AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De vieilles légendes circulent à présent dans les plus sombres ruelles de certaines villes. A Tortuga, les vieux ivrognes témoignent de leur engouement à en savoir bien plus que les autres ; certains parlent, bien trop. Quelque part en mer, se trouve une île, habitée ou non, nul ne le sait. Une seule chose reste certaine, c'est qu'elle reste protégée par un grand navire avec des voiles noires; s'étant comme figé dans le temps. Un équipage maudit et obligé de rester aux bords de cette île, à faire ce devoir, celui de la défendre d'opportuns visiteurs et autres petits curieux.

On raconte qu'ils seraient possédés, maudits ; que la déesse des mers elle-même les auraient condamnés à cette éternelle vie, uniquement consacrée à ce même et lancinant devoir. Les rares personnes s'étant approchés de cet endroit, n'en sont jamais revenus pour le prouver. La Fontaine de Jouvence existe-t-elle réellement?


Une carte mènerait à ce fameux secret, une carte que possèderait le capitaine Jack Sparrow. (more?)

FORUM'S THEME

Thanks to Steyda (Gabriel).
THE STAFF


DÉBUT FÉVRIER 2010 - ouverture du forum, AGAINST THE WORLD.

NEWS DU CINQ MARS 2010 - le forum change de design pour adopter le numéro deux, what we fighting for.
 
NEWS DU VINGT-HUIT MARS 2010 - en cette fin de mois et pour fêter la venue du mois d'avril, la troisième version all we need est mise en place ; n'hésitez pas à donner votre avis sur la troisième version ici même, (:

NEWS DU NEUF AVRIL 2010 - un recensement à été mis en place, et tous les membres sont conviés à signaler leur présence à cet endroit. Pour continuer sur une note plus joyeuse, un concours prévoyant l'emblème de la chronique mensuelle d'ATW est officiellement lancé dans la galerie artistique du forum ; que vous pourrez retrouver en lien direct ici-même; =D Bon courage à tous!

NEWS DU PREMIER MAI 2010 - le forum change de nouveau de design pour adopter sa quatrième version, be prepared ; (:

NEWS DU DEUX MAI 2010 - le recensement du forum étant terminé, les membres ne s'étant pas manifestés ont été supprimé.

NEWS DU VINGT-DEUX JUIN 2010 - nouveau design mit en place, ce dernier en est à sa cinquième version, all i ever wanted is war.

NEWS DU PREMIER OCTOBRE 2010 - après un hiatus, le forum reviens parmi nous, avec une nouvelle version du design (world domination, one step at a time), ainsi qu'une intrigue (inscriptions à cet endroit) ! bon jeu à tous ! /o


/ INSCRIPTIONS A L'INTRIGUE :
« Caribbean Thunder! »

BE FRIEND MORE ?


     

Partagez | 
 

 Never forget, never forgive. Evil is my god...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
InvitéInvité


MessageSujet: Never forget, never forgive. Evil is my god...   Mer 5 Mai - 14:21

All our dreams will meet one day on the road that traced
But the pages of this book
We saw them before they are written
This will be for life
Even after
This is the life
or never.
I am the shadow in the light
I am a servant of the Devil
We don't know which side I am.
Better serve the darkness than to deny. India Company and my former boyfriend die in the flames of Hell.
I am the Captain of the Destroyer said the Demon Soul and we are here to destroy. Causing devastation and death on our way. Bring Chaos to earth for our absolute rule...






Dernière édition par cpt. Aloha Ihnoe le Mar 11 Mai - 22:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité


MessageSujet: Re: Never forget, never forgive. Evil is my god...   Mer 5 Mai - 14:37


Aloha Ihnoe


(bannière en 470x240)


    ©️ credit aloha
    Only in your dead, you escape me !


    NOM, PRÉNOM(S) - Mon nom...Quel nom...Mon origine viens du plus grand océan du monde. Nous sommes les premiers navigateurs du monde bien avant que comme dis mes confrères ou consœur les démons blancs. Mes ancêtres sont d'origine des Îles Sandwich comme le disait James Cook. Nous l'appelons Hawaii. Cela veux dire que mon nom est mon prénom est en rapport même si je suis plus blanche de peau que mes frères et soeurs de sang. Si je suis célèbre ? Pas temps que ça à vrai dire. On parle plus des mérites de cet incapable d'Ancien Capitaine qui s'est fait mettre dehors par l'équipage pour cause de mutinerie contre lui. Que de parler de la personne qui s'est réellement occuper du bâtiment. En gros, on en a rien à faire de ce minable. Je suis donc le Capitaine Aloha Ihnoe pour vous servir jusqu'en enfer et même plus si vous le souhaitez.
    DATE, LIEU DE NAISSANCE & AGE - Je ne sais pas du tout quel est mon âge, je l'ignore et je ne le fais pas exprès. Mes parents ne m'ont pas inscrit dans le registre de naissance tout simplement. Voilà pourquoi est-ce que l'on sais rien sur mon âge. On dit souvent que j'aurais entre 30 et 35 ans. Où même plus jeune pour d'autre !!!! Je sais juste que je suis née sur un navire un Vendredi 13 novembre. Mais j'ignore l'année. J'ai fais des recherches mais cela est restée infructueuse. C'est tous se que je sais concernant ma date de naissance et mon amour. Je vous le jure !
    SIGNE ASTROLOGIQUE - Scorpio...Scorpion pure et dure.
    ORIENTATION SEXUELLE - Je suis Hétéro
    ORIGINES - Je suis originaire de Tortuga.
    LIEU DE RÉSIDENCE - En mer ( sur mon navire ), sur terre ( Port Royal.)
    RICHESSE MATÉRIELLE - Ma plus grande richesse et mon bâtiment. Le Destroyer dit l'âme du Démon. Mise à part cela, il reste la maison de ma famille adoptive qui se trouve à Port Royal.
    RANG DANS LA SOCIÉTÉ - Je suis une noble d'une famille adoptive de la Haute Société de Port Royal


