataille le pirate oublia totalement Sydney qui elle devait faire face à présent à la vérité tant recherché qu'il lui avait lancé à la figure sans autre forme de cérémonie. A vrai dire il n'avait plus véritablement conscience de grand chose étant focaliser sur son objectif de mettre rapidement terme à sa vulnérabilité tout en combattant l'habituelle douleur de la perte déchirante qu'il avait subi. Gabriel sursauta légèrement en sentant quelques chose se poser sur ses épaules, se contact inattendue lui fit perdre le fils de sa peine et l'aida par la même occasion à la repousser.

      " Je suis désolée Gabriel… Je l’ignorais… Je ne voulais pas vous causer encore plus de peine. "

    La voix qui lui parvenait retenait avec peine les sanglots qui montaient à la gorge. La tête toujours basse, Gabriel rouvrit ses yeux et du tréfonds de sa peine il regretta amèrement de s'être encore fait dominer par la colère. Jamais il n'aurait dû lui dire, étaler ainsi ses douleurs et les planter dans d'autre cœurs n'était pas quelques choses qu'il devait se permettre. Le malaise grandit lorsqu'il prit conscience que ce qui pesait sur ses épaules était le bras de Sydney. Un tel contact le gênait affreusement et ne pouvait pas le réconforter. Rien ne le pouvait de toute manière mais il venait déjà de blesser la jeune femme et il ne savait comment agir pour ne pas aggraver la chose. Gabriel inspira longuement en se redressant, il ferma les yeux quelques instants pour retrouver un peu de courage et attrapa délicatement la main de Sydney qui se cachait dans les alentours de son épaule. Tout aussi doucement il l'a fit passer au-dessus de sa tête tandis qu'il se tournait légèrement vers la demoiselle.

      " Vous n’avez qu’un mot a dire…. Et je m’en irai… "


    Ses mains en partie gainé de cuir tenait toujours la main de Sydney libre à elle de la retirer mais Gabriel préférait ce genre de contact qu'il arrivait beaucoup mieux à gérer. Ses yeux voilé de tristesse se posèrent sur sur le sang qui colorait insidieusement la joue de la jeune femme. Il se demanda l'espace de quelques secondes comment elle s'était faite cela avant d'en arriver à la déduction que c'était lui qui lui avait fait cela. Lorsque cette évidence pointa dans son esprit il baissa honteusement les yeux et rétracta ses mains. A croire qu'il n'était plus bon à rien, Gabriel soupira regrettant une nouvelle fois d'avoir jeter son dévolu sur cette taverne.

      " Libre à vous de partir, je n'ai rien à exiger. "

    Gabriel releva son regard vers son interlocutrice, il ne savait que dire. Lui même devait faire face aux vestiges de sa peine qu'il avait finalement réussi à maitriser. Et après avoir déclamé une telle vérité il ne savait pas quoi dire. Il redoutait les questions, elle allait probablement vouloir savoir, comprendre pourquoi ces âmes chères à son cœur étaient partie. Et notre pirate savait qu'à présent il n'avait pas le droit de lui cacher la vérité, il ne pouvait pas la mettre face à cela sans rien ajouter. Mais il craignait viscéralement ce sujet, il l'avait toujours évité avec quiconque et au final ne l'avait jamais véritablement abordé avec quiconque.

      " Désolé de vous l'annoncer ... ainsi.
      Et puis pour ...
      "


    Gabriel leva sa main droite vers la joue blessé de Sydney mais s'arrêta à mi chemin. Le pirate était en proie à la honte et au malaise, il avait certes perdu son armure de froideur que la jeune femme avait fait voler en éclat. Mais il était encore plus loin de l'être qu'il avait été par le passé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sydney S. HopksDécédée : elle est là, elle nous hante...

« Inscrit(e) le » : 07/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 395
« Where are you ? » : Port Royal
« RP Age » : 28
« What do you want ? » : Vivre sanss survivre dans cette ville maudite
« Quote » :
WALK ALL OVER ME


ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Bien trop génante pour vous! Je suis marchande de plaisir!
« Profession Exercée »
: Tous!
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Jeu 25 Mar - 9:34


La révélation que lui avait faite Gabriel venait de la choquer. Elle ne voulait pas croire que son amie, si précieuse a ses yeux, et son adorable enfant soient mortes ; ce n’était pas juste. Mais cela expliquait bien des choses, et notamment pourquoi en quatre années elle n’avait reçut qu’une seule lettre. Toutefois une foule de question se bousculait dans son cerveau. Comment cela se faisait-il que les deux soient mortes ainsi, en même temps. Si elles étaient parties en navire vers une destination quelconque, Sydney était persuadée que Diane l’aurait prévenu ; peut être était-ce alors la maladie qui les avait emportées, mais la aussi une lettre lui aurait expliqué le tout. Il ne restait alors plus que le cas d’une mort violente ; un incendie dans leur demeure peut être…. Elle ne voyait rien d’autre ; il restait toujours la possibilité du meurtre, mais ce n’était vraiment pas envisageable, personne ne pouvait envisager un seul instant tuer des personnes ainsi.
La douleur lui emplissait le cœur, mais ce ne pouvait être rien par rapport a ce que devait ressentir Gabriel. La façon dont elle avait appris cette disparition n’était pas non plus des plus délicates ou des plus agréables ; mais d’une certaine manière, elle était responsable de cette peine supplémentaire. Elle avait forcé, d’une façon pas très raffinée le jeune homme a le lui dire. Moralité, tous deux souffraient a présent de sa stupidité.
La jeune égyptienne avait posé son bras sur les épaules du jeune homme, elle ne savait comment il allait réagir, et attendait avec appréhension. Enfin, il inspira très longuement et se redressa doucement. Après un long silence, il attrapa avec délicatesse la main de la jeune femme et retira le bras qui reposait sur ses épaules ; toute fois, il ne rompit pas le contact pour autant, et gardant, serrée dans sa paume, la main de la jolie Sydney. Celle-ci lui adressa un léger sourire ; elle ne voulait rompre le contact qui les rendait en quelque sorte vivant. Elle vit les yeux de Gabriel se poser sur sa joue, à la vue de son regard, elle en déduit qu’elle devait saigner. Par réflexe, plus que par douleur, elle porta sa main disponible à sa blessure avant de la mettre devant ses yeux. Effectivement, une goutte de sang tachait son doigt. En comprenant qu’elle avait cette blessure, le jeune homme baissa doucement la tête.

    Libre à vous de partir, je n'ai rien à exiger.
    Elle sourit tout doucement. Vous en avez pourtant le droit….. Je… Je. Elle inspira avant de reprendre sa phrase. Je vais rester encore peu tout en essayant de ne pas aggraver les choses plus encore que je ne l’ai fait…


Sydney ne voulait pas le brusquer encore un peu plus. Elle avait un nombre impressionnant de choses à lui demander ; mais elle savait parfaitement que certaines de ces interrogations ne quitteraient jamais ces lèvres. Elle allait attendre un peu ; attendre que l’état de choc passe, attendre qu’il soit légèrement plus enclin à répondre et surtout a parler. L’égyptienne sentait que c’était la première fois qu’il disait a voix haute que sa famille était passée, cela voulait donc dire que le sujet était entièrement tabou, quelque soit le nombre d’années s’étant écoulées depuis le fatal incident. Il fallait que la jeune femme réussisse à le faire s’ouvrir un peu plus, qu’il accepte d’en parler. Cela risquait d’être douloureux et de prendre du temps ; mais il le fallait, aussi bien pour elle et sa curiosité, que pour lui et sa santé morale. Le chagrin finirait par le détruire a tout petit feu jusqu'à ce qu’il ne soit plus qu’un ramassis de larmes et de haine.

