AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De vieilles légendes circulent à présent dans les plus sombres ruelles de certaines villes. A Tortuga, les vieux ivrognes témoignent de leur engouement à en savoir bien plus que les autres ; certains parlent, bien trop. Quelque part en mer, se trouve une île, habitée ou non, nul ne le sait. Une seule chose reste certaine, c'est qu'elle reste protégée par un grand navire avec des voiles noires; s'étant comme figé dans le temps. Un équipage maudit et obligé de rester aux bords de cette île, à faire ce devoir, celui de la défendre d'opportuns visiteurs et autres petits curieux.

On raconte qu'ils seraient possédés, maudits ; que la déesse des mers elle-même les auraient condamnés à cette éternelle vie, uniquement consacrée à ce même et lancinant devoir. Les rares personnes s'étant approchés de cet endroit, n'en sont jamais revenus pour le prouver. La Fontaine de Jouvence existe-t-elle réellement?


Une carte mènerait à ce fameux secret, une carte que possèderait le capitaine Jack Sparrow. (more?)

FORUM'S THEME

Thanks to Steyda (Gabriel).
THE STAFF


DÉBUT FÉVRIER 2010 - ouverture du forum, AGAINST THE WORLD.

NEWS DU CINQ MARS 2010 - le forum change de design pour adopter le numéro deux, what we fighting for.
 
NEWS DU VINGT-HUIT MARS 2010 - en cette fin de mois et pour fêter la venue du mois d'avril, la troisième version all we need est mise en place ; n'hésitez pas à donner votre avis sur la troisième version ici même, (:

NEWS DU NEUF AVRIL 2010 - un recensement à été mis en place, et tous les membres sont conviés à signaler leur présence à cet endroit. Pour continuer sur une note plus joyeuse, un concours prévoyant l'emblème de la chronique mensuelle d'ATW est officiellement lancé dans la galerie artistique du forum ; que vous pourrez retrouver en lien direct ici-même; =D Bon courage à tous!

NEWS DU PREMIER MAI 2010 - le forum change de nouveau de design pour adopter sa quatrième version, be prepared ; (:

NEWS DU DEUX MAI 2010 - le recensement du forum étant terminé, les membres ne s'étant pas manifestés ont été supprimé.

NEWS DU VINGT-DEUX JUIN 2010 - nouveau design mit en place, ce dernier en est à sa cinquième version, all i ever wanted is war.

NEWS DU PREMIER OCTOBRE 2010 - après un hiatus, le forum reviens parmi nous, avec une nouvelle version du design (world domination, one step at a time), ainsi qu'une intrigue (inscriptions à cet endroit) ! bon jeu à tous ! /o


/ INSCRIPTIONS A L'INTRIGUE :
« Caribbean Thunder! »

BE FRIEND MORE ?


     

Partagez | 
 

 “things to remember;” – pv. E

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admiral James NorringtonCOMMODORE IN THE ROYAL NAVY AND ADMIRAL OF THE EITC WAR FLEET

« Inscrit(e) le » : 19/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 41
« Where are you ? » : alone. always.
« RP Age » : thirty-three years.
« What do you want ? » : to serve my country.
« Quote » :
    'Oh, I prefer to see it as the promise of redemption.' - says J. NORRINGTON (dead man's chest)



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Commodore in the Royal Navy & Admiral of the East India Trading Company War Fleet.
« Profession Exercée »
: the justice and the law.
« Relationnel »
:
MessageSujet: “things to remember;” – pv. E   Sam 27 Mar - 19:57



Sous ses yeux défilaient des scènes, de très nombreux passages de sa vie passée. De sa promotion au titre de Commodore à sa rétrogradation entant qu'Amiral au service de la Royal Navy ; le destin n'avait jamais été clément pour James Norrington. Loin de là. Lui présentant diverses épreuves, toutes plus périlleuses que jamais à chaque round. Il s'était longtemps demandé si tout ceci n'avait été qu'un mauvais rêve. Si la femme dont il était éperdument tombé amoureux ne lui avait pas préféré un jeune forgeron, fils de pirate. Et pourtant, ce qu'il avait tout d'abord cru n'être qu'une passade, s'était révélé bien plus importante encore. James avait cependant accepté son choix et son unique décision d'épouser ce dit pirate. Que pouvait-il y faire de plus, si ce n'est que d'émettre une brève expression de profonde déception. Miss Swann avait choisit Turner, et c'était un fait. Il avait été assez lucide sur lui-même pour ne pas interférer dans cette décision, et la laisser rejoindre l'homme qu'elle aimait. Ce serait mentir que de dire que James Norrington n'avait pas intensément souffert par ce choix, de dire qu'il s'en était bien vite remit; car il n'avait jamais cessé de l'aimer, même après l'annonce du mariage de l'heureux couple. Ce dernier fut interrompu, et c'est non sans une pensée heureuse et rassurée qu'il aborda la jeune femme, à bord du Black Pearl. Il avait cru tout perdre ce jour-là, à la poursuite d'un pirate insaisissable, et en essuyant la tempête, seulement, Norrington était un homme imprévisible et bien conscient des opportunités s'offrant à lui à chaque moment. Il s'était emparé des lettres de marque puis du cœur de Davy Jones pour retrouver ses vieilles racines dans la justice, pensant enfin être capable de tourner le dos à ses sentiments. Il cherchait en réalité une raison de faire un trait là-dessus. Mais ses notions d'appartenance s'ébranlèrent lorsqu'il lui permit de s'échapper du Hollandais Volant, choisissant enfin un camp, le sien. Lorsqu'il y repensa, il ne comprit pas cette décision. Peut-être qu'il gardait le maigre espoir qu'elle ne lui accorde ne serais-ce qu'un sourire, comme il l'avait longtemps désiré par le passé.