    CAMP - Ma cause ? Je suis une Corsaire au service de la Compagnie des Indes, je dirige un navire de guerre qui sont sous les ordres de l'actuel Gouverneur de Port Royal. Ceci est mon camp, ne me confondez pas avec une pirate ! Bien que certaines de mes méthodes ne sont pas si loin de la piraterie.
    VOTRE POLITIQUE - Taper et discuter ensuite :D, Ma politique est la domination du monde. De faire traduire en justice ceux qui le mérite et de l'autre aider les âmes innocentes. Quand tout ceci sera terminé, je remanierais le gouvernement à Port Royal avec ma cheffe chérie *o*. Devenir une haute gradée et dominer le monde.
    PROFESSION EXERCÉE - Corsaire. Autrement, je suis la larbine personnelle de Lady Elvira Grey ! *o* Connaissance en médecine dû à mes études.


I — côté physique.
.
“Décrivez votre personnage (dix lignes), dans les moindres détails ; en incluant son style vestimentaire, ses habitudes. A-t-il des traits physiques marquants? (tatouages, cicatrices, etc)”
A vous.
    Mon physique est-ce que peu de femme peut m'envier. Effectivement quand vous êtes d'origine indigène, le regard des hommes se tournent dans votre direction. Je me suis jamais ventée de mon physique, j'en prend juste soin. Ce n'est pas parce que je suis une Corsaire de sexe féminin que je ne me préoccupais pas de mon image vis-à-vis des autres. Je soigne mon corps de la tête au pied, que ce soit par le sport qui me donne une belle musculature ou bien me laver ce qui était extrêmement rare chez les Corsaires. Ma chevelure était brun et était souvent en pagaille, je ne voulais absolument pas faire comme la plupart des femmes. C'est-à-dire couper mes cheveux pour ressembler à un homme. Il était hors de question de gâcher ma chevelure pour cela. Mes cheveux étaient très fin bouclée naturellement. Cela se mariait avec mes sourcils qui possédaient la même couleur. Mes lèvres étaient douces et pulpeuses, d'une jolie couleur rose voir rouge clair. Ma couleur de peau était blanc, un blanc très pâle.

    Le reste de mon corps est musclée par des années d'entraînements au combat, pour moi cela était très important pour mon statu de Capitaine. Mon rang m'obligeait à être présentable, on pouvait aussi apercevoir mes blessures à cause de la guerre. Des marques de fouet, de brûlures, d'anciennes cicatrices. Ce qui se remarquait beaucoup chez moi, c'était de nombreux tatouages tribaux. La tradition indigène voulait que les membres de la tribu se tatoue pour montrer à quel clan, ils appartenaient. Celle de ma famille était guerrière ! Ce qui, bien sûr effrayait aussi quelque peu les hommes blancs non habitués à ce genre de pratique. Ma marque était ma cicatrice au creux de la main droite souvenir de ma malédiction. Présence d'une cicatrice entre le front et l'arcade sourcilière gauche, souvenir d'un violent combat lors de sa jeunesse.

    Ma démarche est très spéciale, Je marche à la manière de la noblesse d'Angleterre. Je me comporte en guerrière ayant un haut rang dans la société. Ma tenue est correcte, mon franc parler est celui d'une femme déterminée et prête à tous...

    Mon style vestimentaire était quelque peu étrange, je portais des gestes de couleur noire à l'intérieur était caché mon poignard de son défunt père. Mes pantalons étant longs. Ce style est-ce que l'on appelait gothique. Accrochée à mon pantalon, ma ceinture d'armes comprenant : ses deux Katana, son pistolet. Mon haut se définissait par une chemise avec à son milieu de quoi l'attacher.Je portais sur mes épaules un long manteau qui descendait quasiment jusqu'au pied avec à son sommet un capuchon. Aussi sombre que l'est mon âme. Sur ma tête un étrange chapeau.


II — côté caractère.
.
“Tout comme la première étape, vous décrirez explicitement le caractère de votre personnage (douze lignes). Insistant sur ses qualités, défauts, goûts, priorités, ambitions, etc. S'il aime ou déteste quelque chose en particulier, comment réagit-il en présence de certaines personnes?”
A vous.