    Désolé de vous l'annoncer ... ainsi. Et puis pour ... Il avait porté sa main vers la joue ensanglantée de Sydney. Celle-ci pensa un très court instant qu’il allait lui témoigner un peu de tendresse, mais il arrêta son geste a mi chemin. La jeune femme lui sourit doucement pendant qu’une larme quittait son visage pour venir s’écraser, sans un bruit, sur sa robe. Ce n’est rien… A peine une égratignure qui aura guéri demain matin….. Mais ne vous excusez pas.. Je l’ai bien cherché… Je n’avais pas à agir ainsi avec vous… Elle fit une courte pause pendant laquelle elle détourna doucement le regard. Je suis…. Désolée pour cette perte Gabriel… Votre épouse était quelqu’un de remarquable et de très chère à mon cœur. Votre fille et elle ne méritaient pas de partir….


Elle ne savait pas trop quoi faire ou quoi dire. Elle voulait lui demander quand ce drame était arrivé, et surtout ce qu’il s’était passé ; mais elle n’osait pas.
Doucement elle sorti son mouchoir de son décolleté et épongea avec le peu de rhum qu’il restait dans le fond de son verre. Une fois cela fait, elle le porta à sa joue et serra les dents pour ne pas gémir de douleur. Ne sachant pas trop ou sa blessure était, elle tamponnait un peu partout ; sauf au bonne endroit.




Frak me, but respect me. I'm not that girl....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cpt. Gabriel L. EideardCaptain ° seek the truth in blood

« Inscrit(e) le » : 18/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 286
« Where are you ? » : Là où les vents et les courants l'emporte
« RP Age » : 38 ans
« What do you want ? » : Il y a des personnes sur ses Mers qui doivent périr ...
« Quote » :

    " Un homme a toujours le droit de se venger, si peu que ce soit ; la vengeance est bonne pour le caractère ; d'elle naît le pardon. "



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Pirate
« Profession Exercée »
: For me ... and the piracy
« Relationnel »
:
MessageSujet: acta   Jeu 25 Mar - 21:53


      " Vous en avez pourtant le droit….. Je… Je. Je vais rester encore peu tout en essayant de ne pas aggraver les choses plus encore que je ne l’ai fait… " Gabriel releva lentement les yeux vers Sydney et si ses lèvres ne trouvèrent pas la force de sourire, son regard s'adoucit. " Vous n'avez rien aggravé Sydney. "


    Le Gabriel froid et distant était à présent devenu tout penaud, sous l'effet de la douleur et de la honte qu'il avait d'avoir réagit ainsi. Dés qu'il levait les yeux vers son interlocutrice, il constatait l'effet que pouvait causer son impulsivité. En plus d'avoir blesser Sydney au cœur, les gouttes de sang qui perlaient sur sa joue lui rappelaient qu'il pouvait être violent même envers des personnes apprécié. Gabriel abaissa à nouveau ses yeux qui tombèrent sur ses doigts qui ne savaient trop quoi faire comme d'ailleurs leur propriétaire ne savait trop quoi dire. Il finit par s'excuser en relevant son regard vers Sydney et en entamant un mouvement vers sa joue blessé.

      " Ce n’est rien… A peine une égratignure qui aura guéri demain matin….. Mais ne vous excusez pas.. Je l’ai bien cherché… Je n’avais pas à agir ainsi avec vous… Je suis…. Désolée pour cette perte Gabriel… Votre épouse était quelqu’un de remarquable et de très chère à mon cœur. Votre fille et elle ne méritaient pas de partir…. "

    La gorge de Gabriel se contracta douloureusement et il se retrouva dans l'incapacité de s'exprimer. Sydney quant-à elle tentait de soigner les dégâts causés par le pirate mais ce dernier constata que cela n'était guère efficace étant donné que la demoiselle ne trouvait pas où elle était véritablement blessé. Ne supportant pas d'être aussi douloureusement aphone dans un tel moment Gabriel décida d'agir pour au moins essayer de soigner ses bêtises. Ses mains se levèrent à la rencontre du mouchoir que tenait la demoiselle. L'une d'elle se posa directement sur la main pour la faire doucement lâché sa prise tandis que l'autre récupérait le tissu humide pour l'apposer délicatement sur la source rougeâtre de la pommette. Ses yeux se focalisèrent sur cette tâche, depuis qu'il avait prit la tête du Cìanalas il était aussi devenu en quelques sortes de médecin de bord mais en quatre année de service il n'avait jamais eu à traiter une si mince coupure. Mais cela ne retirait rien à la précision de son geste qui se voulait le plus délicat possible. Tandis qu'il faisait cela, il sentit sa gorge se dénouer et retrouva l'usage de sa voix même si les mots qu'il prononça n'étaient que murmurés.

      " Elles, non elles ne le méritaient pas. "

    Étrange façon de manifester son rôle dans ces deux morts. Elles n'avaient en effet par mériter une fin aussi brutale mais quelqu'un avait estimé que lui, méritait de leur survivre. Une ou plusieurs personnes avaient jugé utile de le blesser au plus profond de son être et ces morts n'avaient été qu'une sanction. Ils ne s'étaient probablement pas soucié des deux vies qu'ils ôtaient, ne s'étaient probablement pas intéressé à ces êtres humains qu'ils avaient condamné pour en punir un autre. Gabriel en revenait donc à la douloureuse conclusion qu'il avait lui même mit fin au jour de ses deux seuls amours. S'il avait su se rétracter à temps, courber l'échine et se remettre dans les rangs qu'il n'avait jamais occupé, le pire aurait été évité.
    Le pirate laissa échapper un petit soupir avant de se redresser et de tendre le mouchoir légèrement rougit à Sydney. Il fuit ensuite le regard de la demoiselle et porta son regard pâle vers l'extérieur. A présent il ne pouvait véritablement plus partir d'ici, il avait mit les pieds dans une conversation douloureuse mais qu'il devait à son interlocutrice. Gabriel lui avait déjà assez fait d'affront et il ne pouvait décemment pas s'éclipser comme un voleur. Et pourtant il espérait toujours voir Tim apparaître, ce qui lui donnerait ainsi un prétexte pour s'échapper mais il n'était guère certain d'avoir le cœur à délaisser ainsi la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sydney S. HopksDécédée : elle est là, elle nous hante...

« Inscrit(e) le » : 07/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 395
« Where are you ? » : Port Royal
« RP Age » : 28
« What do you want ? » : Vivre sanss survivre dans cette ville maudite
« Quote » :
WALK ALL OVER ME


ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Bien trop génante pour vous! Je suis marchande de plaisir!
« Profession Exercée »
: Tous!
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Ven 26 Mar - 12:48


Quelque chose exprimait légèrement la honte et le désolément dans le visage du jeune homme ; comme s’il prenait seulement maintenant pleinement conscience de ses actions. Le jeune Gabriel avait relevé le regard sur elle. Elle le fixait depuis le début de l’entretien. Ses yeux s’étaient radoucit ; il venait de perdre sa froideur, et cela réchauffait le cœur de Sydney. Il ne lui sourit pas, mais son regard indiquait que s’il avait pu le faire, il l’aurait fait.

    Vous n'avez rien aggravé Sydney.


