AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De vieilles légendes circulent à présent dans les plus sombres ruelles de certaines villes. A Tortuga, les vieux ivrognes témoignent de leur engouement à en savoir bien plus que les autres ; certains parlent, bien trop. Quelque part en mer, se trouve une île, habitée ou non, nul ne le sait. Une seule chose reste certaine, c'est qu'elle reste protégée par un grand navire avec des voiles noires; s'étant comme figé dans le temps. Un équipage maudit et obligé de rester aux bords de cette île, à faire ce devoir, celui de la défendre d'opportuns visiteurs et autres petits curieux.

On raconte qu'ils seraient possédés, maudits ; que la déesse des mers elle-même les auraient condamnés à cette éternelle vie, uniquement consacrée à ce même et lancinant devoir. Les rares personnes s'étant approchés de cet endroit, n'en sont jamais revenus pour le prouver. La Fontaine de Jouvence existe-t-elle réellement?


Une carte mènerait à ce fameux secret, une carte que possèderait le capitaine Jack Sparrow. (more?)

FORUM'S THEME

Thanks to Steyda (Gabriel).
THE STAFF


DÉBUT FÉVRIER 2010 - ouverture du forum, AGAINST THE WORLD.

NEWS DU CINQ MARS 2010 - le forum change de design pour adopter le numéro deux, what we fighting for.
 
NEWS DU VINGT-HUIT MARS 2010 - en cette fin de mois et pour fêter la venue du mois d'avril, la troisième version all we need est mise en place ; n'hésitez pas à donner votre avis sur la troisième version ici même, (:

NEWS DU NEUF AVRIL 2010 - un recensement à été mis en place, et tous les membres sont conviés à signaler leur présence à cet endroit. Pour continuer sur une note plus joyeuse, un concours prévoyant l'emblème de la chronique mensuelle d'ATW est officiellement lancé dans la galerie artistique du forum ; que vous pourrez retrouver en lien direct ici-même; =D Bon courage à tous!

NEWS DU PREMIER MAI 2010 - le forum change de nouveau de design pour adopter sa quatrième version, be prepared ; (:

NEWS DU DEUX MAI 2010 - le recensement du forum étant terminé, les membres ne s'étant pas manifestés ont été supprimé.

NEWS DU VINGT-DEUX JUIN 2010 - nouveau design mit en place, ce dernier en est à sa cinquième version, all i ever wanted is war.

NEWS DU PREMIER OCTOBRE 2010 - après un hiatus, le forum reviens parmi nous, avec une nouvelle version du design (world domination, one step at a time), ainsi qu'une intrigue (inscriptions à cet endroit) ! bon jeu à tous ! /o


/ INSCRIPTIONS A L'INTRIGUE :
« Caribbean Thunder! »

BE FRIEND MORE ?


     

Partagez | 
 

 Revenge helps progress...Edward T. Davis [ En cours ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Edward T. DavisPRIME CHANCELLOR

« Inscrit(e) le » : 11/05/2010
« Parchemins enregistrés » : 69
« Where are you ? » : // Aile sud du manoir de Miss Grey
« RP Age » : Thirty-nine years
« What do you want ? » : Détruire et faire souffrir tous ceux qui m'ont fait du mal.
« Quote » :



You're something beautiful
A contradiction
I wanna play the game
I want the friction



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Prime chancellor
« Profession Exercée »
: spy...
« Relationnel »
:
MessageSujet: Revenge helps progress...Edward T. Davis [ En cours ]   Mer 12 Mai - 18:46