    Mon caractère ? Voyons voir cela...Je suis aussi indomptable que l'océan, aussi sauvage qu'une tigresse. Ce qui se reflète très vite dans mon caractère est que je suis très déterminée, je ne me laisse pas marcher sur les pieds par des hommes sexistes et macho envers ma personne. Je ne se gêne pas de les remettre en place si cela déborde, je ne suis point une femme qui suit leur exemple. Pour preuve mon navire est mixte, j'accepte autant les hommes que les femmes tant que ceux-ci défend les couleurs de la noble patrie Anglaise. Je défends les femmes si celles-ci sont victime de violence par la gente masculine, défend les plus vulnérables et les innocents. Refuse de tuer des personnes qui ne sont pas impliqués dans la guerre civile qui a éclaté entre les Français. Les Anglais et les pirates. Mon caractère c'est forgé par des années de combat sur terre ou en mer, aussi en tant d'abord que Capitaine. Celui-ci c'est endurci, les visions d'horreur, de massacre sur les chants de bataille ma peu à peu transformer. Mon comportement est parfois volcanique dans le sens, peut rester très calme pendant des heures et d'un cou exploser sans prévenir qui que ce soit. Mon sang froid et mon calme la rend redoutable fasse à l'ennemi.

    Aventurière et baroudeuse je suis, je ne me contente pas de faire que de la piraterie. J'aime voyager autour du globe à la recherche de nouvelles civilisations, voyager pour découvrir de nouveau livre à lire. Car oui ce n'est pas parce que je suis responsable d'un bâtiment que je ne sais ni lire et ni écrire. Je fait une sorte d'exception à la règle. J'ai une très grande volonté de fer et un courage sans limites. Je dirais que je n'ai peur de rien ni de personne même pas de mes pires ennemis ou même mes « chefs ». Beaucoup l'ont appris à leurs dépend, je peux parfois être très colérique, violente dans mes propos, haineuse envers tous ceux qui tente de me mettre des bâtons dans les roues. Étant la maman de Makelina Ihnoe et Focalor, mon attitude change quand je me trouve en leur compagnie. Douce et tendre, attentionnée envers eux, je suis à leur écoute comme d'ailleurs mon équipage. j'adore donner des câlins à mes enfants même s'ils sont adultes. J'aime bien charrier Focalor, ce qui finit très souvent en chatouille avec la complicité de Makelina.

    Je dirais caractère bien trempée, parfois j'ai un comportement d'hystérique et de folle. Je sait très bien jouer la comédie, faire la pleurnicheuse, la soumise, la faible alors que c'est tout l'opposé. Je sais bluffer l'ennemi en utilisant mes charmes, mon langage de noble guerrière, mes habits et ma propreté irréprochable. Le fait d'être bornée et très têtue, me permet la plupart du temps d'obtenir ce que je désire. Même si la plupart des gens souhaiteraient me voir disparaître une bonne fois pour toute. Je suis différente de Lady Elvira Grey, même si tout comme elle je suis une noble avant de devenir Corsaire.


III — storyboard.
.
“Ceci est la fiche technique, vous devrez donc raconter ici votre histoire complète, en argumentant d'anecdotes, de souvenirs, etc. Pour un minimum de trente lignes.”
A vous.





Missing?
Who would have thought?
Aloha?
Yes, but without joy.
She has experience.
You're lucky
It is not a beginner.
It's a damned
A sacrificed.
Beautiful Black Butterfly
Who has inspired you know.
It is he who keeps hoping.
What color
From this pain?
Where have is wind?
And these songs?

Advancing forward
my not resonant,
Below me
lava flowing
I cry
come to the right time.
Cars in a second
come the end of the world.
The end of love
By the court.
Throughout this life,
I only heard her cries.
Run away again
my child.
Run away sings.
But don't cry over your fate.
I seem to believe
by black day.



{ Le retour dans le passé... }

    Pourquoi devrais-je regretter le passé ? Dois-je regretter mes choix ? Mes décisions ? Non, la seule chose que je peux m’en vouloir et d’avoir cru aux mensonges d’un homme malsain…Je vais vous racontez mon histoire mortel. Je m’appelle Aloha Ihnoe, drôle de nom pour une femme originaire de la ville de Tortuga. Enfin pas tout à fait, je suis née lors d’une terrible tempête en pleine mer. Ma famille était des pirates, ma mère Waiekioa allait accouchée de moi. Mais elle se trouvait sur le navire d’Akamu au moment des faits. Le bâtiment devait affronter une tempête ce qui malheureusement empêchait ma génitrice d’accoucher à Tortuga. Waiekioa était ce qu’on appel une sorte de chaman ou de guérisseuse. Elle disait toujours que ses « dons » venaient des divinités de ses ancêtres. Akamu mon père, était un Capitaine d’un navire de flibustier parcourant les sept mers et faire régner la terreur. Durant les premières années de ma vie, je vivais entre pauvreté et crime. Nous nous trouvions dans les quartiers mal famés de la ville, entre les filles de joie, les criminels, les trafiquants, les gangs. Ce n’était absolument pas une vie, je ne m’intéressais guère à faire comme la plupart des filles de mon âge. Moi ce qui attirait mon attention c’était l’océan, j’étais plus émerveillée par la beauté des navires que de m’intéresser à aider ma pauvre mère. Car, je suis fille unique, je n’ai ni frère et ni sœur. Je voulais en réalité suivre les traces de mon père, sauf que je n’étais qu’une enfant. Je n’avais absolument pas conscience de la guerre qui sévissait en mer.