La jeune femme sourit tout doucement. Malgré ces paroles elle était persuadée que son désir, au bord de l’obsession, n’avait pas du aider la peine de Gabriel a s’évaporer ne serait-ce qu’un instant. Elle aurait mieux fait de ce taire, et d’attendre sagement que les lèvres de son interlocuteur se dessoudent lentement, mais par leur propre envie. Ils étaient désormais la, tous les deux, a se tenir la main et a ne pas savoir que dire. Il était trop tard a présent pour faire machine arrière, et ni l’un ni l’autre ne pouvaient plus s’enfuir en prétextant une quelconque excuse a laquelle personne n’aurait cru.
Le mouchoir imbibé d’alcool poissait doucement la tendre peau de Sydney, sans jamais pour autant arriver à toucher la blessure, ce qui eut le don d’énerver assez rapidement la demoiselle, qui insista pourtant. Doucement elle sentit le contact chaud de la main de Gabriel quitter la sienne. Elle esquissa un tout petit sourire lorsqu’elle remarqua qu’il avait levé les bras afin d’attraper doucement le mouchoir que l’égyptienne lâcha sans aucune résistance. Lorsque le liquide entra en contact avec la plaie, un gémissement de douleur s’échappa de la gorge de Sydney. Ca avait beau être une petite coupure de rien du tout, l’alcool lui provoquait une brulure qu’elle n’avait pas ressentit depuis très longtemps ; et c’était les souvenirs de cette souffrance qui lui faisait mal. Néanmoins, elle pouvait remarquer que Gabriel appliquait le mouchoir avec des petits mouvements précis et délicats, comme s’il en avait eut l’habitude d’accomplir ce genre de taches, normalement réservées aux médecins de la marine.

    Elles, non elles ne le méritaient pas.
    La jeune femme acquiesça d’un léger signe de tête pendant qu’elle levait doucement un de ses fins sourcils. Après une seconde d’hésitation elle finit par ouvrir la bouche. Excusez-moi de vous demandez cela mais… Ils vous apprennent à soigner dans la Navy Gabriel ?


Ce n’était pas le moment de revenir sur le sujet tant douloureux aux deux cœurs ; mieux valait attendre un peu : une autre rencontre, ou une petite note. Sydney avait dans la tête de glisser sur un chemin moins houleux et surement moins dangereux. Le jeune homme la suivrait ensuite s’il en avait envie ou non. La demoiselle estimait qu’aborder le sujet de ce qu’ils avaient tout deux fait durant les quatre années qui venaient de passer pouvait être une bonne idée, mais peut être se trompait-elle. Elle ne savait absolument pas sur quel pied danser avec ce jeune homme troublant et troublé.
Un soupire s’échappa des lèvres de celui-ci avant qu’il ne se redresse légèrement, faisant entièrement face a la jeune Égyptienne. D’un geste doux, il lui tendit le mouchoir rougit par le sang de la jeune femme. Celle-ci lui adressa un sourire avant de récupérer de sa main le bout de tissu jeté. Il était irrécupérable ; elle pouvait donc le laisser dans la taverne.

    Merci beaucoup, j’aurais eut du mal sans votre aide.


Sydney tenta de capter le regard du jeune homme, mais celui-ci avait déjà fuit ses yeux et regardait ailleurs, encore une fois par la fenêtre. Il attendait toujours qu’on le sauve. Il était mal a l’aise, cela se voyait, et surtout cala se ressentait. Ce sentiment qui s’immisçait tout doucement dans le corps de la prostituée la faisait se sentir de plus en plus mal et la stressait. Le stresse était le sentiment qu’elle supportait le moins. D’une voix qui ne fut elle non pas plus qu’un murmure, elle souffla quelques mots dans le cou du jeune homme.

    Vous attendez peut-être quelqu’un ? Je peux partir vous savez…




Frak me, but respect me. I'm not that girl....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cpt. Gabriel L. EideardCaptain ° seek the truth in blood

« Inscrit(e) le » : 18/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 286
« Where are you ? » : Là où les vents et les courants l'emporte
« RP Age » : 38 ans
« What do you want ? » : Il y a des personnes sur ses Mers qui doivent périr ...
« Quote » :

    " Un homme a toujours le droit de se venger, si peu que ce soit ; la vengeance est bonne pour le caractère ; d'elle naît le pardon. "



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Pirate
« Profession Exercée »
: For me ... and the piracy
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Ven 26 Mar - 21:36

    Les yeux de Gabriel se focalisaient sur la coupure de Sydney et apporta une grande attention à ses gestes. Tant de minutie était étrange car la blessure ne valait pas une si grand peine. Mais c'était sa façon à lui d'oublier l'espace de quelques secondes la situation dans laquelle il s'était mis, même s'il commençait à prendre conscience qu'il était heureux de retrouver ainsi la jeune femme, il aurait préféré na pas avoir à lui annoncer certaine chose.

      " Excusez-moi de vous demandez cela mais… Ils vous apprennent à soigner dans la Navy Gabriel ? "


    Gabriel stoppa l'espace d'un quart de seconde son geste et ses yeux pâles glissèrent le long de la pommette de Sydney pour arriver jusqu'à son regard. Pensait-elle qu'il soit encore dans la marine après ce qu'ils lui avaient fait ? Cette question s'évapora bien vite lorsqu'il arriva à la conclusion qu'elle ne savait véritablement rien de ce qui c'était passé et que à partir de cela il devait faire attention à ses paroles. Ils avaient étaient amis autrefois et même si le chagrin des pertes le réunissaient il ne savait guère comment la demoiselle pavait régir s'il lui apprenait qu'il avait basculé de l'autre côté des lois. Cet instant de réflexion n'avait duré qu'un instant infime et les yeux de Gabriel se ré-intéressèrent à nouveau à la coupure de la jeune femme.

      " Il arrive que les médecins manquent à bord. Cela n'empêche personne de se blesser ce serait même presque le contraire. "

    Le pirate avait opté pour un compromis, il ne mentait pas et ne faisait que rester dans le vague en sous entendant qu'il pouvait être amené à soigner dans certain cas. Il n'y avait pas de raison que Sydney aille chercher plus loin. Lorsque la jeune femme laissa échapper un léger gémissement Gabriel murmura une excuse sincère tout en continuant ses soins. Quelques secondes plus tard il rendait le mouchoir à sa propriétaire qui le remercia. Les lèvres du pirate s'étirèrent sensiblement pour former un vague sourire tandis qu'il ramenait ses mains à lui avant de se détourner vers l'extérieur. Toujours rien à l'horizon, Tim devait encore être avec son frère, quelques part dans un recoins de la ville. Mais de toute manière, à présent il se sentirait cruellement fautif de délaisser ainsi Sydney et ceux même si son second et vieux compagnon apparaissait à cet instant à la porte de la taverne.

      " Vous attendez peut-être quelqu’un ? Je peux partir vous savez… " Gabriel tourna rapidement son visage vers la jeune femme qui venait de murmurer ces quelques mots. "Non ... Je ... Désolé ... Vous pouvez rester. Si mes manières douteuses ne vous exaspèrent pas. "


    Vestiges de l'être qu'il fut un jour, le pirate accompagna sa remarque avec un léger sourire contrit où pointait un soupçon d'amusement. Mais bien vite cette flamme s'éteignit et disparut à nouveau derrière sa sombre façade. Sydney pouvait partir si elle le désirait, il ne la retiendrait pas, surtout qu'il n'était plus très doué en discussion. Il était dissipé, s'éparpillant assez vite lorsqu'un interlocuteur lui demandait une attention toute particulière. Enfin tout dépendait de l'interlocuteur et du sujet même si en général cette dissipation n'était qu'une impression car Gabriel était toujours attentif à ce qu'on pouvait lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sydney S. HopksDécédée : elle est là, elle nous hante...