DAVIS & Edward Thomas



    virusq ©️ credit
    Ma vengeance est perdue s'il ignore en mourant que c'est moi qui le tue...
    NOM, PRÉNOM(S) - Davis, Edward Thomas
    DATE, LIEU DE NAISSANCE & AGE - Bien que n'ayant pas envie de reparler du comment je suis né et à quel endroit, je veux bien faire un effort mais ne me demandez pas de précisez, vous en saurez bien assez par la suite...* reste silencieux pendant quelques secondes * Je suis né le 19 janvier en 1676 sur l'île de tortuga. Étonnant n'est ce pas ? J'ai donc 39 bougies à mon actif.
    SIGNE ASTROLOGIQUE - "Je suis le père de moi-même. Je gravis ma montagne" Ambitieux, travailleur, ne perdant jamais de vue mon objectif, tel sont les mots qui correspondent parfaitement au capricorne.
    ORIENTATION SEXUELLE - Orientation sexuelle ? Hum qu'elle drôle de question ! Et bien pour vous répondre clairement, je m'adapte à ma proie. Tantôt hétéro, tantôt gay...Si cela m'aide à briser un ennemi alors oui, je veux bien être bisexuelle si cela lui chante. J'ai bien répondu à votre question ou voulez vous un dessin pour mieux comprendre ?
    ORIGINES - Voguant au gré du vent, mes parents se sont enfuit de l'Angleterre; pourchassé par la compagnie des indes qui voulait leur passer la corde au cou. Je suis donc un anglais exilé.
    LIEU DE RÉSIDENCE - J'habite dans le manoir de Lady Grey, étant donné que je dois être présent si la miss à besoin de moi.
    RICHESSE MATÉRIELLE - Ma plus grande richesse, c'est ma mémoire : Étant donné qu'on m'a tout prit.
    RANG DANS LA SOCIÉTÉ - Prime chancellor



    CAMP - J'espionne la compagnie des indes. Certains devrait se méfier si un jour, il venait à croiser ma route...
    VOTRE POLITIQUE - Faire justice soit même !
    PROFESSION EXERCÉE - J'ai...l'honneur ( ? ) d'être le 1er Chancelier du Gouverneur.




I — interview.
.
“Cochez la phrase correspondante à votre réponse. Vous pouvez y ajouter un peu de couleur ou non, si vous le désirez, (:”
– imaginez-vous sur un navire qui commence à couler, vous êtes seul, vous êtes obligé de plonger, mais vous avez le choix d’emporter quelque chose avec vous, vous choisissez entre :
[X] 1. Sauter par-dessus bord sans prendre quoi que ce soit. – vous vous dites que votre vie est plus importante qu’un objet qui ne vous servira peut être pas –
[ ] 2. Prendre une bouteille de rhum. – le pire de la mort ? ne pas avoir d’alcool –
[ ] 3. Vous précipiter pour chercher un objet qui à une immense valeur matérielle. – vous refusez de partir sans votre fierté personnelle matérielle et puis qui sait, il y a peut être un trafic sur une île quelque part où vous pourrez le vendre –
[ ] 4. Vous emportez une arme avec vous. – il y a peut-être des ennemis en mer –
[ ] 5. Vous êtes gourmand et emportez tout un sac de babioles avant de sauter à la mer ! – même si vous risquez de couler avec, tant pis ! –


– vous avez sauté à la mer, et une île se dessine non loin devant vous, vous décidez de nager et une fois arrivé, vous remarquez qu’elle est presque habitée, mais par des personnes qui ne parlent pas votre langue.
[ ] 1. Vous établissez un campement à l’abri de tous, en espérant qu’un navire passera par-hasard par là. – l’espoir fait encore vivre –
[X] 2. Vous tentez de négocier avec les occupants de l’île de toutes les manières possible pour vous faire comprendre, et vous réussissez ! – autant se faire le plus d’alliés que possible –
[ ] 3. Vous la jouez perso et menacez tout le monde avec une arme… – opportunité suicidaire, bien que possible, étant donné le peu d’habitants et leur ignorance des armes à feu –
[ ] 4. Vous devenez leur chef et vous installez ici le temps qu’on vienne vous chercher. – et puis, vous êtes le leader d’une tribu, le rêve non ? –
[ ] 5. Vous vous immisciez parmi eux et vendez vos objets personnels, en guettant la plage.


