AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De vieilles légendes circulent à présent dans les plus sombres ruelles de certaines villes. A Tortuga, les vieux ivrognes témoignent de leur engouement à en savoir bien plus que les autres ; certains parlent, bien trop. Quelque part en mer, se trouve une île, habitée ou non, nul ne le sait. Une seule chose reste certaine, c'est qu'elle reste protégée par un grand navire avec des voiles noires; s'étant comme figé dans le temps. Un équipage maudit et obligé de rester aux bords de cette île, à faire ce devoir, celui de la défendre d'opportuns visiteurs et autres petits curieux.

On raconte qu'ils seraient possédés, maudits ; que la déesse des mers elle-même les auraient condamnés à cette éternelle vie, uniquement consacrée à ce même et lancinant devoir. Les rares personnes s'étant approchés de cet endroit, n'en sont jamais revenus pour le prouver. La Fontaine de Jouvence existe-t-elle réellement?


Une carte mènerait à ce fameux secret, une carte que possèderait le capitaine Jack Sparrow. (more?)

FORUM'S THEME

Thanks to Steyda (Gabriel).
THE STAFF


DÉBUT FÉVRIER 2010 - ouverture du forum, AGAINST THE WORLD.

NEWS DU CINQ MARS 2010 - le forum change de design pour adopter le numéro deux, what we fighting for.
 
NEWS DU VINGT-HUIT MARS 2010 - en cette fin de mois et pour fêter la venue du mois d'avril, la troisième version all we need est mise en place ; n'hésitez pas à donner votre avis sur la troisième version ici même, (:

NEWS DU NEUF AVRIL 2010 - un recensement à été mis en place, et tous les membres sont conviés à signaler leur présence à cet endroit. Pour continuer sur une note plus joyeuse, un concours prévoyant l'emblème de la chronique mensuelle d'ATW est officiellement lancé dans la galerie artistique du forum ; que vous pourrez retrouver en lien direct ici-même; =D Bon courage à tous!

NEWS DU PREMIER MAI 2010 - le forum change de nouveau de design pour adopter sa quatrième version, be prepared ; (:

NEWS DU DEUX MAI 2010 - le recensement du forum étant terminé, les membres ne s'étant pas manifestés ont été supprimé.

NEWS DU VINGT-DEUX JUIN 2010 - nouveau design mit en place, ce dernier en est à sa cinquième version, all i ever wanted is war.

NEWS DU PREMIER OCTOBRE 2010 - après un hiatus, le forum reviens parmi nous, avec une nouvelle version du design (world domination, one step at a time), ainsi qu'une intrigue (inscriptions à cet endroit) ! bon jeu à tous ! /o


/ INSCRIPTIONS A L'INTRIGUE :
« Caribbean Thunder! »

BE FRIEND MORE ?


     

Partagez | 
 

  This is evolution, the monkey, the man and then the gun; flies are waiting ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Yoric O'Corrigan

« Inscrit(e) le » : 23/07/2010
« Parchemins enregistrés » : 110
« Where are you ? » : Dans votre pire cauchemard
« RP Age » : 33
« What do you want ? » : kill them all


ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
:
« Profession Exercée »
: Marchand de mort
« Relationnel »
:
MessageSujet: This is evolution, the monkey, the man and then the gun; flies are waiting ....   Ven 23 Juil - 6:17


O'CORRIGAN YORIC



    © Mysterious

    Ne crains pas la mort. crains en l'approche
    NOM, PRÉNOM(S) - O'Corrigan Yoric. Comme son nom peut l'indiquer, le jeune homme est Irlandais. A son arrivée a Port Royal il y a déjà bien longtemps, il choisi de changer de nom de famille et décida de rendre hommage a son grand-père maternelle. C'est donc de la que vient O'Corrigan.
    DATE, LIEU DE NAISSANCE & AGE - Un pluvieux onze avril, a Galway il y a de cela trente-trois longues années.
    SIGNE ASTROLOGIQUE - Bélier
    ORIENTATION SEXUELLE - Tout ce qui lui passe par la tête.
    ORIGINES - Irlandaises.
    LIEU DE RÉSIDENCE - Port-Royal
    RICHESSE MATÉRIELLE - Une hache et un lot de cordes.. Quoique, ce n'est pas a lui..... Une maison et un coffre rempli de pièces d'or..
    RANG DANS LA SOCIÉTÉ - Aimable voisin aux sourires en coin assez perturbants pour la plupart; effroyable bourreau pour d'autres...