    Je pensais que le monde était tout beau tout mignon mais non. La preuve fut lorsque nous devions quitter en urgence Tortuga pour rejoindre la Baie des Naufragés. Le navire c’est fait attaquer par des Français. Mon père s’était fait massacré d’après les survivants. Moi j’oublierais jamais ce qui est arrivée à ma douce mère. Elle qui croyait en l’existence en d'étrange divinité. Peu avant sa mort, elle délirait complètement en me disant : Même dans les ténèbres les plus obscurs, il y a toujours de l’espoir Aloha… Ne l’oublie jamais. Elle fut exécutée alors qu’elle tentait de me protéger. Les soldats n’avaient pas ratés l’occasion de la violée devant moi. Je leur ai dis à ses hommes. Alors si vous savez faire que cela, tuez-moi aussi.

    Mon souhait n’était pas accompli, on m’emmenait de force sur leur navire. Celui de ma famille finissait dans la noirceur des abysses. On m’emmenait dans une famille de riche aristocrate Anglais à Port Royal. J’ai été éduquée comme une riche noble de la famille Douglas. Une famille très respectée et proche du gouverneur Swann qui a l’époque était encore vivant. Pendant mon éducation, je faisais la connaissance de la famille Lynn Grey, ma famille adoptive et la sienne se connaissaient très bien. Leur fille Lady Elvira Lynn Grey, je la considérais comme ma petite soeur. Je la divertissais à ma façon avec la musique, le chant et la danse indigène. Nous jouons souvent au Pirate et au Pendu. Ma destinée était très différente de la mienne. Elle pour dominer le monde et moi pour dominer les océans. La médecine m'intéressait beaucoup, je ne pouvais pas devenir docteur vu que j'étais de sexe féminin. Par contre, je pouvais devenir infirmière mais pour cela je devais apprendre. Pendant quelques années, je me trouvais avec les infirmières du Fort. Ensuite pour des raisons personnelles, je parti en Angleterre pour me spécialisée dans la médecine. Je combinais alors mes connaissances d'infirmière et celle de guérisseuse. Ce que ma défunte mère m'avait apprise avant sa mort. Puis, je suis reparti pour les Caraïbes, rejoindre Tortuga pour une vengeance personnelle….


Dernière édition par cpt. Aloha Ihnoe le Mer 12 Mai - 19:59, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité


MessageSujet: Re: Never forget, never forgive. Evil is my god...   Mer 5 Mai - 15:37


{ Le Destroyer - l'Âme du Démon }

    J’étais donc coincé à Tortuga en attendant une revanche. Je ne reconnaissais plus la ville d’autre fois, c’était plus une base militaire qu’une ville libre. Je tentais de m’enrôler dans la piraterie ce qui n’était pas chose facile. Un seul Capitaine m’avait acceptée en temps que matelot c’était Hector Barbossa bien que retissant au début. Je suivais ses aventures jusqu’à que la Perle Noir se lance à la chasse au trésor maudit de Cortès. Je suis parti du navire pour me mettre à mon compte. J’ai réussi à gagner un navire lors d’un pari avec un Capitaine quelque peu ivre. Pendant, je crois 6 ans, j’étais sur ce navire en tant que Capitaine du Chaos of Carribean. Je n’avais plus de nouvelle de ma famille adoptive ni de Lady Grey. Puis ma vie bascula du jour au lendemain. Lors d’une unième bataille avec le Royal Louis. On me capturait et m’emmenais dans la Cabine du Capitaine. C'était un homme pervers, sexiste et macho : Marc de Boisnoir était son nom. Que je n'ai guère oublier depuis. Nous nous trouvions dans les régions froide, glaciaires. Je savais très bien qu'un tel endroit était suicidaire pour un navire car le risque de se retrouver bloquer dans la glace était grande. Cette bataille était sanglante, je disais que nous étions dans les glaces éternelles, une expression pour dire que la glace ne fondait jamais. Notre combat à durer 3 heures dans un froid insupportable. Mes hommes ont périt. Pendant ma capturer j’ai mis le feu à la cabine de mon ennemi et me suis enfuis en sautant dans l’océan glacée en me coupant avec la glace. J’ai marché sans bute, dans la honte et la colère sur la banquise. Je ne me rappel pas pendant combien de temps.

    Á mon réveil, je me retrouvais sur une île déserte avec pas grand sur sur moi. ça c'était un coup de Boisnoir. J’étais vouée à la mort, j’avais perdu beaucoup de sang. Couchée sous un soleil de plomb, je pensais que mon heure était arrivée. C'est alors que la Déesse Calypso apparu, je la considérais comme païenne. Elle me proposait un étrange marché en échange de la vie sauve malgré des rumeurs comme quoi je lui aurais piqué son royaume. Je devais retrouver Davy Jones, j'avais le choix soit j'obéissais soit je mourrais sur place. J'acceptais sans vraiment poser de question. Sans vraiment comprendre directe les terribles conséquences. C'est à cette même époque que je rencontrais un tout jeune Capitaine du nom de Kévin. Il me proposait de le rejoindre sur un navire étrange. C'était un gros navire, beaucoup plus grand et gros que le Black Pearl. The Destroyer, j'acceptais tout en repensant à ma mission trouver Davy Jones et le ramener dans le monde des vivants. Je n'avais pas oubliée mon amie Lady Elvira Lynn Grey. Son destin était gouverneur de la Compagnie des Indes et moi Pirate. Je me lançais dans l'aventure sachant que mon comportement n’était pas tout à fait Pirate. J'apprenais à vivre en présence uniquement que d'homme. Je découvrais que Calypso m'avait maudite...Ce n'était pas la même chose que sur le Chaos of the Caribbean.