– c’est la guerre, deux camps sont en opposition et il vous faut choisir un parti le plus vite possible avant le déclenchement des hostilités…
[ ] 1. Choisir un camp ? Pas besoin, c’est vous le chef d’un des partis. – et vous vous trouvez le plus fort, vous allez gagner, obligatoirement –
[ ] 2. Vous jouez ça à pile ou face. – quelle importance ? tant que vous vous défoulez, après vous verrez –
[ ] 3. Vous vous battez pour vos amis, vos proches ou votre amour. – et la guerre sera sanglante –
[X] 4. Vous vous arrangez pour rejoindre le camp des plus forts. – une fois assuré qu’Untel va gagner à 100%, votre choix est fait ! –
[ ] 5. Vous fuyiez en cours de bataille lorsque votre groupe commence à perdre, et vous réfugiez dans l’autre camp, ni vu ni connu … – après tout, la survie avant tout, hein ! –


– malheureusement, votre équipe à perdu. vous vous retrouvez comme seul(e) survivant(e) face à vos ennemis...quelle est la première chose que vous faites?
[ ] 1. Vous les fixez droit dans les yeux, et leur dites de vous tuer sur-le-champ. – vous ne voyez pas l'intérêt de négocier avec ceux qui vous ont tout enlevé –
[ ] 2. Vous œuvrez pour une tentative de séduction devant le capitaine. – avec un peu de chance vous survivrez, mais vous devrez vous coltiner l'ennemi –
[ ] 3. Vous énoncez toutes les raisons qui font que vous pouvez être utile, et leur faites réaliser qu'il serait plus judicieux de vous garder en vie. – pourparler? –
[X] 4. Pour qui vous prend-t-on? Vous méritiez de gagner, vous ne comprenez pas et entamez une négociation avec le responsable du navire en l'amadouant et le menant en bateau un certain temps. – rien de mieux que de s'approcher de son pire ennemi pour le poignarder dans le dos par la suite! –
[ ] 5. Simple, vous rejoignez leur camp en prouvant votre valeur. – un navire est un navire hein, pas de différence au fond! –

II — storyboard.
.
“Ceci est une mise en situation, vous aurez trois thèmes de RP ; et carte blanche pour les concrétiser comme vous le souhaitez. Dans les deux premiers thèmes, vous aurez une ébauche de contexte RP que vous devrez poursuivre à votre manière. Quant au dernier thème, ce dernier vous sera expliqué plus en profondeur ci-dessous. Minimum trente-cinq lignes pour les trois.
N'en choisir qu'un.”



Thème C : Celui-ci est bien différent des précédents, vous raconterez tout simplement une anecdote de votre passé ou présent qui aura eu la plus grosse importance sur toute votre vie. En n'oubliant pas de parler de vos traits de caractère, physiques, lubies, phobies ou encore fantasmes. Et le tout sous la forme d'un RP, bien entendu.

Spoiler:
 




Dernière édition par Edward T. Davis le Sam 15 Mai - 22:28, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Edward T. DavisPRIME CHANCELLOR

« Inscrit(e) le » : 11/05/2010
« Parchemins enregistrés » : 69
« Where are you ? » : // Aile sud du manoir de Miss Grey
« RP Age » : Thirty-nine years
« What do you want ? » : Détruire et faire souffrir tous ceux qui m'ont fait du mal.
« Quote » :



You're something beautiful
A contradiction
I wanna play the game
I want the friction



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Prime chancellor
« Profession Exercée »
: spy...
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Revenge helps progress...Edward T. Davis [ En cours ]   Mer 12 Mai - 22:40

_Chapter one. tell me about yourself…

Laissez-moi d’abord me présenter, car il vaut mieux commencer par le commencement que par la fin.
Comme je vous le disais il y a quelques instants, je me nomme Edward Thomas Davis. Mais ceci est un mensonge…

En réalité mon nom est Jonathan Williams. Oui je vous ai menti, c’est vrai, mais ce n’est pas dans mes habitudes de raconter ma vie au premier venu. [ se tait quelques instants, le temps de remettre droit sa chemise par simple habitude et reprend ] Mais bon, il faut bien un début à tout n’est ce pas ?