    CAMP - A quoi bon choisir, du moment que celui ayant le plus de pouvoir lui fournisse travail et argent.
    VOTRE POLITIQUE - Il faut toujours sourire a son tortionnaire....
    PROFESSION EXERCÉE - Bourreau.


I — interview.
.
“Cochez la phrase correspondante à votre réponse. Vous pouvez y ajouter un peu de couleur ou non, si vous le désirez, (:”
– imaginez-vous sur un navire qui commence à couler, vous êtes seul, vous êtes obligé de plonger, mais vous avez le choix d’emporter quelque chose avec vous, vous choisissez entre :
[ ] 1. Sauter par-dessus bord sans prendre quoi que ce soit. – vous vous dites que votre vie est plus importante qu’un objet qui ne vous servira peut être pas –
[ ] 2. Prendre une bouteille de rhum. – le pire de la mort ? ne pas avoir d’alcool –
[ ] 3. Vous précipiter pour chercher un objet qui à une immense valeur matérielle. – vous refusez de partir sans votre fierté personnelle matérielle et puis qui sait, il y a peut être un trafic sur une île quelque part où vous pourrez le vendre –
[ √ ] 4. Vous emportez une arme avec vous. – il y a peut-être des ennemis en mer –
[ ] 5. Vous êtes gourmand et emportez tout un sac de babioles avant de sauter à la mer ! – même si vous risquez de couler avec, tant pis ! –


– vous avez sauté à la mer, et une île se dessine non loin devant vous, vous décidez de nager et une fois arrivé, vous remarquez qu’elle est presque habitée, mais par des personnes qui ne parlent pas votre langue.
[ ] 1. Vous établissez un campement à l’abri de tous, en espérant qu’un navire passera par-hasard par là. – l’espoir fait encore vivre –
[ ] 2. Vous tentez de négocier avec les occupants de l’île de toutes les manières possible pour vous faire comprendre, et vous réussissez ! – autant se faire le plus d’alliés que possible –
[ √ ] 3. Vous la jouez perso et menacez tout le monde avec une arme… – opportunité suicidaire, bien que possible, étant donné le peu d’habitants et leur ignorance des armes à feu –
[ ] 4. Vous devenez leur chef et vous installez ici le temps qu’on vienne vous chercher. – et puis, vous êtes le leader d’une tribu, le rêve non ? –
[ ] 5. Vous vous immisciez parmi eux et vendez vos objets personnels, en guettant la plage.


– c’est la guerre, deux camps sont en opposition et il vous faut choisir un parti le plus vite possible avant le déclenchement des hostilités…
[ ] 1. Choisir un camp ? Pas besoin, c’est vous le chef d’un des partis. – et vous vous trouvez le plus fort, vous allez gagner, obligatoirement –
[ √ ] 2. Vous jouez ça à pile ou face. – quelle importance ? tant que vous vous défoulez, après vous verrez –
[ ] 3. Vous vous battez pour vos amis, vos proches ou votre amour. – et la guerre sera sanglante –
[ ] 4. Vous vous arrangez pour rejoindre le camp des plus forts. – une fois assuré qu’Untel va gagner à 100%, votre choix est fait ! –
[ ] 5. Vous fuyiez en cours de bataille lorsque votre groupe commence à perdre, et vous réfugiez dans l’autre camp, ni vu ni connu … – après tout, la survie avant tout, hein ! –