« Inscrit(e) le » : 07/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 395
« Where are you ? » : Port Royal
« RP Age » : 28
« What do you want ? » : Vivre sanss survivre dans cette ville maudite
« Quote » :
WALK ALL OVER ME


ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Bien trop génante pour vous! Je suis marchande de plaisir!
« Profession Exercée »
: Tous!
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Lun 29 Mar - 9:23


Quatre années avaient passées… Et quatre années avaient suffit pour transformer complètement un homme en réduisant a néant sa famille. Sydney ne reconnaissait plus cet homme que son amie avait tant chéri ; mais pourtant, une partir d’elle même était heureuse de le revoir malgré le drame qui s’était déroulé. Son cœur avait longtemps apprécié Gabriel, et dès que son image remontait à sa mémoire, un sourire attendri prenait toujours place sur les tendres lèvres de la jeune femme. Les paroles peu aimables et la coupure n’allaient absolument rien changer a cela ; et la jeune Égyptienne allait devoir tenter d’expliquer ca a l’homme qui se trouvait face a elle. Elle n’aurait pu lui faire du mal ou lui porter préjudice de façon consciente et volontaire. C’était un ami, et l’amitié était sacrée pour le sang qui coulait en permanence dans ses veines.
Il avait stoppé tous gestes, laissant pour quelques secondes la plaie de Sydney à l’air libre, ce qui lui fit le plus grand bien. Elle sentit tout doucement le regard de Gabriel remonté sur son visage jusqu'à ce qu’il se fixe dans ses yeux. Ce contact ne dura que quelques fractions de secondes, mais il réussit à mettre égyptienne mal à l’aise. Enfin il se reconcentra sur sa pommette.

    Il arrive que les médecins manquent à bord. Cela n'empêche personne de se blesser ce serait même presque le contraire.


La jeune femme leva doucement un de ses sourcils. Cétait bien la première fois que quelqu’un lui disait ca. Mais enfin, s’il le lui avait dit, c’était forcément la vérité ; et elle n’allait tout de même non plus batailler pour une petite question de rien du tout.
L’alcool lui brulait la peau ainsi que sa blessure. En quatre ans, la demoiselle avait toujours évité le plus possible de se blesser ; et cela lui avait plutôt bien réussi à part deux ou trois exceptions. Toujours est-il qu’elle n’avait pas ressentit ce genre de sensation depuis a peu près un an ; c’est pour ca que le léger gémissement de douleur s’échappa, bien malgré elle, de ses lèvres. Gabriel s’excusa, mais elle lui sourit et posa très rapidement sa main sur le bras du jeune homme pour lui signifier que ce n’était rien du tout. Sydney avait compris qu’il n’était pas particulièrement friand de ce genre de contact.
Après quelques secondes, le jeune homme se recula et lui tendit son mouchoir, désormais rougi par le sang de la demoiselle. Celle-ci le remercia doucement avant de poser le bout de tissus sur la table; sembla alors apparaître sur le visage de Gabriel un semblant de sourire qui illumina légèrement le regard de l’égyptienne. Mais bien rapidement il ramena ses mains vers lui et se détourna une fois de plus vers la fenêtre.

    Non ... Je ... Désolé ... Vous pouvez rester. Si mes manières douteuses ne vous exaspèrent pas.
    Ne vous excusez pas pour si peu Gabriel…. Je reconnais que je suis arrivée comme un cheveu sur la soupe sans même vous demander la permission et en n’imaginant même pas une simple seconde que vous puissiez avoir besoin de paix en attendant quelqu’un… Elle lui sourit doucement avant de se lever de nouveau afin d’aller retrouver sa place initiale, de l’autre coté de la table ; ce serait plus simple ainsi, pour tous les deux. Vos manières douteuses sont excusées, et veuillez me croire je vous prie, que j’ai déjà connue bien pire…. Sa femme avait été au courant de son passé ; mais elle ne pensait pas qu’elle ait pu en toucher mot à son époux. Je ne resterai a cette table qui si ma présence ne vous dérange pas… Si c’est le cas, j’essayerai de faire taire ma langue, qui est toujours aussi bavarde qu’avant… Elle fit une longue pause pendant laquelle elle arrangea doucement sa chevelure avant de faire signe à la serveuse qu’elle pouvait ramener deux verres de rhum. Alors Gabriel… Que pensez-vous de Port-Royal ?! Cela change de Londres n’est-ce pas ?




Frak me, but respect me. I'm not that girl....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cpt. Gabriel L. EideardCaptain ° seek the truth in blood

« Inscrit(e) le » : 18/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 286
« Where are you ? » : Là où les vents et les courants l'emporte
« RP Age » : 38 ans
« What do you want ? » : Il y a des personnes sur ses Mers qui doivent périr ...
« Quote » :

    " Un homme a toujours le droit de se venger, si peu que ce soit ; la vengeance est bonne pour le caractère ; d'elle naît le pardon. "



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Pirate
« Profession Exercée »
: For me ... and the piracy
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Mar 30 Mar - 16:25

    Gabriel avait délaissé la vision de l'extérieur qui ne faisait que lui donner l'espoir inconcevable de pouvoir partir incessamment sous peu. Même si Tim était en avance et arrivait à cet instant précis, il ne pourrait le suivre. Laisser Sydney ainsi n'était pas quelques choses d'envisageable, ne serais-ce que par politesse. Ses yeux clairs s'étaient donc posés sur la jeune femme lorsqu'il se décida à lui répondre en lui assurant qu'elle pouvait rester.

      " Ne vous excusez pas pour si peu Gabriel…. Je reconnais que je suis arrivée comme un cheveu sur la soupe sans même vous demander la permission et en n’imaginant même pas une simple seconde que vous puissiez avoir besoin de paix en attendant quelqu’un… "


    Gabriel observa le mouvement de son interlocutrice qui retournait à sa place initiale. Les retrouvailles avec la séparation physique que leur fournissait la table détendit légèrement le pirate qui se trouvait ainsi plus à l'aise. La froideur qui était devenu sa seconde nature depuis quatre ans c'était envolé, au profit d'une neutralité légèrement tendu. Décidément ce séjour à Port Royal donnait bien des imprévus. A croire que toutes ses connaissances c'étaient regroupés au même endroit. Tout d'abord Stamford, qui était sorti de la nuit le premier soir, l'ombre d'Elvira qui planait dans la ville et maintenant Sydney.

      " Non ce n'est pas grave, je suis heureux de vous revoir. "

    Sincérité qu'il avait trouvé nécessaire de dire. Certes ces retrouvailles étaient douloureuses mais même si Gabriel ne le manifestait pas physiquement il était heureux de retrouver ces traits qui avaient accompagné Diane quelques temps et qu'il avait au le plaisir de côtoyer de rare fois. Certes elle était arrivée en trombe, l'avait violemment bousculé mais il ne pouvait lui en vouloir, elle ne pouvait savoir. Et il aurait dû se rappeler de son obstination indécrottable.

      " Vos manières douteuses sont excusées, et veuillez me croire je vous prie, que j’ai déjà connue bien pire…. Je ne resterai a cette table qui si ma présence ne vous dérange pas… Si c’est le cas, j’essayerai de faire taire ma langue, qui est toujours aussi bavarde qu’avant… "

      " Vous ne me dérangez pas. " A nouveau les commissures de ses lèvres s'étirèrent légèrement pour former un vague sourire qui ne manquait cependant pas de sincérité. " Mais je vous serais grès de ma ménager un minimum . Mon verbe n'est pas très développé. "

    Sans doute ses paroles auraient été accompagné d'un léger rire autrefois, mais aujourd'hui il se limita à se semblant de sourire. Autrefois aussi, il n'avait pas la langue dans sa poche, mais il avait perdu cette faculté depuis qu'il en avait payé les conséquences. Il c'était alors réfugié dans le silence, pensant probablement qu'il limiterait les dégâts ainsi, même s'il n'y avait plus beaucoup de dégâts à faire. Gabriel n'espérait qu'une seule chose, c'est que Sydney se cantonne à une discussion banale qui déjà pouvait être bien difficile à tenir. Ses yeux observaient pensivement la jeune femme qui arrangeait, d'une main experte, sa chevelure blonde.