Meyer. Ce nom ne vous dit rien je suppose ? Et bien c'est tout à fait normal, car contrairement à ce que certains pourraient penser, je n'ai pas eu la chance de naître avec une cuillère en or dans la bouche. D'ailleurs je ne peux même pas dire que j'ai vécu dans une famille modeste. Dès la première seconde où mes poumons se remplirent d'air, je criais de colère auprès des gens qui avaient osé me déloger du ventre de ma mère. Plus tard, celle-ci m’expliqua comment s’était déroulé l’accouchement. Apparemment mon arrivée n'était pas prévue pour cette date là. Quand je vis le jour, enfin façon de parler, car je suis né pendant la nuit, ce fut sur l'île de tortuga. Ma mère due accoucher en catastrophe, car les contractions se déclenchèrent alors qu'elle rejoignait mon père à la taverne. On dit que le hasard fait bien les choses. Et bien cette expression s'avère exacte, car ce soir-là, il envoya une infirmière sur la route de ma mère. Heureusement, car je ne sais pas si j'aurais été présent pour vous compter mon histoire. [ redevient silencieux, énumérant les évènements de sa vie ]
Je ne peux pas dire que j'ai eu une enfance extraordinaire et remplit de péripéties, elle est loin d'être normal je vous l’accorde mais j'ai été élevé comme la plupart des enfants. [ rit ] Désolé de vous décevoir, à voir votre tête, vous vous attendiez peut-être que dès mon plus jeune âge mon père m'emmenait avec lui au travail et m’apprenait les règles de la piraterie ? Et bien non.

Ma mère m'éleva seule car mon père n'étant pas assez présent et, partit en mer bien trop souvent, il ne pouvait me donner un brin d'éducation. Alors, c'est ma mère qui joua le rôle des deux. C'est dur pour une jeune femme qui n'a aucune expérience d'élever son enfant seul et de savoir qu'a n'importe quel moment elle pouvait apprendre que son mari avait été tué en mer ou arrêté. Et, hélas, c'est ce qu'il se passa. On échappe rarement à la compagnie des Indes une fois qu'ils vous ont dans leur collimateur, vous pouvez en être certain ! Non seulement ils ont pendu mon père, mais avant cela, ils l'ont humilié publiquement et torturé jusqu'à ce qu'il les supplie d'en finir avec lui. Tous ces jours où j'ai pu voir ma mère souffrir et se laisser dépérir après la mort de mon père, toutes ces larmes qu'elle a pu verser, je leur ferai payer au centuple près ! Elle ne mit pas longtemps à rejoindre son défunt époux, car lié dans la vie de tous les jours, j'ai appris très vite qu'ils l'étaient aussi dans la mort. J’avais huit ans quand je me suis retrouvé sans parents.

Quand on a plus personne, soit on meurt ou l'on finit mal, soit on survit et on essaye de tout faire pour être quelqu'un de bien qui a réussi dans la vie. Et bien moi je survécus ! Et je peux vous dire que même si j'étais encore jeune pour mon âge, j'espérais plus ardemment que quiconque de mature, la vengeance. Ils avaient détruit ma famille et bien moi j'en ferais autant.

Heureusement pour moi, mes parents n'étaient pas sans amis. Tous ceux qui les avaient connus m'aidaient du mieux qu'ils pouvaient. Dire qu'un pirate est sans cœurs c'est vraiment juger sur un apriori sans fondement, basé sur des préjugés injustifiés. Certes il y avait beaucoup de pirates cruels, mais ça ne voulait pas dire qu'ils étaient tous pareils. Enfin peut être étaient-ils barbare avec ceux qui ne faisaient pas partie des leurs ? Après tout j'étais le fils d'un couple de pirates, pourquoi auraient-ils cherché à me nuire ?
Mais malgré cette aide apportée, je restais seul. Je dus très tôt, apprendre rapidement à vivre par mes propres moyens, car sans cela c’était simple, je mourrais. Ayant irrité du caractère fort de ma mère et celui discret de mon père, je n'eus aucun mal à me fondre dans la masse et, arrivant à l'âge de mes treize ans, j'étais fin prêts à voguer parmi ces gens qui seraient désormais ma seule et unique famille. Avec eux, j'eus très vite appris qu'il fallait se fier à personne à part à soit même.