{ La Trahison et l'Abandon }

    J’étais tombée amoureuse de mon propre Capitaine, un amour que je croyais sincère pas juste que des mots d’amour. Et c'est là que mon amour amplifiait ma malédiction à tous. Nous étions immunisés contre les maladies, mais par contre nous étions beaucoup plus vulnérable au niveau des blessures. Une petite blessure légère pour une personne normal n'étais pas mortelle. Par contre pour nous c'était mortelle si nous nous soignons pas à temps. Peu de temps après la tentative de reprise de Tortuga, j’ai donné naissance à deux magnifiques jumeaux. Makelina Ihnoe et Focalor Ihnoe. Avant, il se prénommait Colls. Mais haïssant son propre père celui-ci se fait nommer actuellement Focalor Ihnoe. La naissance de mes enfants a quelque peu perturbée la vie sur le Destroyer. Le Capitaine se prenait pour un Seigneur Pirate alors qu’il ne faisait rien de concrets. Je m’occupais de l’éducation de ma progéniture, tous en faisant mon métier de médecin/pirate. Au début c’était le paradis, mon homme s’occupait aussi de son fils et de sa fille. Mais peu à peu cela a tourné au cauchemar pour nous. La malédiction prenait de plus en plus de place dans notre vie. C’était un fardeau très lourd à porter, de devoir obéir au moindre caprice et désire de Calypso. De devoir faire le mal pour pouvoir vivre et survivre. De devoir chercher Davy Jones pour en être libérée à jamais. J'avais besoin de l'aide de mon amie d'enfance. Sans compter les désaccords parmi les rangs pirates.

    L’homme que je croyais aimer était devenu étrange et ayant un comportement parfois de dérangé. Quand mon fils avait 14 ans, Kévin devenait fou envers son propre enfant, il le battait sans raison valable. Il le dénigrait en le traitant de faible et de bon à rien. Or Focalor était adolescent certes mais talentueux, plus que son jeune et insolant de père. Une haine entre le père et le fils se développaient. Moi je ne pouvais rien faire pour enrayer ce phénomène. Ma fille était si innocente, elle ne faisait pas de mal à une mouche. N’aimait pas la violence et la guerre. Makelina était une guérisseuse, je l’ai formée moi-même. Mes deux enfants, ne sont jamais allé à l’école. C’est moi qui leur faisais les cours. Mon homme ne savait ni lire et encore moins écrire correctement une lettre. Quand tous a commencé, ils étaient a peine âgée de 17 ans…

    Ce que toute femme redoute le plus s’était produit au sein du navire. Après une énième dispute entre Kévin et Focalor, son père fut capable de blessé gravement mon doux petit. Agonisant sur le pont, je le regardais avec une haine indescriptible en le traitant de tout les noms et qu’il était indigne d’éduquer les enfants. Sans aucun pardonne-moi mon fils, pensant son fils mort. Il le jetait par-dessus bord. J’avais la rage et la haine contre mon homme que je ne reconnaissais plus. Ma fille était sous le choc est avait même dit à son père que c’était le roi des idiots. J'implorais en vain Calpyso d'épargner mon fils quitte à le cacher du regard de son haineux de père.

    Quelques mois après ce que je croyais la disparition de mon Don Juan. Ce fut mon tour…Un navire de la Compagnie des Indes nous attaquaient, le combat était perdu d’avance. Ils étaient trop nombreux et notre imbécile de Capitaine avait ordonnés de nous défendre au lieu de fuir pour sauver notre peau. Et la pire des choses se produisit, j’avais dis que c’était un jeune Capitaine inexpérimenté et insolant. Il m’utilisait comme bouclier pour se protéger car la légende raconte que : Si le Capitaine du Destroyer est tué au combat, lui et tout son équipage subirons le même sors. Le navire disparaitra à jamais dans les abysses de l’océan ténébreux et retournerais à Calypso.

    Je me reprenais une épée dans le ventre et au lieu de tenter de me sauver, il me laissait là à l’agonie. Mes « derniers souvenirs » étaient tournée vers Makelina mon ange ou plutôt c’était l’ange gardienne de son frère. Vers Elvira mon amie d’enfance, ma petite sœur. Et vers ma mère Waiekioa qui m’avait prévenu et que je n’avais pas su écoutée. Je rendais donc l’âme comme une misérable sur le pont de ce navire.

    Je croyais que j’étais réellement morte, que plus jamais je ne reverrais la lumière du jour. Et pourtant quelqu’un a décider autrement de mon sors. Calypso était furieuse contre ce que venait de faire Colls. Comme, je l’avais bien servie. Celle-ci décidait de me donner une seconde chance ce qui est rare de la part de cette déesse. Elle avait aussi par la même occasion sauver mes deux enfants. En revenant à la vie, je me rappelais chaque seconde ce qu’il m’avait fait. Je partais à la recherche du Destroyer, mon long voyage m’emmenait vers une île Padrès Del Fuego.