      " Alors Gabriel… Que pensez-vous de Port-Royal ?! Cela change de Londres n’est-ce pas ? "

    Une question bien anodine, totalement dénuée de sournoiserie et qui déjà pouvait poser quelques problème. Toujours dans le soucis de ne pas s'attirer de problème Gabriel mit quelques secondes à répondre. Préférant jouer la prudence pour ne pas laisser transparaître des choses indésirables. Ainsi son regard se perdit dans la taverne comme s'il n'avait pas réellement entendu la question mais cet instant fut fuguace et il retourna bien vite son attention vers Sydney.

      " En effet, Londres est unique ... Port Royal n'est qu'une ville parmi tant d'autre.
      Vous faites partie des résistante à temps complet ?
      "


    Petite question, qui certes ne manquait pas véritablement d'intérêt mais qui éloignait la conversation de certains points sensibles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sydney S. HopksDécédée : elle est là, elle nous hante...

« Inscrit(e) le » : 07/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 395
« Where are you ? » : Port Royal
« RP Age » : 28
« What do you want ? » : Vivre sanss survivre dans cette ville maudite
« Quote » :
WALK ALL OVER ME


ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Bien trop génante pour vous! Je suis marchande de plaisir!
« Profession Exercée »
: Tous!
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Sam 3 Avr - 0:56


La jeune femme était retourné de l’autre coté de la table, comme pour mettre un certaine distance entre eux deux. Elle n’en avait pas forcément besoin ; mais elle sentait dans les gestes, l’attitude, et surtout dans l’attitude du jeune Gabriel, qu’une telle proximité, qui n’avait pourtant rien d’indécente, le m’était particulièrement mal a l’aise. Tout cela pouvait se comprendre ; âpres tout, il avait perdu son épouse et son enfant dans des circonstances, qui avaient l’air bien tragiques. Il avait du éliminer de son quotidien, en même temps, les deux femmes qui faisaient de sa vie une sorte de paradis, et de ce qu’elle pouvait deviner, il n’avait du toucher aucune autre personne de sexe féminin depuis. Avec un peu de chance, cette éloigna permettrait au jeune homme de se détendre, ne serait-ce qu’un peu. Sydney caressait la folle espérance de revoir les yeux rieurs ainsi que les légères fossettes, particulièrement charmantes, de l’ami de ses souvenirs.
Dès qu’elle s’était éloignée, Gabriel avait reporté son attention sur la demoiselle, comme soulagée ; elle avait donc bien fait.

    Non ce n'est pas grave, je suis heureux de vous revoir.
    La jeune femme sourit avec tendresse. Il était vrai que même si les circonstances n’étaient pas les plus agréables possibles ; elle aussi était contente de revoir un visage aimé de passé. Elle était seule a Port-Royal, et rencontrer de temps en temps une ombre de son histoire lui faisait un bien fou. Je le suis aussi Gabriel. J’irai même jusqu'à dire que vous m’avez manqué.


Parler… Sydney avait toujours adoré ca, et ce dans n’importe quelle langue. Elle été bavarde, le savait et ca ne la dérangeait absolument pas. A vrai dire, plusieurs fois la jeune femme avait réussi à se sortir de situation peu plaisante grâce a sa grande habilité à parler. Elle ne voulait pourtant pas ensevelir Gabriel sous ses mots, de peur de lui ramener, encore une fois, à la mémoire des souvenirs du passé.

    Vous ne me dérangez pas. Un semblant de sourire s’installa sur le visage de l’anglais, qui trouva assez rapidement son reflet sur les lèvres de la jeune Egyptienne. Mais je vous serais grès de ma ménager un minimum. Mon verbe n'est pas très développé.
    Sydney pouffa tout doucement et essuya la dernière larme qui coulait le long de sa joue. Elle allait faire en sorte de taire le plus possible sa curiosité, se concentrant uniquement sur le présent et le futur, essayant d’oublier le passé, par respect pour la peine de son…. Ami. Ne vous inquiétez pas… Je vais réussir à me taire un peu aujourd’hui !


Il fallait donc qu’elle enchaine sur un sujet de conversation frisant la banalité a mourir. Elle devait trouver un terrain neutre ou tous deux pourraient s’étendre à leur guise sans risquer de provoquer un drame. Voilà qui était bien difficile. Plusieurs questions lui montaient aux lèvres, mais aucune ne serait perspicace et efficace. Elle finit par le questionner sur son appréciation de la ville. S’ils se débrouillaient bien, ils devraient réussir a enchainer sur le temps assez clément de Port-Royal, ce qui les conduirait forcément a un sujet plaisant et sans ambigüité.

    En effet, Londres est unique ... Port Royal n'est qu'une ville parmi tant d'autre. Vous faites partie des résidents à temps complet ?
    Il lui avait fallu un certain temps tout de même pour répondre ; la question n’était donc pas si anodine que cela. La jeune femme sourit avant d’attraper d’un geste agile, les deux verres qu’apportait la serveuse. Doucement elle en posa un devant Gabriel avant de porter le sien à ses lèvres. Elle buvait, beaucoup, mais elle n’en avait que faire. Et bien écoutez… Oui ! Je n’ai pas de navire, je ne peux donc pas partir dès que je le désire ; et je n’ai pas les moyens financiers pour me permettre de monter a bord d’un bateau pour courir a nouveau le monde. Je pourrai toutefois me diriger jusqu’aux Amériques mais j’ai certaines obligations ici qui m’en empêche ! Elle fit une pause. Et vous très cher ; vous êtes venu pour le travail ?





Frak me, but respect me. I'm not that girl....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cpt. Gabriel L. EideardCaptain ° seek the truth in blood

« Inscrit(e) le » : 18/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 286
« Where are you ? » : Là où les vents et les courants l'emporte
« RP Age » : 38 ans
« What do you want ? » : Il y a des personnes sur ses Mers qui doivent périr ...
« Quote » :

    " Un homme a toujours le droit de se venger, si peu que ce soit ; la vengeance est bonne pour le caractère ; d'elle naît le pardon. "



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Pirate
« Profession Exercée »
: For me ... and the piracy
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Mar 6 Avr - 19:01


      " Je le suis aussi Gabriel. J’irai même jusqu'à dire que vous m’avez manqué. "

    A ces paroles, les lèvres de Gabriel s'étirèrent en un mince sourire avant que son visage ne s'abaisse légèrement vers la table. De tels mots étaient touchants d'autant plus que lui n'avait pas véritablement repensée à la demoiselle depuis leur dernière rencontre. Mais cela ne voulait rien dire plus que ses pensées évitaient soigneusement le passé et donc toutes ses connaissances. Gabriel releva cependant bien vite le menton, trouvant que ces manières de jeune premier pudique n'étaient guère approprié pour un homme qui fleurtait avec la quarantaine. Ses yeux pâles se portèrent sur le regard pétillant de la demoiselle qui lui faisait face, tant d'énergie et de vie arriverait presque à le fatiguer. Certes il était bien loin d'être une larve, à vrai dire il n'avait rien perdu au niveau de sa condition physique c'est juste que à présent, cette vigueur était totalement contrôlé et devoir faire face à tant de vie le ramenait bizarrement dans le passé.

      " Ne vous inquiétez pas… Je vais réussir à me taire un peu aujourd’hui ! "

    Le mince sourire de Gabriel sembla vouloir s'éterniser sur ses lèvres et l'espace d'une fraction de seconde une étincelle d'amusement passa dans son regard et se conjugua à son sourire avant de re-disparaitre aussi vite qu'elle était venu. Le pirate reporta ensuite pensivement son attention vers la serveuse qui approchait avec de nouveaux verres. Puis il répondit à Sydney avant que les verres prennent la place de leur ainé. Gabriel observa la demoiselle boire tandis que ses mains trouvaient seuls le chemin pour attraper son propre rhum. Il n'était toujours pas décidé à y goûter et il est probable qu'il laisserait là ce verre, à moins que son interlocutrice ou Tim soit tenté.