« L’océan est mon unique amour… », Me disait-on.

Encore trop jeune pour comprendre ce qu’ils voulaient dire, je n’arrivais pas à saisir le sens de cette phrase des plus étranges. La mer c’est bien beau, mais cela ne remplace pas l’amour qu’on peut porter à une femme et vice versa.

À vrai dire, je n'ai pas enchaîné les déceptions amoureuses et chaque fois qu'une histoire était terminée, je n'étais pas le garçon qui pleurait sur son sort en se demandant pourquoi ça n'avait pas fonctionné. Je ne m'attachais jamais et encore maintenant, j'aime les histoires sans lendemains, c'est moins compliqué ! On a déjà assez de problèmes comme ça, pourquoi en rajouté sur une liste bien trop chargé avec des bonnes femmes qui ne font que gueuler à longueur de journée. Non vraiment, rien ne vaut une vie de célibataire.

A dix-huit ans, je décidais de changer d'identité pour pouvoir faire mon service militaire, car même encore maintenant, je doute qu'un pirate en a le droit. En fait, les droits d'un pirate se résument à un p'tit bout de corde et arrêt rapide dans le vide. Mais finalement, je réussis à rentrer dans l’armé. Ce fut dur, mais je tins le coup.
D'ailleurs, après quelques mois, je m’accoutumais déjà à cette nouvelle vie. Bien qu'étant loin de mon monde, je n'oubliais pas ceux qui m'avaient protégé d'une mort certaine. Ils étaient une partie de moi, comment aurais-je pus ?

Les années passèrent et pourtant, malgré certains liens qui auraient pu se créer, je n'avais pas beaucoup d'amis. La solitude et la rancœur, voilà la seule chose qui m'aidait à avancer. Pas besoin d'ami pour arriver à ses fins. Ça rend faible et empêche les gens d'avancer. Tout comme l'amour.

Ami. En voilà un mot des plus singuliers. On ne sait jamais vraiment quoi penser d'eux. Certains décampent dès qu'ils peuvent avoir des ennuis à cause de vous et d'autres sont prêts à donner leur vie pour la vôtre. Remarquable n’est ce pas ? J’avoue être indécis sur ce terrain, pas vous ? Mais continuons, je vous prie.

Quand je sortis, j'étais formé, grand, fort et plus redoutable que jamais.

J'en ai vu des choses pendant toutes ses années et ça n'a fait qu'accroître mon désir de vengeance. Mon cœur était remplit de haine et je n'arrivais pas à faire abstraction de ce sentiment qui pouvait me faire tomber. Je ne voulais qu'une seule chose, me retrouver devant ceux qui avaient détruit mon enfance et leur faire payer. Malheureusement, je n'avais aucun nom, aucun indice qui aurait pu me renseigner sur les noms des tortionnaires de mon père, à part la certitude que la compagnie des Indes avait encore mis son nez dedans !

Que vous dire de plus ? Hum...[ réfléchit ]

Depuis, je travaille pour Lady Grey. Comment ai-je donc fait ? Vous êtes bien curieux je trouve...Êtes-vous de la police ? Non parce que ces questions me semblent suspecte et je n'aime pas qu'on s'intéresse trop prêt à mes affaires ! Je n'ai rien à cacher, c'est juste ma vie privée et je ne voudrais pas tout dévoiler. Ne vous ai-je pas raconté ma vie comme vous le vouliez ? N'êtes-vous pas satisfait ? Alors, cessez donc de m'importunez et allez embêter les autres avec vos questions !