    Je retrouvais le rafiot comme à l’abandon, des marins morts et des survivants. Je leur demandais se qui c’était passé et on m’expliquait que Kévin les avait abandonné pour rejoindre le camp des Français. Et que ma fille serait morte de chagrin. Au début, je pensais que c’était des conneries. Mais peu à peu ses informations se révélaient vraie. J’avais la haine et la rage contre lui, j’étais la Second et nous étions privés de Capitaine. Et cet espèce de sale traître nous avons tous vendu pour rejoindre les Français ? Un incapable de s’occuper de son propre navire et de sa famille… Et nous voici seul…



Dernière édition par cpt. Aloha Ihnoe le Mer 12 Mai - 20:14, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité


MessageSujet: Re: Never forget, never forgive. Evil is my god...   Mer 5 Mai - 15:41


{ Une vie bouleversée et Capitaine du Destroyer }

    Je voguais seule sur les flots avec mes compagnons de fortune, enfin l’équipage. La tristesse et l’incompréhension envahissait mon cœur, je n’arrivais pas à comprendre pourquoi est-ce qu’il nous avait abandonné : quel était la raison de tous ceci. Je devais continuer la mission qu’il nous avait confiée. Devenir les meilleurs, devenir l’élite de l’océan. Notre tache était compliquée car nos ennemis se faisaient de plus en plus nombreux. Nous faisions le sal boulot des autres. C’était nous qui étions au cœur de l’action, nous sommes bien le cœur des batailles. Pendant plusieurs mois, j’ai pleuré son absence. Je m’enfonçais peu à peu dans la mélancolie, la tristesse et la dépression. Je me détruisais de l’intérieur sans oublier qu’une minorité masculine pirate nous emmerdait. Des traîtres et des lâches quand il était question de libérer Tortuga. Puis un jour, des désaccords éclataient parmi les marins. Deux clans s’étaient formés au sein du Destroyer, près à s’entre-tuer à cause de Kévin. Une guerre de clan avait failli éclater, c’est alors que je prenais la décision de les remettre en place et de leur expliquer que je leur avais promis de le retrouver. Que tous nos efforts avaient échoués et que nous devons le considéré comme porter disparu. Alors qu’un nouveau combat nous attendait, je les réunissais sous la même bannière. Après ce combat, les marins se réunissaient pour me parler. Ils m’élisaient légalement le nouveau Capitaine du Destroyer par mutinerie à l’encontre de Kévin. Je devais faire un choix, soit accepter ce fardeau soit le refuser et trouver quelqu’un d’autre. Mais personne sur ce navire avait assez d’expérience pour cela à par moi. J’acceptais de devenir la nouvelle Capitaine avec les conséquences qui vont derrière ce qui est lié à notre Malédiction. C'est alors que je me retournais contre les Pirates, je me rendais à Port Royal pour devenir Corsaire au service de la Compagnie des Indes Orientale. C'est alors que je retombais sur Lady Elvira Lynn Grey, elle était la gouverneur de Port Royal depuis la mort de Lord Beckett. J'étais heureuse de la revoir bien que le fait que j'ai été pirate était pas forcement bien vu par la EITC. C'est alors que je demandais l'amnistie, j'acceptais de travailler pour eux tout en continuant ma mission de retrouver le poulpe.

    1 mois, 4 mois, 6 mois, 9 mois plus tard, cela faisait maintenant 2 ans que je voguais sur le navire. La vie avait bien changée à bord. Je m’habille en noir, le noir la couleur pur. Le néant et les ténèbres qui sont autour de nous. Je ne savais plus quoi penser, j’avais par chance et par bonheur retrouver mes enfants vivants. Heureusement qu’ils étaient là pour me soutenir, mon fils avait toujours cette haine envers son père et ma fille me regardait malheureuse de me voir souffrir pour lui. Chaque jour était une souffrance, chaque jour était une peine pour moi. Je n’arrivais plus à vivre pourtant je devais absolument tenir le choc. Car les ennuis, n’étais pas terminé. Certain de mes marins m’avaient trahi pour les traîtres pirates. Alors je me contentais de les traquer et les faire pendre pour la EITC.