– malheureusement, votre équipe à perdu. vous vous retrouvez comme seul(e) survivant(e) face à vos ennemis...quelle est la première chose que vous faites?
[ ] 1. Vous les fixez droit dans les yeux, et leur dites de vous tuer sur-le-champ. – vous ne voyez pas l'intérêt de négocier avec ceux qui vous ont tout enlevé –
[ ] 2. Vous œuvrez pour une tentative de séduction devant le capitaine. – avec un peu de chance vous survivrez, mais vous devrez vous coltiner l'ennemi –
[ √ ] 3. Vous énoncez toutes les raisons qui font que vous pouvez être utile, et leur faites réaliser qu'il serait plus judicieux de vous garder en vie. – pourparler? –
[ ] 4. Pour qui vous prend-t-on? Vous méritiez de gagner, vous ne comprenez pas et entamez une négociation avec le responsable du navire en l'amadouant et le menant en bateau un certain temps. – rien de mieux que de s'approcher de son pire ennemi pour le poignarder dans le dos par la suite! –
[ ] 5. Simple, vous rejoignez leur camp en prouvant votre valeur. – un navire est un navire hein, pas de différence au fond! –

II — storyboard.
.
“Ceci est une mise en situation, vous aurez trois thèmes de RP ; et carte blanche pour les concrétiser comme vous le souhaitez. Dans les deux premiers thèmes, vous aurez une ébauche de contexte RP que vous devrez poursuivre à votre manière. Quant au dernier thème, ce dernier vous sera expliqué plus en profondeur ci-dessous. Minimum trente-cinq lignes pour les trois.
N'en choisir qu'un.”



Thème C : Celui-ci est bien différent des précédents, vous raconterez tout simplement une anecdote de votre passé ou présent qui aura eu la plus grosse importance sur toute votre vie. En n'oubliant pas de parler de vos traits de caractère, physiques, lubies, phobies ou encore fantasmes. Et le tout sous la forme d'un RP, bien entendu.

Le soleil se levait pour la troisième fois sur Port Royal depuis que le jeune homme s'était fait attrapé par les gardes de la ville. Le soleil se levait pour la troisième fois sur Port Royal et faisait naitre sur la ville des couleurs on ne peut plus magnifiques, dignes d'une des plus belles peintures de Nicolas Poussin. Le soleil se levait pour la troisième fois sur Port Royal, mais le pauvre homme, enfermé dans sa cellule en sous-sol, ne pouvait pas le voir. Cela faisait trois jours et trois nuits qu'il vivait dans un noir complet, uniquement sortie de sa cage par trois gardes, trainé par les cheveux jusqu'à une nouvelle pièce, a peine plus éclairée. S'il le pouvait, il oublierait sans hésiter ce qu'il lui était arrivé dans ce lieu macabre; il supprimerait de sa mémoire les sourires étincelants, les rires sadiques et effrayants de son bourreau; et surtout, il troquerait sans hésiter une seconde toutes les heures passées sur ce banc de pierre contre une vie de servitude.
Trois jours.... Que cela pouvait être long! Le délinquant n'avait en réalité aucune idée de combien de temps il avait passé enfermé, il ne pouvait même pas tenté de régler ses journées en fonction de ses charmantes visites au bourreau, celui-ci faisant en sorte de le voir a intervalles irréguliers, a n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Et il était la, une fois de plus, étendu, entièrement dévêtu sur ce banc de pierre, les bras et les jambes retenues par des cordes, tendues a l'extrême; et il attendait.