      " Et bien écoutez… Oui ! Je n’ai pas de navire, je ne peux donc pas partir dès que je le désire ; et je n’ai pas les moyens financiers pour me permettre de monter a bord d’un bateau pour courir de nouveau le monde. Je pourrai toutefois me diriger jusqu’aux Amériques mais j’ai certaines obligations ici qui m’en empêche ! "

    A l'entente de la réponse de Sydney, Gabriel en vint à se demander comment la jeune femme vivait. Elle devait probablement avoir un petit travail comme celui de la serveuse qu'elle semblait d'ailleurs assez bien connaître. Les yeux du pirate s'intéressèrent l'espace de quelques instants à la tenu de son interlocutrice qui ne donnait pas à penser à une réelle pauvreté. Elle devait donc avoir un moyen de revenu suffisant mais notre homme n'eut pas le temps de s'en assurer car Sydney venait déjà d'enchainer sur une deuxième question.

      " Et vous très cher ; vous êtes venu pour le travail ? "

    Question encore moins évidente que la première. Sachant que tout était une question de temps et de réactivité Gabriel chercha à nouveau quelques chose de tangible à dire sans pour autant laisser écouler trop de seconde car à force cela pourrait éveillé la curiosité déjà bien aiguisé de Sydney. Le pirate préserva son mince sourire tandis qu'une de ses mains fit glissé machinalement son verre de quelques centimètres sur sa droite.

      " Oui, en quelques sortes. Je ne suis ici qu'en transition. "

    Rester dans le vague était une très bonne façon d'éviter les risques mais au final pouvait devenir aussi périlleux que de tout déballer sur sa nouvelle vie ou de dire ce qu'il était réellement venu faire là. Gabriel devait donc rapidement noyer le poisson et c'est ce qui le poussa à aussitôt enchainer. Son verre eu juste le temps de faire le chemin inverse avant qu'il ne reprenne la parole.

      " J'espère que vous avez trouvé un moyen de subvenir à vos besoins. "

    Parler de sous n'était pas d'une très grande politesse mais en plus de dévier de la précédente question de la demoiselle, cela témoignait de la véritable préoccupation de Gabriel quand à la vie de Sydney. Le monde était déjà bien dur pour un homme seul alors il pouvait l'être aussi pour une femme de la trempe de la jeune femme.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sydney S. HopksDécédée : elle est là, elle nous hante...

« Inscrit(e) le » : 07/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 395
« Where are you ? » : Port Royal
« RP Age » : 28
« What do you want ? » : Vivre sanss survivre dans cette ville maudite
« Quote » :
WALK ALL OVER ME


ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Bien trop génante pour vous! Je suis marchande de plaisir!
« Profession Exercée »
: Tous!
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Mer 7 Avr - 11:48


Il avait sourit. Certes ce n’était qu’un faible sourire, mais c’était toujours ca de gagner. Pourtant, c’est avec une certaine rapidité que Gabriel rebaissa doucement la tête vers la table. La jeune femme poussa un très léger soupire et porta son verre à ses lèvres sans pour autant boire. Elle observait du coin de l’œil les moindres réactions de son compagnon. C’est avec plaisir qu’elle remarqua qu’après quelques secondes a observer le bois craquelé de la table, il releva la tête. Sydney reposa son verre.
Une fois de plus, un nouveau sourire, faible toujours, s’installa sur le visage du jeune homme ; et a voir les marques qu’il laissait sur son visage, la jeune fille du désert s’imagina très rapidement que cela faisait bien longtemps qu’un véritable sourire, de joie et de bonheur, ne s’était placé sur les lèvres de Gabriel.
L’espace d’un instant, les yeux, si froids du marin s’étaient teintés d’une lueur d’amusement. Ayant clignée des yeux juste au même instant, Sydney se demanda si elle n’avait pas rêvé ; si son imagination et ses envies ne lui jouaient pas des tours. Ou peut être était-ce l’alcool. Elle haussa les sourcils avant de se passer une nouvelle fois la main dans les cheveux.
Mais elle attendait. Elle attendait encore une fois la réponse de Gabriel à sa question. Certes elle n’avait a patienter que de très courts instants, mais chacune de ses pauses miniatures indiquaient que le cerveau de l’homme marchait a plein régime, cherchant quoi lui répondre. Il ne lui disait pas tout, elle le sentait et elle le savait. Il lui cachait quelque chose d’assez important ; mais après tout, c’était son droit.

    Oui, en quelques sortes. Je ne suis ici qu'en transition.


Il jouait avec son verre comme s’Il n’était pas a l’aise; et cette fois-ci encore la réponse qu’il avait donné avait comme un arrière gout de frustration. Il donnait a la jeune femme de quoi nourrir sa curiosité, mais pas assez pour la rassasier entièrement; il ne faisait en réalité que l’affamer encore plus.

    J'espère que vous avez trouvé un moyen de subvenir à vos besoins.


Question anodine il était vrai. Après tout, cela semblait normal que le jeune homme s’intéresse un minimum a ce que devenait son amie du passé. Parler d’argent pouvait en embarrasser plus d’un, mais cela n’avait jamais déranger la jeune Égyptienne. Elle ne comprenait d’ailleurs pas pourquoi certain se braquaient avec autant de force dès que le sujet de conversation dérivait sur leur moyen financier.
Elle était seule, sans aucune aide financière ; ou presque. En réalité, la demoiselle possédait encore une véritable petite fortune, mais celle-ci se trouvait dans un petit coffret de bois, quelque part en Égypte. En partant d’Angleterre, elle n’avait pas pensé à retourner dans son pays natal pour récupérer ses biens. Elle s’était donc retrouvée très rapidement à Port Royal sans le sou. Elle avait bien évidemment tout d’abord cherché a se trouver un métier de serveuse et autre ; mais rien n’avait aboutit, le peuple manquait déjà de métier. Et c’est ainsi qu’elle avait pris la dure décision de se faire prostituée. Au jour d’aujourd’hui Sydney ne regrettait rien de tout ca ; son passé lui avait déjà, depuis bien longtemps, retiré toutes gènes. Mais Gabriel ne pouvait comprendre. Il n’aurait pu comprendre comment la jeune femme, libre, indépendant et vadrouilleuse qu’il avait connue a Londres en était venu a s’abaisser a se rang de la population. La jeune Égyptienne ne pouvait donc pas lui révéler sa profession principale.
Elle aurait très bien pu alors lui parler de son travail pour le Gouverneur Elvira Grey ; mais l’intérêt d’être espionne résidait justement dans son caractère secret. Voilà encore une chose qu’elle ne pouvait vraiment pas sortir, même a un ami. C’est donc Sydney, qui a son tour se pétrifia légèrement et détourna le regard. Après quelques secondes d’une telle comédie, elle se rendit compte de la stupidité de la situation et replongea son regard sur Gabriel, un léger sourire aux lèvres.

    Et bien.. Comme vous pouvez le voir, je ne suis pas trop malheureuse ! J’ai effectivement trouvé un de quoi…. Subvenir a mes besoins ! Ce n’est pas forcement ce a quoi je rêvais lorsque j’étais encore toute jeune ; mais cela fait bien l’affaire pour le peu que je vais encore rester ici. Elle lui sourit doucement.. J’espère que notre prochaine rencontre se fera avant quatre ans ; et surtout dans d’autres circonstances… Elle lui adressa un plus grand sourire. Serait-ce trop vous demandez que de vous questionner sur la durée de votre…. Transition a Port-Royal. Elle avait volontairement mis une intonation supplémentaire sur le mot qu’avait employé Gabriel lui même. Si ca ne vous dérange pas j’aimerai vous revoir, mais pas ici… Lorsque vous aurez le temps, et surtout l’envie.