    Puis un jour, je me décidais enfin de chercher ou est-ce que je pouvais trouver le Jones. Cela n'allait pas être une partie de plaisir, je voguais à la recherche de réponse à cette question. Je partais pendant des mois sans laisser de nouvelle à la Compagnie et aider la capricieuse à retrouver son amour. Je n'aimais pas spécialement cela, mais voilà quoi. Entre temps, j'avais pu jouir du plaisir de mon magnifique orgue. D'un autre statu que celui de noble, mais celui de Capitaine Corsaire. Mais ma vie n'était plus aussi rose et jouissif que d'habitude. On me surnommait l'ange de la mort ou la fossoyeuse. Celle qui punit. Tous était si différent, mon voyage de recherche m'avait bien changée. Je n'étais plus tout à fait la même femme. J'étais déjà morte que demandez de plus ? Rentré à Port Royal oui mais...Je n'avais donnée aucune nouvelle depuis un très long moment et les rumeurs osaient dire que je n'étais bel et bien plus de ce monde. Actuellement mon navire se trouvait en "dérive." Entre la baie de Port Royal et la ville, moi je me trouvais cachée dans l'ombre attendant bêtement mon heure. Je me demandais si mon amie d'enfance s'inquiétait de mon sors ou non.


~~~Il n'y a pas que l'amour qui blesse, il y a les conséquences de certain geste...~~~

Spoiler:
 


Dernière édition par cpt. Aloha Ihnoe le Mar 11 Mai - 22:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité


MessageSujet: Re: Never forget, never forgive. Evil is my god...   Mer 5 Mai - 16:11

Ficher terminé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sydney S. HopksDécédée : elle est là, elle nous hante...

« Inscrit(e) le » : 07/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 395
« Where are you ? » : Port Royal
« RP Age » : 28
« What do you want ? » : Vivre sanss survivre dans cette ville maudite
« Quote » :
WALK ALL OVER ME


ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Bien trop génante pour vous! Je suis marchande de plaisir!
« Profession Exercée »
: Tous!
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Never forget, never forgive. Evil is my god...   Jeu 6 Mai - 0:33

    • Tout d'abord bienvenue sur Against the World.

    Avant de lire ta fiche ( je le ferai probablement ce soir) je voudrais juste te prévenir que le forum est français, donc pas d'anglais!




Frak me, but respect me. I'm not that girl....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité


MessageSujet: Re: Never forget, never forgive. Evil is my god...   Jeu 6 Mai - 1:34

Pardon, je vais changer cela ;) C'est la quasi même fiche que sur SoG.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sydney S. HopksDécédée : elle est là, elle nous hante...

« Inscrit(e) le » : 07/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 395
« Where are you ? » : Port Royal
« RP Age » : 28
« What do you want ? » : Vivre sanss survivre dans cette ville maudite
« Quote » :
WALK ALL OVER ME


ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Bien trop génante pour vous! Je suis marchande de plaisir!
« Profession Exercée »
: Tous!
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Never forget, never forgive. Evil is my god...   Jeu 6 Mai - 7:57

    • Bon bon bon...* revêt son super costume d'admin chieur*

    En ce qui me concerne je ne peux pas te valider pour l'instant.

    *Sur ton profil il est écrit que tu as 20 ans, mais sur ta fiche tu as marqué entre 30 et 35.
    *La catégorie "orientation sexuelle* vise a savoir si tu es plutôt hétérosexuelle ou homosexuelle ( on se doute que tu es une fille xD)
    *La catégorie "origines" elle est pour savoir si tu es anglaise, française ou que sais-je encore.
    *Beauuuuuuucoup trop de fautes d'orthographe, d'accord et de grammaire.
    *Des répétitions assez lourdes..ex: "je suis une pirate de sexe féminin"
    *Beaucoup de phrase sans sens ( ponctuation mal placée) ex: "Ma chevelure était brun et était souvent en pagaille, je ne voulais absolument pas faire comme la plupart des pirates féminins . C'est-à-dire couper mes cheveux pour ressembler à un homme." ( Une , aurait été plus judicieuse)
    *Dans la description du caractère et celle du physique, tu passes du présent a l'imparfait dans la même phrase, c'est assez moche et perturbant.
    *Toujours dans le physique et le caractère: a certains moments, tu écris a la troisième personne du singulier alors que tout le reste est a la première personne. ex " lors de sa jeunesse." "à l'intérieur était caché mon poignard de son défunt père" "Mon sang froid et mon calme la rend redoutable fasse à l'ennemi."( si c'est fait exprès c'est incompréhensible...)
    *Plusieurs phrases n'ont pas de sujet ou pas de verbes..
    *Je ne vois pas ce que viens faire une deuxième présentation physique dans le chapitre un de ton histoire.
    * Est-ce que tu t'es mise d'accord avec Elvira ( et oui ce n'est plus Victoria comme tu l'as mis un peu partout dans ton histoire) avant d'écrire tout sur sa famille?
    * Chapitre Deux : Tu es au Pole Sud... Tu sautes dans l'océan..... Puis tu marche des heures sur la banquise ( ???) pour finalement te réveiller sur une ile déserte ou il fait chaud et ou il y a des vautours? c'est pas très cohérent tout ca...
    *Je ne suis pas trop pour cette histoire de Diable... Si tu souhaite réellement avoir une malédiction, je préfèrerai que cela soit plutôt le navire qui soit maudit pour une raison X ou Y, et que depuis que tu t'y es engagée, tu sois maudite aussi...
    * expressions trop familières pour l'époque. ex "avec furax", "son fréro"
    * Lorsque tu emploies "Un navire de Religieux" tu veux dire quoi?... Parce que la je vois une bande de moine en aube entrain d'attaquer des pirates.. ce qui n'est vraiment pas logique.
    * Dans le chapitre Trois tu expliques que ton fils a été jeté a la mère et que ta fille est morte de chagrin, mais pourtant, ils réapparaissent comme par magie dans le chapitre quatre.
    *Je ne vois absolument pas ce que ton hygiène de vie et la propreté de ton navire ont a voir avec le fait qu'on te considère plus comme un corsaire (exerçant son activité selon les lois de la guerre, uniquement en temps de guerre et avec l'autorisation de son gouvernement) que comme un pirate ( hors la loi..)