Adossé contre un des murs de la pièce de torture, Yoric regardait en direction de sa victime. Il n'avait pas encore allumer l'unique bougie de la salle, tout autours de lui n'était donc que pénombre. Frapper dans le noir avait toujours quelque chose d'effrayant, on ne pouvait prévoir quand arriverait les coups, et pire encore, il était impossible de savoir ou la douleur s'abattrait. Le jeune Irlandais avait aussi apprit, au cours de ses longues années a exercer sa profession, que plus le sujet était désorienté et perdu, plus vite les réponses venaient. Malheureusement pour ses victimes, Yoric n'avait jamais aimé précipiter les choses, ce qui ne l'avait pas empêché de tout faire pour déstabiliser son client. Couper quelqu'un de ses repères temporels avait toujours été une méthode des plus efficaces; c'est donc pourquoi le jeune condamné avait passé les jours précédents dans un noir complet. La méthode était bien plus efficace avec une lumière vive, mais la chose se révélait pratiquement infaisable.
L'irlandais faisait jouer entre ses doigts un de ses couteaux préférés; il était parfaitement affuté, comme il aimait. En deux journées, il avait fait amener plus de six fois l'homme sur le banc de pierre. Il ne connaissait pas son nom, et ne voulait absolument pas le connaitre, le prénom était amplement suffisant; il était mort de toute façon. Six horribles fois le condamné s'était retrouvé en ses doigts, et ce n'était que maintenant, a l'aube de la septième, que le réel interrogatoire allait commencer. Pendant deux jours et deux nuits,le pirate s'était fait questionné et torturé pour; et bien pour rien; ou tout du moins pour s'habituer lentement, mais surement, aux méthodes de Yoric. Durant toutes ses heures de tortures, les quatre même questions ressortaient tout le temps; et aucune n'avait de sens ni d'intérêt pour le bourreau.

L'irlandais se décolla doucement du mur et s'approcha, en faisant claquer ses talons sur le sol de pierres froides, de sa victime. Il la sentait frémir, et se ressentit déclencha un rictus de plaisir sur son visage. La pointe glacée de son arme se posa avec douceur sur le tibia de sa victime qui poussa un gémissement de surprise et de peur, ce qui ne fit qu'amplifier le plaisir de Yoric. La lame se mit doucement a courir le long de son corps. Une fois arrivée au niveau de la jugulaire du malheureux, le bourreau enfonça très légèrement son couteau dans la peau, déjà maculée de sang et bleuit par de nombreuses blessures, jusqu'à ce que les cris de douleurs indiquent que les premières gouttes du liquide vitale s'échappait de son corps. A ce moment ci, le jeune tortionnaire s'éloigna de quelques pas et se dirigea vers la porte qu'il ouvrit dans un grincement digne de l'enfer, amenant un tout petit peu de luminosité dans la pièce. Après quelques secondes le grand blond ré-apparut par l'entrabaillure de la porte, portant entre ses doigts un petit bâtonnet entrain de se consumer. La porte claqua, la légère luminosité se déplaça au rythme du claquement de talon sur le sol et enfin, le bruit caractéristique d'une bougie que l'on allume retenti. Yoric regarda un instant, a la faible lueur de la bougie, l'état de son prisonnier; il n'y avait pas été de main morte les jours précédents Son nez, probablement fracturé a plusieurs endroit, était d'une couleur proche du noir et avait quasiment doublé de volume; sa mâchoire était très largement disloquée, et si on s'amusait a lui entre-ouvrir les lèvres, on pouvait se rendre compte que plusieurs dents manquaient. Le corps entier de la victime était devenu légèrement noir et jaune, sous la force des coups; une de ses jambes était disloquée et devrait très probablement se faire couper dès qu'il serait libéré des soins de mister O'Corrigan.
Ce dernier sourit et posa avec une douceur qui ne lui était pas habituelle, sur les épaules de son compagnon de salle avant de se pencher vers l'oreille de celui-ci. Le bourreau sentit son prisonnier frémir sous ses mains; il avait peur, il était même terrifié, et savoir qu'il avait se pouvoir sur les gens mettait Yoric d'une humeur on ne peut plus bonne.
Dans la vie, hors des quatre murs glacés de la prison, il était considéré comme le voisin, trop grand, trop blond, aux yeux trop bleus, et surtout, comme l'homme qui souriait bien trop pour que la chose soit crédible. En l'occurrence; ce n'était pas entièrement faux. Beaucoup l'évitait et les rares personnes qui prenaient le risque de venir lui parler avait un avis on ne peut plus mitigé. Certain le trouvait rempli d'un humour unique mais délectable ainsi que pourvu d'un caractère agréable et toujours heureux; alors que d'autres pensaient qu'une chose ne devait certainement pas tourner rond en haut de son corps. En prison, c'était tout le contraire; il était l'homme trop séduisant et trop souriant pour être innocent; tous le craignaient et le respectaient plus ou moins.