Dernière édition par Edward T. Davis le Dim 16 Mai - 5:29, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Edward T. DavisPRIME CHANCELLOR

« Inscrit(e) le » : 11/05/2010
« Parchemins enregistrés » : 69
« Where are you ? » : // Aile sud du manoir de Miss Grey
« RP Age » : Thirty-nine years
« What do you want ? » : Détruire et faire souffrir tous ceux qui m'ont fait du mal.
« Quote » :



You're something beautiful
A contradiction
I wanna play the game
I want the friction



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Prime chancellor
« Profession Exercée »
: spy...
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Revenge helps progress...Edward T. Davis [ En cours ]   Ven 14 Mai - 3:13

_Chapter two. times is running out…

L'homme sorti du cabinet sans se retourner, reboutonnant le col de sa chemise. Il s'éloigna de l'endroit où maintenant, il y régnait un sacré désordre et disparu dans la brume de la nuit en écoutant les cris lointains des employés paniqués. Regrettait-il son acte ? En le regardant bien, non, certainement pas ! Il se contentait d'essuyer ses mains ensanglantées sur le mouchoir tantôt blanc et le laissa tomber au sol sans se soucier que quelqu'un allait surement tomber dessus. Dehors, régnait une ambiance obscure, glaciale voir sordide, il n’y avait pas l’ombre d’un individu à part lui.

« Dors bien, imbécile », dit l’inconnu en souriant, amusé par la situation.

Il était grand et, rien qu'à sa carrure auguste, on pouvait deviner sous ses habits une imposante musculature. Ses cheveux bruns étaient d'une douceur qu'on ne pouvait s'imaginer et ses yeux noisette ne reflétèrent aucun sentiment de regret. Car en effet, il ne regrettait rien. Après tout, l'autre l'avait bien cherché en lui posant toutes ces questions agaçantes. Maintenant, il était certain que le jeune homme n'irait pas raconter à qui se soit son histoire. Edward ne pouvait se permettre de laisser quelqu'un divulguer sa vie à n'importe qui. Au début, les questionnements de l'homme l'avaient amusé, mais vers la fin, cela avait alerté sa méfiance. Au moment où le journaliste avait demandé comment il avait fait pour devenir premier chancelier de Lady Grey, le pauvre homme avait signé son arrêt de mort. Ne laissant passer aucune occasion de trahir sa situation, Edward n'avait pas hésité un seul instant à éliminer ce gêneur. Froid, ne révélant ses sentiments qu'aux moments les plus critiques de sa vie, le pirate n'avait pas peur de se salir les mains. Alors, quand il vit que sa couverture était en danger, sa décision fut tout de suite prise.

Comment j'ai eu mon titre de premier chancelier ? Et bien comme j'ai pu faire ce soir avec monsieur je-pose-des-questions-pour-ennuyer-les-autres ! J'ai tout simplement supprimé celui qui travaillait pour le gouverneur Swan et doué de paroles comme je suis, je n'ai pas eu trop de mal à l'embobiner ce pauvre homme. Par la suite, miss Grey n'a pas eu vraiment le choix puisque j'étais le seul disponible. Forcément, mon rival a été tué de ma main et après cela, ma vie à complètement changé... Je m'en souviens comme ci c'était hier...

Ça faisait plus d'une heure qu'Edward faisait le guet, attendant avec impatience que l'autre sorte de son bureau. Venant tôt le matin, il avait repéré les lieux et avait patienté jusqu'à là. À vrai dire, l'homme ne savait même pas si le chancelier allait réellement sortir, il était si irrégulier dans ses heures de sorties. Abandonnant son idée, il allait faire demi-tour et revenir un autre jour quand enfin, l'individu jaillit de la demeure. Automatiquement, un sourire mauvais vint éclairer le visage d'Edward et celui-ci se redressa.

- Monsieur Johnson, appela poliment Edward en s'avançant vers l'autre avec entrain. Aurais-je le droit de vous poser des questions ? Vous avez tellement fait pour le gouverneur monsieur Johnson, continua-t-il hypocritement. Accordez-moi le temps de vous raccompagner monsieur...j'aimerai savoir comment vous faites...