    Voila!
    Bon après, on attend l'avis d'Elvira la grande sage.




Frak me, but respect me. I'm not that girl....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité


MessageSujet: Re: Never forget, never forgive. Evil is my god...   Lun 10 Mai - 0:22

C'est en cours de modification, désolée du retard. Oui faut que je vois cela avec Lady Grey et je referais une autre histoire ;) mais en gardant certaine base.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité


MessageSujet: Re: Never forget, never forgive. Evil is my god...   Mar 11 Mai - 1:53

    oh! une tete connue.
    welcome back et puis bon courage pour cette fin de validation.
    :biggest:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité


MessageSujet: Re: Never forget, never forgive. Evil is my god...   Mar 11 Mai - 22:03

Voilà normalement c'est bon, j'attends la réponse de Lady Elvira Lynn Grey.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lady Elvira L. G. GreyG O V E R N O R; ♣ « despote & politicienne manipulatrice »

« Inscrit(e) le » : 17/08/2009
« Parchemins enregistrés » : 624
« Where are you ? » : quelque part derrière mon arc-en-ciel, à jeter des fleurs partout où je passe. peace&love.
« RP Age » : twenty-nine years old. (she's not a old lady)
« What do you want ? » : un coeur. *sbaf*
« Quote » :
    'In order to get power and retain it, it is necessary to love power; but love of power is not connected with goodness but with qualities that are the opposite of goodness, such as pride, cunning and cruelty.' - cf. Leo Nikolaevich Tolstoy (quotation)



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Winners.
« Profession Exercée »
: Dictator Governor of Port Royal | Beckett's Assistant
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Never forget, never forgive. Evil is my god...   Mer 12 Mai - 19:08

    Alors, ma chère Aly -- à mon tour de faire mon rapport. J'ai beaucoup aimé ton histoire, avant tout, et comme je l'ai dit sur la Chat Box, la malédiction est parfaite. Donc pour moi tout me semble en règle, excepté quelques légers détails que je t'énumère ci-dessous :

    - Concernant les études, il me semble qu'elles n'étaient pas autorisées pour les jeunes filles à cette époque, mais peut-être me tromperai-je, xD

    - Quelques unes de tes phrases ont une tournure plutôt étrange, et il y a encore quelques petites fautes grammaticales ; mais c'est simple à corriger à l'aide de BonPatron, ou de Word, enfin, j'ai un doute pour Word, il fait passer tout, il faut se méfier. On fait tous des fautes, je ne vais pas te blâmer, moi-même, ou encore Sidee ; mais je parle ici présent, sur un cadre plus grammatical qu'orthographique.

    - "Un homme pervers, sexiste et macho : Marc de Boisnoir. Une bataille sanglante dans les glaces éternelles du Pôle Sud." Je n'ai pas trop saisis comment de Boisnoir on est passé aux glaces éternelles du Pôle Sud - c'est ce qu'avait noté Sidee, je crois bien - Puis, "Á mon réveil, je me trouvais à moitié nue sur une île déserte." pourrais-tu s'il te plait, expliquer comment tu es arrivée sur cette île ? Si tu étais évanouie, quelqu'un à bien du te transporter ?

    - Je répète ce qu'à dit Sidee, les expressions comme "furax" ; un peu trop familière pour l'époque. 'Fréro' je trouve que ça passe cependant, x)

    ***
    Et c'est tout ce que j'avais à dire ! Il y a juste quelques modifications, mais je te donne d'avance mon oui, n_n





    "The way you held me, I knew that this could be. What I've been waiting to find. Darling, look at me, I've fallen like a fool for you ; darling, can't you see, I'd do anything you want me to. I tell myself I'm getting in to deep, then I fall a little farther every time you look at me."
      |LOOK AT ME - CARRIE UNDERWOOD|

    Spoiler:
     
    [/center]
Revenir en haut Aller en bas
http://against-the-world.highbb.com
avatar
InvitéInvité


MessageSujet: Re: Never forget, never forgive. Evil is my god...   Mer 12 Mai - 20:18

Voilà j'ai effectué les modifications en m'exprimant mieux et je m'en excuse. Mais ma vue n'est pas géniale. J'espère que cela vous conviendra ;) Je sais qu'à l'époque les femmes étaient infirmières ou guérisseuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lady Elvira L. G. GreyG O V E R N O R; ♣ « despote & politicienne manipulatrice »

« Inscrit(e) le » : 17/08/2009
« Parchemins enregistrés » : 624
« Where are you ? » : quelque part derrière mon arc-en-ciel, à jeter des fleurs partout où je passe. peace&love.
« RP Age » : twenty-nine years old. (she's not a old lady)
« What do you want ? » : un coeur. *sbaf*
« Quote » :
    'In order to get power and retain it, it is necessary to love power; but love of power is not connected with goodness but with qualities that are the opposite of goodness, such as pride, cunning and cruelty.' - cf. Leo Nikolaevich Tolstoy (quotation)



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Winners.
« Profession Exercée »
: Dictator Governor of Port Royal | Beckett's Assistant
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Never forget, never forgive. Evil is my god...   Mer 12 Mai - 21:13

    Parfait alors. Je te valide ! <3

    Bon jeu ma chère, et n'oublie pas de demander ton rang =3





    "The way you held me, I knew that this could be. What I've been waiting to find. Darling, look at me, I've fallen like a fool for you ; darling, can't you see, I'd do anything you want me to. I tell myself I'm getting in to deep, then I fall a little farther every time you look at me."
      |LOOK AT ME - CARRIE UNDERWOOD|

    Spoiler:
     
    [/center]
Revenir en haut Aller en bas
http://against-the-world.highbb.com

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Never forget, never forgive. Evil is my god...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Never forget, never forgive. Evil is my god...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
:: AGAINST THE WORLD :: :: 
:: AU DELA DU BOUT DU MONDE ::
 :: — welcome in the trash »
-