Et James ne savait plus très bien quoi penser. A tête reposée, il pu reconnaître qu'aucun choix n'était à faire, chacun traceraient leur route, même si leur destin reste étroitement lié, même si leur chemin ne se recroise, il prit extrêmement mal l'abandon de cette femme. Ce cœur autrefois battant avait bien cru ne finir qu'en minces poussières, brisé de toutes parts. James se demandait parfois ce que ce Turner avait eu de plus que lui, peut-être la soi-disant liberté qu'elle recherchait? Qu'étais-ce donc, cette liberté? Être activement recherché, menacé à mort, pour finalement finir pendu, étais-ce cela ce qu'ils recherchaient tous deux en s'engageant dans la Piraterie? Norrington n'était pas assez stupide pour songer que cette voie-là était sans dangers, et signifiait purement " la liberté " ; la vraie sensation de liberté était sans doute le fait de ne pas craindre pour sa vie, et en respectant certaines lois pourtant si simples à assimiler. Les pirates à ses yeux avaient toujours été représentés comme des créatures du Diable, des barbares sans foi ni loi, sans once de remord ou de scrupules. Des tueurs sans cœurs. Et pourtant, les êtres de ce calibre n'arpentaient pas forcément les océans et ne se faisaient pas tous appeler pirates. Les forbans avaient au moins le mérite de ne pas jouer d'hypocrisie pour cacher leurs réelles pensées. Ce serait la seule chose qu'il reconnaîtrait être un tantinet honorable venant d'eux.

Le trentenaire soupira longuement, en empruntant une rue commerciale. Il y avait foule ce jour-là, et les éclats de rire des passants attirèrent son attention un moment, ils riaient entre eux, entamaient des négociations sur tel ou tel article ; Port Royal était avant tout un commerce fleurissant, et bien trop insouciant. C'est pour cela qu'il s'était engagé dans la Royal Navy à l'époque, pour protéger ces sourires, ces moments calmes et paisibles des énergumènes pillards appelés communément les pirates. Son éducation ne lui avait promit qu'une carrière de ce genre, et à de nombreuses reprises, il prouva que c'était bien ce qu'il voulait vraiment. James reposa son regard assombrit sur quelques silhouettes non loin de là, et une de ces ombres à l'allure féminine l'alerta. D'épais cheveux châtains aux mèches clairs, une taille élancée et une peau albâtre teintée d'or. Cette silhouette, le militaire l'aurait reconnue entre mille. Elizabeth Swann.

Naturellement, l'homme tout uniforme vêtu voulu en savoir un peu plus sur les raisons de sa visite à Port Royal, elle était toujours pirate d'après les racontars de ses collègues -- ainsi, pourquoi risquerait-elle sa vie en errant dans une rue bondée de monde? L'amiral sembla s'impatienter un petit peu. En tentant de garder un visage d'une profonde neutralité, il restait anxieux. Toutes les questions qu'il se posait auraient enfin leur lot de réponses. S'était-elle vraiment...mariée avec ce William? C'est ce qu'ils avaient prévus, du moins, bien avant de se lancer dans cette guerre. Une sensation de dégoût l'envahit soudainement. Norrington s'apprêtait à s'avancer un peu plus dans l'épaisse ruelle, par laquelle la jeune femme s'était lancée. Une rue beaucoup plus calme, et surtout, moins peuplée de citoyens. La fraîcheur s'y dégageant le fit sourire, ils étaient dorénavant à l'ombre, et les rayons du soleil ne frappaient plus ses traits fatigués ; heureusement, le bronzage ne lui réussissait absolument pas. La dernière fois que le soleil lui avait laissé quelques marques, ce n'était pas très beau à voir. Restant face au dos à cette personne, mais reconnaissait ce claquement de talons comme appartenant à Elizabeth. James eut un faible sourire crispé.

- Cela fait un certain temps, Elizabeth, souffla-t-il doucement d'une voix faible. Y avait-il une chance qu'elle le reconnaisse par sa voix? Ou bien...l'avait-elle tout simplement oublié. Comme de la poussière. Cette comparaison le fit déglutir difficilement.






Revenir en haut Aller en bas
 

“things to remember;” – pv. E

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
:: AGAINST THE WORLD :: :: 
:: AU DELA DU BOUT DU MONDE ::
 :: — welcome in the trash »
-