La carte de l'hypocrisie, Edward était passé maître en la matière. Il suffisait d'une phrase bien tournée, un compliment bien placé et le tour était joué. Pas besoin d'être magicien pour jouer dans cette catégorie, il fallait exactement avoir l'air de penser réellement ce que vous conceviez pour ainsi séduire la proie. Ô oui, rien de bien compliqué.
Et bien évidemment, l'homme, flatté par les belles paroles d'Edward, le laissa l'accompagner jusqu'à ce qu'ils soient chez lui, ouvrant de nouveau la conversation avec envie. Le pirate le laissait parler, notant certaines informations au cas où cela pourrait lui servir et répondit, toujours ce ton mielleux. Heureusement, Edward était un homme prévenant, il avait plusieurs fois fait le tour du quartier ou habitait le chancelier et, avait localisé les lieux où ils pourraient être isolés des regards indiscrets tous les deux et ainsi frapper dans l’ombre. Quand ils furent au niveau d'une ruelle obscure, Edward attrapa doucement le couteau qu'il avait dissimulé derrière son dos et avant que Johnson n'ait pu se douter de quelque chose, le pirate l'agrippa par la gorge, le plaquant contre un mur pour se fondre dans le décor grâce à la nuit qui les protégeait et glissa sa fine lame au-dessous de cette gorge bien trop grasse à son gout.

- Monsieur Johnson, s'exclama Edward avec joie, en prenant soin tout de même, de ne pas se faire repérer par quelqu'un qui aurait décidé de sortir malgré la tombée de la nuit. Hum...Aimez-vous votre boulot ?

- Laissez-moi m'en aller je vous en prie, supplia l'autre en gesticulant contre la poigne ferme et robuste du pirate. Je vous donnerai tout ce que vous souhaiterez, mais relâchez-moi !

Regardant de bas en haut son prisonnier, Edward lui caressa la joue en souriant étrangement et pencha légèrement la tête sur le côté.

- T.t.t.t... Ce n'est pas poli ça de ne pas répondre à ma question Johnson, susurra-t-il en faisant balader la lame du couteau sur la peau de l'homme, laissant une étrange trainée rougeâtre sur la gorge. Moi qui pensais avoir affaire à un homme éduqué, il leva les yeux au ciel en prononçant cette phrase puis continua de plus belle. Ma parole il va falloir tout réapprendre !

Le chancelier anxieux, se mit à geindre tel une gamine apeurée, faisant rebondir son ventre potelé. Curieusement amusé par la situation, le pirate se mit à glousser après avoir jeté un coup d'œil derrière son épaule et continua de regarder avec un air amusé. Edward n'était pas un homme sadique, bien au contraire, mais quand il s'agissait du sujet qui se rapprochait de près ou de loin au meurtre de son père, l'homme devenait comme fou, animé par la flamme de la vengeance, destructrice et tentatrice à la fois. Et malheureusement pour Johnson, ce soir-là n'était visiblement pas le sien.

- Ce n'est pas vrai !, s'écria le pirate, plus diverti qu'autre chose. Tu ne vas pas te mettre à pleurer comme une fillette !

Il resta silencieux, se distrayant à faire des formes avec la tranche du canif sur la peau qui était devenue étrangement moite, puis jugeant ce divertissement bien trop ennuyeux à son gout, il sectionna la gorge du chancelier d'un coup net et précis et le laissa tomber à ses pieds comme ci ce n'était rien de plus qu'un tas de saletés. Il baissa le regard sur le corps qui jonchait à ses pieds, le regard vide de toutes expressions qui auraient pu le trahir dans de telles circonstances mais l'homme resta impartial. Sortant de sa veste un mouchoir immaculé, il essuya la lame du couteau dessus d'un air détaché puis rangea son instrument de torture là où il l'avait sortit quelques instants plus tôt. Edward remit le col de sa chemise en place et jeta un dernier coup d'œil à l'attention du macchabée avant de se retirer. Il en avait terminé avec lui.

Le pirate attendit que tout le monde parle de la mort du chancelier pour pouvoir se présenter au gouverneur. Et quand il fut en face de lui, il berna le vieillard avec une telle facilitée que s'en était déconcertant ! D'ailleurs il était tellement dépassé par les évènements qu'il n'hésita pas longtemps avant d'accepter la proposition d'Edward. Si seulement il avait eu conscience de l'énorme bourde qu'il venait de faire en donnant de tels droits à un individu tel que lui, il aurait surement pris son temps avant de donner le titre au pirate...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sydney S. HopksDécédée : elle est là, elle nous hante...