Frak me, but respect me. I'm not that girl....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cpt. Gabriel L. EideardCaptain ° seek the truth in blood

« Inscrit(e) le » : 18/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 286
« Where are you ? » : Là où les vents et les courants l'emporte
« RP Age » : 38 ans
« What do you want ? » : Il y a des personnes sur ses Mers qui doivent périr ...
« Quote » :

    " Un homme a toujours le droit de se venger, si peu que ce soit ; la vengeance est bonne pour le caractère ; d'elle naît le pardon. "



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Pirate
« Profession Exercée »
: For me ... and the piracy
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Jeu 8 Avr - 10:57

    Gabriel constata avec un certain étonnement qu'il n'était pas le seul a avoir quelques problème à mener une discussion plus ou moins banal. Cet échange allé finir en peau de chagrin si chacun se cachait derrière ses secrets. Gabriel en connaissait un qui n'aurait pas supporter une telle mascarade. Il y avait fort à parié que chaque interlocuteur avait conscience que l'autre n'étais pas totalement sincère et acceptait, pour des raisons diverses, de se faire caché la vérité. Cela pouvait être malsain mais c'était tellement plus pratique ainsi, on ne faisait pas forcément avancer les choses du bon côté en déballant toutes ses vérités. Gabriel observa Sydney qui cherchait clairement quoi lui répondre, elle semblait de toute évidence gêné car pour la première fois son regard dévia durant de longues secondes.

      " Et bien.. Comme vous pouvez le voir, je ne suis pas trop malheureuse ! J’ai effectivement trouvé de quoi…. Subvenir à mes besoins ! Ce n’est pas forcement ce à quoi je rêvais lorsque j’étais encore toute jeune ; mais cela fait bien l’affaire pour le peu que je vais encore rester ici. "

      " C'est donc le principal... "

    Gabriel préserva son vague sourire, il se demanda bien ce que la jeune femme pouvait faire pour gagner sa vie et qu'elle estime bon de lui cacher. Jusqu'où avait-elle été obligé d'aller ? Ces questions lui démangeaient l'esprit mais le pirate était déjà redevable à la jeune femme de ne pas chercher plus loin dans son histoire, il ne pouvait donc pas de son côté, insister sur ce point. Ses yeux pâles scrutèrent son interlocutrice comme s'ils caressaient l'espoir de découvrir ce qu'elle lui cachait mais bien sur cela n'était guère écris sur son visage et il fit bien sur chou blanc.

      " J’espère que notre prochaine rencontre se fera avant quatre ans ; et surtout dans d’autres circonstances… Serait-ce trop vous demandez que de vous questionner sur la durée de votre…. Transition a Port-Royal. "

    Gabriel baissa les yeux devant la tonalité employé par Sydney, on pouvait croire que c'était une façon de prouver qu'il était coupable. Mais c'était surtout un moyen de réfléchir à la question sans être sous les feu du regard de la jeune femme. Dans le principe ce projet était une mauvaise idée, une nouvelle rencontre impliquerait une nouvelle discussion et ce qui n'avait pas été dit aujourd'hui pouvait se dire plus tard. De plus sa sureté serait menacé en planifiant quelques chose pour les jours prochain, des oreilles baladeuses pouvaient très noter la date et le lieu d'un prochain rendez-vous et cela n'était pas quelques chose d'envisageable. Gabriel fit à nouveau glissé son verre sur la table. D'un autre côté il ne pouvait pas fermer toutes les portes à Sydney ce serait cruellement injuste.

      " Si ca ne vous dérange pas j’aimerai vous revoir, mais pas ici… Lorsque vous aurez le temps, et surtout l’envie. "

    Le regard de Gabriel se porta pensivement vers la salle. Il n'avait aucune idée du temps qu'il resterait là, même si les marées ne resteraient pas longtemps favorable au Cìanalas. Donc ce séjour ne devrait pas dépasser la semaine, dès qu'il aurait obtenu justice il partirait ... avec peu être un crochet dans les hauteurs de Port Royal. Gabriel recentra son attention sur Sydney qu'il avait déjà trop fait attendre, son regard s'adoucit légèrement tandis qu'il prenait sa décision.

      " Je ne reste pas longtemps et je ne peux rien vous promettre. Mais si vous me dites à quelle heure et où je peux vous trouver dans la semaine, j'essayerai de venir. "

    La aussi il se devait de rester vague, certes ce n'était guère précis et surtout très inconfortable pour la demoiselle car le pirate pouvait débarquer à n'importe quelle heure et journée qu'elle lui dirait comme d'ailleurs il ne pouvait pas venir du tout. Mais dans ce cas là, il lui laisserait probablement un message, quelques chose, ne serais-ce que pour se faire pardonner le fait de n'être pas venu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sydney S. HopksDécédée : elle est là, elle nous hante...

« Inscrit(e) le » : 07/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 395
« Where are you ? » : Port Royal
« RP Age » : 28
« What do you want ? » : Vivre sanss survivre dans cette ville maudite
« Quote » :
WALK ALL OVER ME


ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Bien trop génante pour vous! Je suis marchande de plaisir!
« Profession Exercée »
: Tous!
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Ven 9 Avr - 8:45


En toute honnêteté, son métier de la gênait en rien ; elle en était même plutôt fière ; il fallait bien de tout pour faire un monde. Prostituée était un travail comme un autre, il n’était pas reluisant, mais il était loin d’être honteux, elle donnait du plaisir, et cela valait, a son humble avis, bien mieux que bourreau. Sydney n’avait jamais eut aucune difficulté à avouer qu’elle était sa profession ; pas même a son frère ; mais il y avait comme une sorte de blocage avec Gabriel. Cet homme l’avait connu forte, dans un état d’indépendance complet, et se battant pour ne pas avoir a travailler. Elle ne pouvait lui sortir de la sorte qu’elle s’était mise à faire le tapin pour conserver un niveau de vie convenable. Bien évidemment elle aurait pu arrêter de coucher avec tous les hommes de la ville, le travail qu’elle effectuait pour le gouverneur payait suffisamment ; mais sans savoir pourquoi, elle n’avait même pas envisagé cette possibilité une seule seconde. Cet argent était donc entrain de remplir sa réserve, destiné à lui payer son retour en Égypte. Un soupire muet s’échappa de ses lèvres. Elle n’aimait pas faire de cachoteries, et surtout pas a un ami ; elle allait devoir lui dire ; mais pas ainsi.

    C'est donc le principal...


C’est aussi ce qu’elle pensait; et elle était bien loin d’être malheureuse. Sydney lui sourit avec tendresse. Elle pouvait lire dans le sourire de son interlocuteur et dans ses pupilles, qui s’étaient légèrement allumées ; une curiosité. Il aurait voulu savoir de quoi elle parlait, quel pouvait être ce métier. Il tenta, tant bien que mal, de le découvrir en la fixant, mais rien ne perça. La jeune Égyptienne lui fut redevable de ne pas la questionner à ce sujet. Peut être était-ce sa façon a lui de la remercier sur son silence.
Elle avait toutefois rapidement poursuivit la conversation, les réorientant vers quelques choses de tout a fait différent. Elle voulait le revoir, dans d’autres circonstances. Elle avait parfaitement conscience que ce genre de rendez-vous était parfaitement suicidaire ; déjà que cette conversation s’avérait difficile, en tenir une seconde sans aborder le sujet qui fâche était quasiment impossible. Mais elle ne lui demandait pas non plus de passer une après-midi avec lui ; elle voulait juste le revoir, revoir a nouveau ce visage du passé, ramenant à sa mémoire des bons souvenirs qui n’existeraient plus jamais.
Gabriel venait de baisser la tête comme si elle l’avait accusé d’être la cause de cet éloignement et de cette gêne. A vrai dire, ils étaient les deux en cause. Peu après, il releva le regard afin de contempler avec une attention toute singulière la salle. Il allait finir par connaître par cœur l’emplacement de chaque objet s’il continuait ainsi. Il réfléchissait à ce qu’il pourrait bien lui répondre, ce qui semblait normal. Leur dialogue ressemblait de plus en plus à un silence entrecoupé par de rares paroles, ce qui rendait la chose bien étrange pour un observateur étranger. La jeune femme sourit dans le vide et porta son verre à ses lèvres pour boire une longue gorgée de liquide ambré. La tête lui tournait déjà. Elle fut ramené a la réalité par la voix, plus douce, de Gabriel qui lui répondait.