    Je suis content que tu sois repassé me voir aujourd'hui, j'aurai été triste sans personne a torturer....


Son interlocuteur essaya de parler, mais sa bouche enflée ne lui permettait pas d'articuler clairement les mots. Ce fut donc un léger filet de bave, coulant le long de son menton, de sa mâchoire et de son cou, qui remplaça la phrase qu'il voulait dire. Yoric partit dans un éclat de rire avant de se relever et de se diriger vers le coin le plus sombre de la pièce.


    Tu ne devrais pas parler.... Ça ne fera que rouvrir tes plaies.


Un coffre s'ouvrit. Le métal s'entrechoqua. Le bruit de la mort se fit entendre. Après quelques instants, Yoric revint se positionner au coté de son client. Il tenait dans sa main droite une pince aux allures terrifiantes, alors que sa main gauche était occupée a retenir un fléau aux piques rouillées. Il étalait sur son visage un sourire sadique, laissant ses dents briller a la lueur de la bougie.


    Alors.... par quoi on commence aujourd'hui?



Spoiler:
 


Dernière édition par Yoric O'Corrigan le Dim 25 Juil - 14:26, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
InvitéInvité


MessageSujet: Re: This is evolution, the monkey, the man and then the gun; flies are waiting ....   Sam 24 Juil - 0:09

    Re-bienvenue
    T'as finalement craqué, c'est mal *sort par la petite porte*
    Au plaisir de ne pas se croiser trop vite histoire de ne pas trop m'en prendre au matricule ^^"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lady Elvira L. G. GreyG O V E R N O R; ♣ « despote & politicienne manipulatrice »

« Inscrit(e) le » : 17/08/2009
« Parchemins enregistrés » : 624
« Where are you ? » : quelque part derrière mon arc-en-ciel, à jeter des fleurs partout où je passe. peace&love.
« RP Age » : twenty-nine years old. (she's not a old lady)
« What do you want ? » : un coeur. *sbaf*
« Quote » :
    'In order to get power and retain it, it is necessary to love power; but love of power is not connected with goodness but with qualities that are the opposite of goodness, such as pride, cunning and cruelty.' - cf. Leo Nikolaevich Tolstoy (quotation)



ONE-WAY TO KNOW~
« Parti Politique »
: Winners.
« Profession Exercée »
: Dictator Governor of Port Royal | Beckett's Assistant
« Relationnel »
:
MessageSujet: Re: This is evolution, the monkey, the man and then the gun; flies are waiting ....   Lun 26 Juil - 1:10

    Bien bien bien, j'ai adoré tes commentaires, ça m'a fait rire, xD
    Donc, re-bienvenue mon or !

    Je te valide <3 J'adore le caractère du personnage, un bourreau, ça change énormément ; **

    Je te souhaite un bon jeu =3





    "The way you held me, I knew that this could be. What I've been waiting to find. Darling, look at me, I've fallen like a fool for you ; darling, can't you see, I'd do anything you want me to. I tell myself I'm getting in to deep, then I fall a little farther every time you look at me."
      |LOOK AT ME - CARRIE UNDERWOOD|

    Spoiler:
     
    [/center]
Revenir en haut Aller en bas
http://against-the-world.highbb.com

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: This is evolution, the monkey, the man and then the gun; flies are waiting ....   

Revenir en haut Aller en bas
 

This is evolution, the monkey, the man and then the gun; flies are waiting ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
:: AGAINST THE WORLD :: :: 
:: AU DELA DU BOUT DU MONDE ::
 :: — don't wait to make your character » :: « Fiches Validées »
-