« Inscrit(e) le » : 07/02/2010
« Parchemins enregistrés » : 395
« Where are you ? » : Port Royal
« RP Age » : 28
« What do you want ? » : Vivre sanss survivre dans cette ville maudite
« Quote » :
WALK ALL OVER ME


ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Bien trop génante pour vous! Je suis marchande de plaisir!
« Profession Exercée »
: Tous!
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Revenge helps progress...Edward T. Davis [ En cours ]   Dim 16 Mai - 6:28

    • Douuudiiiii Douuudaaa tu es validé!!!


    bienvenue parmi nous et bon jeu!




Frak me, but respect me. I'm not that girl....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité


MessageSujet: Re: Revenge helps progress...Edward T. Davis [ En cours ]   Dim 16 Mai - 8:27

Bienvenu le DeadMan ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Edward T. DavisPRIME CHANCELLOR

« Inscrit(e) le » : 11/05/2010
« Parchemins enregistrés » : 69
« Where are you ? » : // Aile sud du manoir de Miss Grey
« RP Age » : Thirty-nine years
« What do you want ? » : Détruire et faire souffrir tous ceux qui m'ont fait du mal.
« Quote » :



You're something beautiful
A contradiction
I wanna play the game
I want the friction



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Prime chancellor
« Profession Exercée »
: spy...
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Revenge helps progress...Edward T. Davis [ En cours ]   Dim 16 Mai - 14:59

    NAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAANNNNNNNNNNNNNNN !!!! AH tu veux jouer à ça !... Merci beaucoup madame Mercer =D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lady Elvira L. G. GreyG O V E R N O R; ♣ « despote & politicienne manipulatrice »

« Inscrit(e) le » : 17/08/2009
« Parchemins enregistrés » : 624
« Where are you ? » : quelque part derrière mon arc-en-ciel, à jeter des fleurs partout où je passe. peace&love.
« RP Age » : twenty-nine years old. (she's not a old lady)
« What do you want ? » : un coeur. *sbaf*
« Quote » :
    'In order to get power and retain it, it is necessary to love power; but love of power is not connected with goodness but with qualities that are the opposite of goodness, such as pride, cunning and cruelty.' - cf. Leo Nikolaevich Tolstoy (quotation)



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Winners.
« Profession Exercée »
: Dictator Governor of Port Royal | Beckett's Assistant
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Revenge helps progress...Edward T. Davis [ En cours ]   Dim 16 Mai - 19:29

    Re-bienvenue mon très cher Prime ! J'ai adoré ta fiche n_n

    Muahaha, j'ai eu un fou rire en lisant "Madame Mercer" ; tu es si méchant...XD

    J'te souhaite un bon jeu & au plaisir de te voir en RP.. <3





    "The way you held me, I knew that this could be. What I've been waiting to find. Darling, look at me, I've fallen like a fool for you ; darling, can't you see, I'd do anything you want me to. I tell myself I'm getting in to deep, then I fall a little farther every time you look at me."
      |LOOK AT ME - CARRIE UNDERWOOD|

    Spoiler:
     
    [/center]
Revenir en haut Aller en bas
http://against-the-world.highbb.com
avatar
Edward T. DavisPRIME CHANCELLOR

« Inscrit(e) le » : 11/05/2010
« Parchemins enregistrés » : 69
« Where are you ? » : // Aile sud du manoir de Miss Grey
« RP Age » : Thirty-nine years
« What do you want ? » : Détruire et faire souffrir tous ceux qui m'ont fait du mal.
« Quote » :



You're something beautiful
A contradiction
I wanna play the game
I want the friction



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Prime chancellor
« Profession Exercée »
: spy...
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: Revenge helps progress...Edward T. Davis [ En cours ]   Dim 16 Mai - 19:30

    Héhé merci !!!
    Oui au plaisir du futur Rp <33
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Revenge helps progress...Edward T. Davis [ En cours ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Revenge helps progress...Edward T. Davis [ En cours ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
:: AGAINST THE WORLD :: :: 
:: AU DELA DU BOUT DU MONDE ::
 :: — don't wait to make your character » :: « Fiches Validées »
-