    Je ne reste pas longtemps et je ne peux rien vous promettre. Elle ne s’était attendu a rien d’autre. Mais si vous me dites à quelle heure et où je peux vous trouver dans la semaine, j'essayerai de venir.


La demoiselle sourit et s’empêcha de rire. Il voulait savoir ou il pouvait la trouver. Voilà une excellente question. Elle était partout, elle hantait les rues, les maisons et les tavernes de Port –Royal. Comment diable pouvait-elle lui expliquer tout ca.

    Écoutez Gabriel… Je ne suis pas idiote au point de ne pas m’apercevoir que la conversation que nous avons actuellement n’est pas une de vos préférées ; et je me rend parfaitement compte que vous rêveriez de vous échapper. Je vous remercie toutefois d’avoir assez de respect pour moi pour ne pas me faire l’affront de partir sans un mot. Elle posa son verre et planta son regard dans celui de son compagnon. Elle n’y affichait aucune hostilité. Si je demande à vous revoir, ce n’est en aucun cas pour vous infligez une nouvelle fois cette torture. Elle fit une petite pause. Si toutefois vous me cherchiez… Nul besoin de savoir ou j’habite et a qu’elle heure je serais disponible. Je suis partout ; je suis sur toutes les lèvres, sur tous les corps des habitants de cette ville. Chaque maison est ma demeure, chaque taverne est ma salle d’attente. Demandez moi a n’importe qui et ils vous indiqueront ou je suis….




Frak me, but respect me. I'm not that girl....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cpt. Gabriel L. EideardCaptain ° seek the truth in blood

« Inscrit(e) le » : 18/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 286
« Where are you ? » : Là où les vents et les courants l'emporte
« RP Age » : 38 ans
« What do you want ? » : Il y a des personnes sur ses Mers qui doivent périr ...
« Quote » :

    " Un homme a toujours le droit de se venger, si peu que ce soit ; la vengeance est bonne pour le caractère ; d'elle naît le pardon. "



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Pirate
« Profession Exercée »
: For me ... and the piracy
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   Lun 12 Avr - 0:01


      " Écoutez Gabriel… Je ne suis pas idiote au point de ne pas m’apercevoir que la conversation que nous avons actuellement n’est pas une de vos préférées ; et je me rend parfaitement compte que vous rêveriez de vous échapper. Je vous remercie toutefois d’avoir assez de respect pour moi pour ne pas me faire l’affront de partir sans un mot. "

    Les deux regards se croisèrent pour finalement ne plus se quitter, Gabriel accepta de maintenir ce lien un peu plus longtemps qu'avant. Il prenait conscience que son attitude rendait leur retrouvailles bien étrange, d'autant plus que Sydney ne l'interprétait pas vraiment comme il le fallait. Le pirate devait tenter une justification mais ce n'était pas vraiment évident à formuler.

      " Ne le prenez pas personnellement Sydney. Ce n'est pas vraiment vous qui ... Enfin ce n'est pas parce que c'est vous que ... "

    Ou comment magnifiquement s'embrouiller. Gabriel préserva le lien visuel qu'il entretenait avec son interlocutrice avec le vague espoir que ses yeux seraient plus bavard. Ce qui insinuait et qu'il aurait aimer formuler c'est que ses manières ne découlaient pas du fait que se soit elle qui se tenait devant lui. Mais c'était la situation et la féminité de la personne qui le rendait ainsi, d'ailleurs le fait que se soit Sydney arrangeait plus les choses qu'elle ne l'empirait. Une autre demoiselle se serait fait envoyé balader et n'aurait jamais pu traverser l'armure du pirate. Pourquoi Gabriel n'avait-il pas réussi à formuler ça clairement ? Tout d'abord parce que c'était directement évoquer ses démons et aussi parce qu'il avait encore sa fierté et c'était montrer une faille à son interlocutrice. Aussi amicale avaient été leurs liens, il était bien loin de pouvoir se laisser ainsi aller avec la demoiselle.

      " Si je demande à vous revoir, ce n’est en aucun cas pour vous infligez une nouvelle fois cette torture. "


    Gabriel baissa les yeux, depuis son bafouillage cela devenait difficile de maintenir son regard et il finit par céder. Son visage s'abaissa vers son verre plein qui trônait toujours entre ses mains. Il trouvait cela un peu déplacé, croire qu'elle lui infligeait une telle chose ... il est vrai que cela avait peu être frôler la chose mais on était encore bien loin de la torture. Il maitrisait parfaitement ce genre d'activité et savait parfaitement se malmener lui-même, alors même si Sydney pouvait y ajouter son grain de sel, ce n'est pas ce qui lui ferait creuser plus bas.

      " Si toutefois vous me cherchiez… Nul besoin de savoir ou j’habite et a qu’elle heure je serais disponible. Je suis partout ; je suis sur toutes les lèvres, sur tous les corps des habitants de cette ville. Chaque maison est ma demeure, chaque taverne est ma salle d’attente. Demandez moi a n’importe qui et ils vous indiqueront ou je suis… "

    Pour le coup Gabriel releva les yeux vers la demoiselle, voila des propos on ne peut plus énigmatique et le pirate en resta perplexe. Que voulait-elle dire par là ? Elle se décrivait comme un personnage bien étrange et il ne savait quoi en penser. Tellement de chose pouvait se cacher derrière de telle propos et pourtant Gabriel n'arrivait pas à mettre le doigt sur quelques chose d'intéressant. Il en vint à se demander si ce n'était pas une invitation à la question, mais n'étant pas certain le pirate préféra ne pas creuser par cette voie.

      " Je ... vois. J'essayerai ... Vous avez donc une petite notoriété ici. "

    Le ton n'était pas à la question mais plutôt à la constations même si les yeux de Gabriel, eux étaient interrogateurs. Hormis les propos étrange de la jeune femme, le pirate se voyait mal faire le tour de la ville en clamant haut et fort qu'il la recherchait. Si son identité venait à tomber cela pourrait créer des ennuis à Sydney et c'était bien la dernière des choses qu'il souhaitait lui apporter.

      " Vous n'avez vraiment pas un horaire et un lieu précis ? "

    Gabriel passa une de ses mains gantée sur sa joue comme pour se débarrasser du restant de tension qui crispait sa mâchoire. Oui cela l'embêtait de devoir chercher au sus et à la vue de tous et à moins de retomber sur la demoiselle par hasard il y a fort à penser qu'il ne tenterait même pas de la retrouver. S'il ne lui promettait rien, ce n'était pas pour lui courir après dans toute la ville, surtout pour entrainer une nouvelle rencontre qui pouvait s'avérer encore plus étrange que celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ghost Of The Past [Pv Sydney]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ghost Of The Past [Pv Sydney]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
:: AGAINST THE WORLD :: :: 
:: Rp•I GOT NOTHING TO FEAR IN THIS CITY ::
 :: — port-royal, the dangerous » :: « tavernes de Port Royal »
-